Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 21 à 26 sur 26
  1. #21
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de _skip
    Homme Profil pro
    Développeur d'applications
    Inscrit en
    novembre 2005
    Messages
    2 680
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur d'applications
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2005
    Messages : 2 680
    Points : 6 961
    Points
    6 961

    Par défaut

    Je vais jouer l'avocat du diable, et je vais essayer de le faire sans mauvaise foi.

    Citation Envoyé par nicroman Voir le message
    [*]Le développement est gratuit... Si si, entièrement gratuit.. 0€ pour développer une appli et la coller sur un store. C'est une force (les développeurs n'ont pas à "investir"), mais aussi une faiblesse car cela draine obligatoirement un très grand nombre de développeurs du dimanche qui vont faire une 28398eme version d'un pendu ou d'une lampe torche, sans même savoir comment fonctionne un système embarqué et nomade.... Même l'accès au store officiel coûte 25$ pour.... la vie. A comparer aux 100$/an de l'AppleStore (et aux 2000$ pour un Mac de développement). Et puis bon... comparer Objective-C et Java.... enfin là c'est l'architecte logiciel qui parle ^^
    Ok le fait qu'il faille recourir à un écosystème Mac pour développer ça gonfle... Cependant le prix de la mise en ligne sur le store d'apple à 100$ par an, franchement par rapport à la visibilité que ça donne c'est pas cher. On peut pester que ce soit le seul véritable moyen de proposer son application au public mais c'est vraiment pas excessif. Et sur le coût d'un développement, 100 dollars c'est quoi? le prix d'1h de travail à tout péter?

    Pour l'utilisateur ça reste transparent et centralisé, avec certaines garanties sur la provenance et la qualité de l'application qui sont pas forcément malvenues. Pour certains geeks dont je fais un peu partie c'est un monde castré mais pour un non informaticien qui en a rien à cirer du libre ou propriétaire, ça convient assez bien. Toute la populace ne rêve pas d'un monde merveilleux fait de logiciel libre, de liberté où on galope tout nu à cheval en plein de coucher de soleil les cheveux au vent .

    Par contre, pour une entreprise qui souhaiterait développer quelque chose pour l'usage interne, c'est tout à fait chouette de pouvoir faire ce qu'on veut tout de suite et sans détour.

    [*]La nécessité sur Android de proposer des interfaces fluides. Le grand nombre de devices (et donc de formats d'affichage) force les programmeurs à réfléchir leur interface de manière obligatoirement fluide. Et tous les programmeurs ne font pas cet effort. Bien entendu, les meilleurs n'ont rien eu à faire quand la Nexus 10 est sortie, les moins bons ne supportent que leur petit écran 4"... Le problème commence à son tour à se poser sur iOS ou le nombre de formats a été multiplié par 2 en 1 an !
    Ben justement encore une fois, le manque d'uniformité dans les téléphones compliquent le boulot du développeur, ajoute des besoins supplémentaires en test, et ce n'est pas toujours un argument en faveur d'android.
    Ca peut même tourner à la catastrophe quand on regarde j2me, mais bon je reconnais on est loin d'être dans une situation aussi désastreuse du côté d'android.

  2. #22
    Membre confirmé
    Avatar de karbos
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    153
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 153
    Points : 231
    Points
    231

    Par défaut

    Personnellement j'ai les 2 : un Galaxy S3 et un iPad 2 (pas jailbreaké...). Lorsque j'ai allumé mon iPad pour la première fois, il m'a demandé ma carte bleue... Depuis, j'ai du effectuer une dizaine de transaction de moins de 3 € sur l'AppleStore.
    Par contre, je suis toujours réticent à donner mon numéro de carte bleue sur Play. Et je ne joue presque pas avec mon S3. Voilà, c'est tout. C'est psychologique

  3. #23
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Technicien Help Desk
    Inscrit en
    novembre 2007
    Messages
    76
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Meurthe et Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien Help Desk

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2007
    Messages : 76
    Points : 52
    Points
    52

    Par défaut

    Citation Envoyé par karbos Voir le message
    Personnellement j'ai les 2 : un Galaxy S3 et un iPad 2 (pas jailbreaké...). Lorsque j'ai allumé mon iPad pour la première fois, il m'a demandé ma carte bleue... Depuis, j'ai du effectuer une dizaine de transaction de moins de 3 € sur l'AppleStore.
    Par contre, je suis toujours réticent à donner mon numéro de carte bleue sur Play. Et je ne joue presque pas avec mon S3. Voilà, c'est tout. C'est psychologique
    Déjà moi, un appareil qui me demande mon numéro de carte bleu alors que je viens de casqué 600$ pour l’acquérir dès l'allumage , je le revend direct sur eBay, non mais sans blague.

    "Apple : paix et carte bleu", ça fait pas un peu raëlien tout ça ?

  4. #24
    Modérateur

    Homme Profil pro Nicolas Romantzoff
    Ingénieur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    3 601
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Nicolas Romantzoff
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur systèmes et réseaux
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 3 601
    Points : 6 274
    Points
    6 274

    Par défaut

    Citation Envoyé par _skip Voir le message
    Cependant le prix de la mise en ligne sur le store d'apple à 100$ par an, franchement par rapport à la visibilité que ça donne c'est pas cher. On peut pester que ce soit le seul véritable moyen de proposer son application au public mais c'est vraiment pas excessif. Et sur le coût d'un développement, 100 dollars c'est quoi? le prix d'1h de travail à tout péter?
    Tu n'as pas du bien lire mon message... je disais que justement cette "obligation" permet un filtrage non négligeable de développeurs ^^

    Pour l'utilisateur ça reste transparent et centralisé, avec certaines garanties sur la provenance et la qualité de l'application qui sont pas forcément malvenues.
    Non mais là c'est pareil sur tous les stores officiels... apple, amazon, microsoft, google....

    Ben justement encore une fois, le manque d'uniformité dans les téléphones compliquent le boulot du développeur, ajoute des besoins supplémentaires en test, et ce n'est pas toujours un argument en faveur d'android.
    C'est justement ce que j'essaye de faire comprendre à mes dev... au contraire, une interface fluide simplifie le dévéloppement *et* le testing... Une interface fixe doit être testée sur quasiment toutes les plateformes disponibles, une interface fluide a juste besoin d'être testé sur les extrèmes...
    N'oubliez pas de cliquer sur mais aussi sur si un commentaire vous a été utile !
    Et surtout

  5. #25
    Invité de passage
    Homme Profil pro
    Ingénieur MOA SI
    Inscrit en
    novembre 2012
    Messages
    17
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur MOA SI
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2012
    Messages : 17
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut

    Apple VS Android - l'eternel combat...

    Ce dernier est comparable à PES VS FIFA, les pro Renault et les pros BMW par exemple.
    Chacun ses goûts pour chaque domaine de la vie. On choisit une marque plutôt qu'une autre en fonction de nos priorités...

    Me concernant, j'ai préféré choisir une tablette tournant sous android que l'IPAD. Tout simplement parce que android c'est beaucoup plus ouvert et pour ceux comme moi qui veulent développer des petits applis, c'est plus simple.
    Quant à Ipad, c'est beau, c'est bling bling mais c'est aussi similaire à une religion pour beaucoup...

    La force d'Apple réside dans le marketing. Ils arrivent à faire acheter à la clientèle des outils qu'ils n'ont pas forcément besoin... ou des fonctionnalités qu'ils estiment incontournable, utilisées 2,3 fois par l'utilisateur et puis mises de côté...

    Concernant le prix, j'en parle pas, Apple ça reste une marque de riche...

  6. #26
    Membre chevronné
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 477
    Points : 683
    Points
    683

    Par défaut

    Salut
    -----

    Cependant le prix de la mise en ligne sur le store d'apple à 100$ par an, franchement par rapport à la visibilité que ça donne c'est pas cher. On peut pester que ce soit le seul véritable moyen de proposer son application au public mais c'est vraiment pas excessif. Et sur le coût d'un développement, 100 dollars c'est quoi? le prix d'1h de travail à tout péter?
    Je comprends mal ce raisonnement de "pas cher", "pas grave" etc., parce qu'en fait ça revient à imposer ses propres critères non seulement aux utilisateurs mais aussi aux développeurs.

    Pour les utilisateurs: pourquoi devrai-je payer si quelque chose de gratuit me rend le même service? Par exemple, en analogie sur PC, pourquoi payer pour MS-Office si Free-Office me satisfait sans problème (et j'écris des livres)?

    Mieux léché? Plus fiable? Bof, j'en doute, et pour moi la différence de service ne vaut pas la différence de prix. C'est mon avis, mais d'après le nombre d'utilisateurs je ne suis pas le seul à l'avoir. Sinon, si le gratuit/Open-source est moins bon que le payant, autant dire que Linux ne vaut pas un clou, et un explorateur comme Firefox non plus. Je n'ai pourtant pas vraiment cette impression. Sans compter des outils de développement incontournables pour certaines cibles comme Eclipse ou CoIDE : nuls aussi? Et ça n'a rien à voir avec de la "radinerie", c'est simplement disposer d'un minimum d'intelligence consistant à ne pas payer pour ce qu'il est inutile de payer: je préfère consacrer l'argent économisé au bien-être de mes enfants, ils passent largement avant la "satisfaction" d'avoir enrichi un quelconque développeur.

    Maintenant, point de vue développeur: moi, je développe du gratuit. Par exemple j'ai à réaliser des applications pour pilotage de mon système domotique (open-source) via smartphone (en plus des autres possibilités).

    Je fais quoi? Je paye 100$ PAR AN à Appel pour mettre une appli qui ne me rapporte strictement rien à disposition des amateurs d'Apple, en disant à mon épouse que je sacrifie ça de l'argent du ménage pour faire plaisir aux utilisateurs Apple?? Tu crois que ça va passer?

    Ben non, désolé, moi je dis "si vous voulez l'appli, achetez un smartphone sous Androïd ou passez-vous de cette option". Je pourrais aussi dire que je propose l'application gratuitement pour Androïd et la faire payer sur Apple. Sauf que ça m'oblige à prendre un registre de commerce dans l'unique but... de ne pas gagner d'argent mais juste pour "amortir" des frais que j'aurais pu ne pas avoir. Ou alors, faire comme si on pouvait vendre une appli sans déclarer les bénéfices, et donc se mettre légalement en tort par rapport au fisc. Désolé, mais dans ces conditions c'est sans moi. Et combien d'autres développeurs de gratuit et d'open-source penseront comme moi? Probablement un certain nombre (logique).

    Moralité, la philosophie d'Apple est un frein important au développement de l'open-source (et c'est voulu comme tel), et donc ne convient pas à tous ceux qui supportent ou utilisent cette méthode.

    Donc, non ce n'est pas cher de payer 100$ pour celui qui vise à faire de l'argent sur son développement : Ce n'est pas déshonorant mais tout le monde ne fonctionne pas à l'argent, et tout le monde, en fonction de ses status, n'a pas forcément l'autorisation de faire de l'argent sur le développement: pensionnés, chômeurs, agents statutaires avec contrats spécifiques etc.

    Le point de vue "intérêt du développeur commercial" n'est donc pas partagé par la totalité des intervenants. Il n'intéresse même que spécifiquement cette minorité particulière.

    Le résultat c'est qu'un équilibre va se produire en fonction du poids de chaque intervenant, si le poids "bénéfice du développeur" est le plus important, la vente des machines Apple écrasera les machines sous Androïd, sinon ce sera le contraire. La réalité des différences de point de vue s'imposera.

    A+
    Claude

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •