Publicité
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: bit de demie retenue

  1. #1

    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    64
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 64
    Points : -2
    Points
    -2

    Par défaut bit de demie retenue

    hello

    pouvez-vous me dire c'est quoi l'interet du bit de la demie retenue auxilary flag AF!!!
    je sais qu'il a une relation avec le BCD mais ce n'est pas vraiment clair
    merci

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de Obsidian
    Homme Profil pro
    Chercheur d'emploi
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    5 458
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Chercheur d'emploi
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 5 458
    Points : 13 934
    Points
    13 934

    Par défaut

    Bonjour,

    Le bit de demi-retenue est l'état de la retenue à mi-chemin d'une opération, lors d'une propagation de la droite vers la gauche comme on le fait dans les opérations arithmétiques ordinaires telles qu'on les apprend à l'école.

    C'est intéressant notamment lorsque le résultat d'une opération tient sur dans un champ deux fois plus grand que les opérandes initiales, ce qui est le cas de la multiplication par exemple.

    C'est également intéressant lorsque l'on travaille au niveau de l'octet, parce que ce bit correspond à la retenue après quatre bits, ce qui en principe est inaccessible (pour ainsi dire aucun processeur moderne, à quelques exceptions près, ne travaille en quatre bit). Or, quatre bit, c'est exactement :

    • Un chiffre hexadécimal (de 0 à F) ou
    • Le nombre de bits occupé par un chiffre décimal en BCD.


    La demi-retenue te permet donc d'examiner l'état de la retenue au niveau du chiffre.

  3. #3

    Femme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    64
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 64
    Points : -2
    Points
    -2

    Par défaut

    merci obsidian, mais je ne vois pas l'interet de ce bit lors de la transmission des données

  4. #4
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Rédacteur technique (retraité)
    Inscrit en
    octobre 2009
    Messages
    46
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 71
    Localisation : France, Essonne (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique (retraité)

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2009
    Messages : 46
    Points : 119
    Points
    119

    Par défaut

    Le rôle de l'indicateur AF est fondamental pour le fonctionnement interne des instructions arithmétiques BCD "packée".

    En effet une addition BCD se programme au moyen de deux instruction successives : ADD (ou ADC) suivi d'une instruction spécifique, DAA (ajustement décimal pour l'addition BCD).
    Le processus est similaire pour la soustraction : SUB (ou SBB) suivi de DAS (ajustement décimal pour la soustraction BCD).

    L'indicateur AF, conjointement avec l'indicateur CF font le lien entre les deux instructions successives.

    L'instruction d'ajustement (DAA ou DAS) analyse le résultat de l'addition (ou soustraction) binaire précédente ainsi que les indicateurs AF et CF pour décider si elle doit ou non procéder à une correction pour donner un résultat BCD correct.

    Hors cela, l'indicateur AF est effectivement de peu d'intérêt pour le programmeur. Pour s'en convaincre il suffit de constater qu'Intel, le concepteur du microprocesseur, n'a prévu aucune instruction de saut conditionnel (Jcc) exploitant directement cet indicateur.

    Néanmoins un cas d'emploi pourrait être, par exemple, de détecter un dépassement de capacité pour des nombres BCD dont la limite serait fixée à un nombre impair de chiffres décimaux (pour un nombre pair, c'est CF qu'il faudrait tester).

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •