Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 3 sur 11 PremièrePremière 1234567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 41 à 60 sur 214
  1. #41
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    De plus, tout le monde semble penser que les journaux ont besoin de google actualité, mais l'inverse est aussi vrai. Si les journaux décident ensemble de boycotter le service, google actualité ferme(doncc moins de sous et d'infos pour google). Les gens prendront juste d'autres habitudes pour avoir leur informations, comme aller directement sur les sites web.
    Exactement, d'autant plus que la valeur ajoutée de Google Actualités est extrèmement faible: en gros, il met sur une même page les contenus provenant d'une cinquantaine de grands groupes médias, classés selon des mots clefs fournis par ces médias eux même. Si ça a couté, comme il était dit dans un des posts précédents, des milliards en recherche et développement, j'ai une suggestion d'amélioration pour mrs Brin et Page, moi...

    Si un choix doit être fait entre les sites de presse en Google, je crois que le marché choisira les sites de presse, sans hésiter. Ce sont eux, pas google et les autres intermédiaires, qui produisent le contenu. Google en est parfaitement conscient: c'est pour cela qu'il réagit aussi brutalement.

    On assiste peut être au début d'une vraie révolution. Depuis une trentaine d'années, on dévalorise les biens, et on privilégie le "service". Je pense que cette vision atteint ses limites, on le voit avec Google, mais aussi avec la hausse des matières premières et la délocalisation (qui a lieu parce que la "valeur du service" baisse).

    C'est d'ailleurs un des rares points sur lesquels je suis d'accord avec Montebourg, quand il parle de rouvrir des mines, ou de réindustrialiser. Le "tout pour le service", on a essayé, et ce n'est pas un franc succès...

    Francois

  2. #42
    Expert Confirmé Avatar de Marco46
    Homme Profil pro Marc
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    1 763
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 1 763
    Points : 3 962
    Points
    3 962

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Il y a une grande différence entre 1 entreprise qui possède 95% du marché sur l'agrégation de contenu comme google actualité, et des dizaines de journaux en France.
    Il y a certainement un problème de monopole au niveau de la recherche en ligne et cela affecte bien plus que les simples journaux, pourquoi donc les journaux bénéficieraient-ils d'un traitement de faveur ?

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    De plus, en tant que journal, les sociétés sont responsable de leur ligne editoriale, ce dont je doute que google soir.
    Google n'écrit pas d'article et n'a pas de journaliste. Leur demander d'avoir une ligne éditoriale est un non-sens puisqu'ils n'éditent rien, ils agrègent.

    Même Youtube ne peut pas être considéré comme un éditeur, le contenu mis en ligne appartient aux contributeurs, pas à Google.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    De plus, tout le monde semble penser que les journaux ont besoin de google actualité, mais l'inverse est aussi vrai.
    C'est bien ce qu'explique Google. C'est du gagnant/gagnant, au nom de quoi Google devrait-il payer quoique ce soit à la presse française c'est délirant. Si on repart sur ce type de systèmes alors les journaux français devraient aussi payer à Google leur référencement, ça serait logique.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Si les journaux décident ensemble de boycotter le service, google actualité ferme(doncc moins de sous et d'infos pour google). Les gens prendront juste d'autres habitudes pour avoir leur informations, comme aller directement sur les sites web.
    Il y aura une baisse momentanée de l'audience, mais sur le long terme, je doute que les journaux n'y gagnent pas, en particulier en tuant un adversaire économique qui pompe une part non négligeable des revenus publicitaires.
    Tu sembles oublier qu'on ne parle là que de la France. Si Google dé-référence la presse française de son index, elle n'existe plus sur le net, tout simplement. Google Actualité France ira alors piocher ses infos ailleurs, sur des sites moins connus ou étrangers.

    Je vois mal Google s'effondrer à cause de ça

    Les journaux fr eux par contre ... Vu leur situation économique ...
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  3. #43
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    En fait, je vois 2 types de produits / services fournis par google.


    La référencement sur une recherche de l'utilisateur, bref, la page classique de recherche. Cette page est bien évidement un service qui me parait gagnant gagnant, et les journaux ne remettent pas du tout ca en question.

    Ensuite, il y a google actualité, un service spécialisé d'aggregation de contenu. Mais ou google choisit sur des critères privé de mettre en avant tel ou tel article, et tel ou tel journal. Telle ou telle info d'ailleur aussi. Il y a donc une ligne editoriale, même si elle n'est pas basée sur un type d'info mais sur le buzz, il y a un choix de fait. Rien n'empeche google de déréférencer un article qui ne lui plairait pas, ou un journal un peu trop tatillon.
    Ici, on a une valeur ajoutée faible, et des utilisateurs qui iraient directement sur les sites web si le service n'existait pas. Et oui, si google fermait google actualité en france, 99% des gens iraient très vite sur les sites français, et non sur les sites étrangers. On s'en fout tous un peu de ce qu'il se passe en norvège ou en irlande.

    Les journaux pourraient dailleur monter un service concurrent sans trop de soucis, un système ou le tirage au sort est de rigueur pour diriger un utilisateur vers tel ou tel article par exemple est immaginable pour monter un accord entre quelques "gros" quotidiens.

    Et pour la proposition de faire payer le référencement, ils peuvent essayer de le mettre en place, reste a savoir si le marché des moteurs les laisserat faire.

    Mais n'idolasiez pas google trop, par exemple, dans les grosses sociétés de télécommunication, on annonce / prévoit déjà l'internet à la carte, avec entre autre un accès limité a youtube.La raison est simple, google ne veut pas du tout payer pour les connections de ses services et l'utilisation grandissante de bande passante des utilisateurs. Par contre, ils veulent bien louer les cables pour transmettre les données... Bref, ils font la sourde oreille en esperant garder les avantages, sans payer les couts associés, et les opérateurs cherchent des solutions de rechange. Et c'est potentiellement pas si dur à mettre en place, proposez une box avec le net limité a 20 gigas par mois, a un prix réduit, et vous trouverez des clients, qui n'iront plus chez google ou qui n'utiliseront pas la HD.

  4. #44
    Membre Expert Avatar de yann2
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 805
    Points : 1 326
    Points
    1 326

    Par défaut

    Bonjour

    Il ne faut pas oublier que si on utilise google c'est parce qu'il référence des sites webs et qu'il le fait plutôt bien. Donc dire que la presse française a de la "chance" d'être référencé par google est un raccourci un peu rapide.

    On utilise google parce que les sites sont référencés. Si google décide de ne plus référencer certains sites, à son bon vouloir, je ne crois pas que je continuerai à l'utiliser. Ou alors peut être pour trouver des vidéos de chats qui font des salto arrière

    Bref, je n'appelle pas ça une "menace" parce que le monde, le figaro, libération, etc. c'est au moins aussi connu que google en France. Je suis d'accord avec ce qu'à dit une autre personne : si google ne référence plus les sites de presse, ce sont juste les habitudes qui vont changer. C'est à dire : accès directe aux sites qui nous intéressent et/ou utilisation d'un autre moteur de recherche.

  5. #45
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Il y a certainement un problème de monopole au niveau de la recherche en ligne et cela affecte bien plus que les simples journaux, pourquoi donc les journaux bénéficieraient-ils d'un traitement de faveur ?
    L'affaire n'a aucune raison de se limiter aux journaux, ni même aux médias d'information. C'est bien ce qui effraie Google. Ca commence par la presse et les médias parce qu'ils bénéficient, dans les démocraties, d'un statut un peu particulier, et sont assez proches du pouvoir politique, mais si les médias ont gain de cause, le principe du partage des bénéfices des moteurs s'appliquera à d'autres producteurs de contenu.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Même Youtube ne peut pas être considéré comme un éditeur, le contenu mis en ligne appartient aux contributeurs, pas à Google.
    Ca me parait étrange. A ce compte, TF1, qui diffuse des films qui ne lui appartiennent pas ne serait pas un éditeur? Un magazine littéraire, qui publie des extraits de livres qui ne lui appartiennent pas, ne serait pas un éditeur?

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    C'est bien ce qu'explique Google. C'est du gagnant/gagnant.
    Ce n'est pas parce que c'est gagnant gagnant que c'est satisfaisant pour les deux parties.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Tu sembles oublier qu'on ne parle là que de la France. Si Google dé-référence la presse française de son index, elle n'existe plus sur le net, tout simplement. Google Actualité France ira alors piocher ses infos ailleurs, sur des sites moins connus ou étrangers.
    Google Actualité France sans les grands médias français, ca ne risque pas de faire beaucoup d'audience. Et si les médias s'entendent pour monter leur "service commun d'actualité" (une page avec des liens, façon... Google Actualité France), je suis prêt à parier qu'elle deviendra la page de démarrage de pas mal de monde, en France, attirant ainsi pas mal de publicité.

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    Je vois mal Google s'effondrer à cause de ça

    Les journaux fr eux par contre ... Vu leur situation économique ...
    Google ne s'effondrera peut être pas, mais il me parait évident qu'ils ont largement dépassé la taille à partir de laquelle l'opinion commence à s'inquiéter du pouvoir d'un groupe. Les gouvernements autoritaires ont déjà réagi, les USA suivront avec des plaintes anti-trust, l'Europe commence à se préoccuper du traitement des données individuelles, la presse de la distortion du marché publicitaire. Ajoute à cela l'évasion fiscale (qui dans le monde moderne rime toujours avec blanchiment) et une certaine arrogance des dirigeants. Je ne vois pas très bien comment Google échapperait aux "lois Google" qui vont apparaitre un peu partout...

    Quand aux médias d'information, ce n'est pas une question économique. Les gouvernement les subventionneront s'ils le faut (il le font déjà), mais ils ne les laisseront pas tomber, car ils sont considérés (à juste titre à mon avis) comme utiles à la démocratie.

    Francois

  6. #46
    Expert Confirmé
    Avatar de kolodz
    Homme Profil pro Patrick Kolodziejczyk
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    761
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Patrick Kolodziejczyk
    Âge : 26
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 761
    Points : 2 688
    Points
    2 688

    Par défaut

    La création de lois "protectrices" de lobbies sont à la mode en ce moment.
    Ce qui me pose problème avec cette loi. C'est qu'elle est destiné à une seule entreprise, la taxe "Google"...
    Pour moi cela représente la manque d'étude du cas des législateurs...
    Etude à long terme ? Impacte sur les autres sites/entreprises référençant la presse ?

    Les journaux ne veulent pas donner leur pouvoir a une entreprise privée, et je pense que c'est plutot une chose saine.
    Et ils veulent donner leur "pouvoir" à qui ? Et les "journaux" ne sont pas des entreprises privées ? Ça ne veut rien dire là...
    Si ils ne voulaient pas donner le pouvoir à Google. Il ne demanderai pas une taxe Google. Si c'était le cas, ils auraient fondé ensemble un regroupement de presse équivalant et compétitif.
    Dans le cas, présent, cela ressemble plus à une capitulation.

    J'ai peur qu'une partie de la presse profession se tue elle-même avec cet acte.

    Même Youtube ne peut pas être considéré comme un éditeur, le contenu mis en ligne appartient aux contributeurs, pas à Google.
    Ca me parait étrange. A ce compte, TF1, qui diffuse des films qui ne lui appartiennent pas ne serait pas un éditeur? Un magazine littéraire, qui publie des extraits de livres qui ne lui appartiennent pas, ne serait pas un éditeur?
    TF1 est principalement un diffuseur. Mais, il existe aussi "TF1 production" qui lui "crée" le contenu. Mais la chaine en elle-même achète les droites de diffusions à l'ayant-droit.

    Google Actualité France sans les grands médias français, ca ne risque pas de faire beaucoup d'audience. Et si les médias s'entendent pour monter leur "service commun d'actualité" (une page avec des liens, façon... Google Actualité France), je suis prêt à parier qu'elle deviendra la page de démarrage de pas mal de monde, en France, attirant ainsi pas mal de publicité.
    Compte sur Google pour qu'ils autorisent le référencement volontaire de la presse française. Et là des journaux t'en aurai...
    Pour le service commun, si ils étaient près à le faire, ils l'auraient déjà fait. Cela rejoint le cas des services de vod/replay. Personne ne veux s'allier avec un concurrent direct sur son marché d'origine.

    Google ne s'effondrera peut être pas, mais il me parait évident qu'ils ont largement dépassé la taille à partir de laquelle l'opinion commence à s'inquiéter du pouvoir d'un groupe. Les gouvernements autoritaires ont déjà réagi, les USA suivront avec des plaintes anti-trust, l'Europe commence à se préoccuper du traitement des données individuelles, la presse de la distortion du marché publicitaire. Ajoute à cela l'évasion fiscale (qui dans le monde moderne rime toujours avec blanchiment) et une certaine arrogance des dirigeants. Je ne vois pas très bien comment Google échapperait aux "lois Google" qui vont apparaitre un peu partout...
    Je pense que tu sous estime la capacité d’influence de Google. Même si je te l'accorde Google n'est pas dans les petits papiers des états. Sa visibilité est sa plus grande force, celle-là même que les entreprises cherche à avoir.
    D'ailleurs, c'est l'arme qu'il utilise et qu'ils utilisera contre ce projet de loi.

    On utilise google parce que les sites sont référencés. Si google décide de ne plus référencer certains sites, à son bon vouloir, je ne crois pas que je continuerai à l'utiliser.
    Désolé de te le dire, mais c'est déjà le cas.
    Certains diront que c'est pour de bonnes raisons d'autres non. Mais c'est le cas.

    Le principale reproche qu'on fait à google, c'est d'être capable d'aller voir toutes les informations publiques et d'en faire quelques choses...

    Quand aux médias d'information, ce n'est pas une question économique. Les gouvernement les subventionneront s'ils le faut (il le font déjà), mais ils ne les laisseront pas tomber, car ils sont considérés (à juste titre à mon avis) comme utiles à la démocratie.
    C'est vraie que le gouvernement Français "subventionne" Wikipédia France, car considérer comme d’intérêt général.
    J'avoue avoir pris "information" au sens large, mais wikipédia c'est aussi...
    Mais ils vaux mieux que les journalistes se souvient que leur travail emploie existe uniquement grâce à l’État Français et à ses politiques dévoués et non à leurs lecteurs.

    La puissance d'un média d'information, c'est sa plume. Qu'il s'en servent bon dieu !

    Cordialement,
    Patrick Kolodziejczyk.
    N'oubliez pas de marquer vos discussions
    Si une réponse vous a été utile pensez à voter Pour
    Pensez à la javadoc

  7. #47
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    Citation Envoyé par kolodz Voir le message
    Si ils ne voulaient pas donner le pouvoir à Google. Il ne demanderai pas une taxe Google. Si c'était le cas, ils auraient fondé ensemble un regroupement de presse équivalant et compétitif.
    Dans le cas, présent, cela ressemble plus à une capitulation.
    Citation Envoyé par kolodz Voir le message
    Compte sur Google pour qu'ils autorisent le référencement volontaire de la presse française. Et là des journaux t'en aurai...
    Pour le service commun, si ils étaient près à le faire, ils l'auraient déjà fait. Cela rejoint le cas des services de vod/replay. Personne ne veux s'allier avec un concurrent direct sur son marché d'origine.
    Pour moi, avant d'aller sur un service en dehors de leur coeur de métier, qui leur demandera beaucoup de bvoulot(comment décider qui mettre en valeur, comment traiter les petits journaux, etc...) ils ont raison de taper du poing sur la table pour adapter le service actuel

    Citation Envoyé par kolodz Voir le message
    mais wikipédia c'est aussi...
    Merci,
    Je ne connaissais pas.
    Citation Envoyé par kolodz Voir le message
    La puissance d'un média d'information, c'est sa plume. Qu'il s'en servent bon dieu !
    Bien d'accord avec toi !!

  8. #48
    Membre habitué Avatar de J_Lennon
    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 26

    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 166
    Points : 131
    Points
    131

    Par défaut

    Les éditeurs ne seraient pas sans Google. C'est ce qu'on dit souvent, car c'est simple et en quelques sortes assé vrai. Mais google, et il est important de le rappeler, n'est rien sans ces éditeurs. L'utilisation de google, comme tout moteur de recherche, repose sur le simple fait que du contenu de qualité pourra être trouvé. Oui google permet aux éditeurs plusieurs millions de visites, oui mais ces sites permettent à google que des gens se connectent sur le moteur de recherche pour venir y chercher l'information plus simplement.

    Google se charge uniquement de référencer de manière automatique du contenu; les éditeurs eux travaillent, passe du temps pour fournir du contenu. Est-ce réellement gagnant gagnant? Google ne fait rien et empoche le pactole, les éditeurs bossent et empoche eux aussi une certaine somme d'argent mais parce qu'il y a là un réel travail. La position dominante ne doit en aucun cas permettre à google de tirer profit en toute impunité sous prétexte qu'ils se sentent nécessaire. Sans ces éditeurs, google actualité n'a plus lieu d'exister!

    Si demain les éditeurs ne sont plus présent sur google actualités, les internautes adopteront de nouvelles pratiques et iront directement se connecter sur figaro.fr, jeuxvideo.com, eurosport.fr, tf1.fr et j'en passe. Il ne s'agit là que d'une menace d'une entreprise imbue d'elle même... Mais après analyse, ils y trouveront sans aucun doute, un intérêt à payer!

    Il est vrai, et c'est dommage, que seule les plus gros éditeurs y trouveront leurs comptes. Les plus petits seront probablement lésés par cette pratique. Et rappelons le ceci va à l'encontre des principes de base de l'entreprise.

    Une loi pour réguler pourquoi pas maintenant pas n'importe comment. Chacun devrait pouvoir choisir entre présence ou pas sur ces plateforme. Et si présence, rémunérer ou pas... il n'est pas non plus inutile de rappeler a ces géants du référencement que si ils sont c'est un peu grâce aux éditeurs de contenu web.

  9. #49
    Expert Confirmé
    Avatar de kolodz
    Homme Profil pro Patrick Kolodziejczyk
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    761
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Patrick Kolodziejczyk
    Âge : 26
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 761
    Points : 2 688
    Points
    2 688

    Par défaut

    Citation Envoyé par J_Lennon Voir le message
    ...
    Si demain les éditeurs ne sont plus présent sur google actualités, les internautes adopteront de nouvelles pratiques et iront directement se connecter sur figaro.fr, jeuxvideo.com, eurosport.fr, tf1.fr et j'en passe. Il ne s'agit là que d'une menace d'une entreprise imbue d'elle même... Mais après analyse, ils y trouveront sans aucun doute, un intérêt à payer!
    ...
    Il ne faut pas oublié que les "éditeurs"/journaux actuelles ne sont pas la seule et unique source d'informations. Disparaitre du paysage Google News, c'est prendre le risque que les lecteurs se trouvent de nouvelles sources d'informations.
    D'ailleurs, c'est parce que c'est plus publique de Google News que des médias que les médias veulent une compensation.
    N'oubliez pas de marquer vos discussions
    Si une réponse vous a été utile pensez à voter Pour
    Pensez à la javadoc

  10. #50
    Membre confirmé Avatar de 4sStylZ
    Homme Profil pro
    Analyste - Développeur
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    98
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste - Développeur
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 98
    Points : 218
    Points
    218

    Par défaut

    C'est vraiment rempli de non-sens cette histoire.

    En quoi un moteur de recherche, même pour un service de presse devrait payer pour référencer du contenu d'un site web?

    La presse demande à être payé pour être référencée lorsque les autres boites payent et investissent pour l'être.

    Si on ne souhaite pas être référencé il existe je pense des solutions avec des balises spécifiques telle que : <META NAME="Robots" CONTENT="all">.

    Cette balise peut permettre une exclusion de référencement pour certaines sources. Libre à ces organismes de presse de les utiliser.

    Alors oui, Google est une énorme structure qui ne compte plus ces bénéfices, mais est-ce que cela justifie que cette boite devrait payer pour référencer la presse? Cela n'a aucun sens...

  11. #51
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    En quoi un moteur de recherche, même pour un service de presse devrait payer pour référencer du contenu d'un site web?
    Parce que ce moteur de recherche, en devenant un quasi-monopole et en prélevant pour son compte une large partie des recettes publicitaires qui jusque là rémunéraient les seuls producteurs de contenu, menace la presse et les médias d'information (ou plus précisément leur existence sur le Web).

    Le débat ne porte pas sur le caractère "moral" de la chose, mais sur la position dominante de Google. Et dans ce genre de cas, ce sont les Etats qui décident, au travers de lois. C'est à ce titre qu'on a forcé aux USA la séparation de certaines grands sociétés (AT&T), ou qu'on a interdit en france certaines activités (les centrales d'achat de la grande distribution).

    Et comme ce moteur de recherche a fait de l'évasion fiscale un des piliers de sa rentabilité (c'est bien évidemment plus facile d'être rentable et d'investir quand on ne paye pas de charges), je ne suis pas sur que Google soit dans une telle position de force...

    Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
    La presse demande à être payé pour être référencée lorsque les autres boites payent et investissent pour l'être.
    Oui, la presse, et les médias en général, n'a pas du tout envie de subir le sort de la majorité des "sociétés internet", c'est à dire de survivre avec les miettes que leur laisse Google. Une fois de plus, je m'attends à voir ce genre de réaction dans pas mal de domaines (notamment celui du développement, je ne crois pas être le seul developpeur qui voudrait vivre de son code, et pas du service qu'il vendra peut être en maintenant le "code libre" qu'il écrit)

    Francois

  12. #52
    Nouveau Membre du Club
    Homme Profil pro Fred
    Gestionnaire de parc micro-informatique
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    19
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Fred
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestionnaire de parc micro-informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 19
    Points : 36
    Points
    36

    Par défaut

    Non mais c'est vrai quoi: pourquoi seulement Google?..

    Chaque fois qu'un(e) documentaliste/bibliothéquaire me fournit un article de presse (ou la façon de me le procurer), il faut qu'il rémunère le journal, quoi..
    C'est pas lui qui a écrit l'article, donc il doit payer..

    /end_joke

    Ca me rappelle la taxe sur la chanson sous la douche tout ça..

  13. #53
    Expert Confirmé Avatar de Marco46
    Homme Profil pro Marc
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2005
    Messages
    1 763
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2005
    Messages : 1 763
    Points : 3 962
    Points
    3 962

    Par défaut

    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Et comme ce moteur de recherche a fait de l'évasion fiscale un des piliers de sa rentabilité (c'est bien évidemment plus facile d'être rentable et d'investir quand on ne paye pas de charges), je ne suis pas sur que Google soit dans une telle position de force...
    Ca déjà ça me semble bien plus légitime et utile pour la société dans sa globalité.

    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Oui, la presse, et les médias en général, n'a pas du tout envie de subir le sort de la majorité des "sociétés internet", c'est à dire de survivre avec les miettes que leur laisse Google. Une fois de plus, je m'attends à voir ce genre de réaction dans pas mal de domaines (notamment celui du développement, je ne crois pas être le seul developpeur qui voudrait vivre de son code, et pas du service qu'il vendra peut être en maintenant le "code libre" qu'il écrit)

    Francois
    Mais quelle mouche t'as piqué ?

    En quoi Google t'empêche de vivre de ton code ?

    Quel rapport entre du développement sous licence proprio et du dev sous licence opensource dans ce contexte ?

    J'hallucine ...

    Citation Envoyé par kolodz
    La création de lois "protectrices" de lobbies sont à la mode en ce moment.
    Ce qui me pose problème avec cette loi. C'est qu'elle est destiné à une seule entreprise, la taxe "Google"...
    Pour moi cela représente la manque d'étude du cas des législateurs...
    Etude à long terme ? Impacte sur les autres sites/entreprises référençant la presse ?
    En l'état c'est tout simplement inconstitutionnel. Une taxe spécifique à Google ne passera pas devant le conseil constitutionnel si Google le saisit.

    Citation Envoyé par J_Lennon
    Une loi pour réguler pourquoi pas maintenant pas n'importe comment. Chacun devrait pouvoir choisir entre présence ou pas sur ces plateforme. Et si présence, rémunérer ou pas... il n'est pas non plus inutile de rappeler a ces géants du référencement que si ils sont c'est un peu grâce aux éditeurs de contenu web.
    Mais chacun peut choisir entre présence ou pas...

    Par ailleurs si Google doit rémunérer les journaux pour fournir du contenu (soi-disant parce que on pourrait définir aussi ce qu'est le contenu là il ne s'agit que d'extraits), les journaux devraient aussi payer le service de référencement.
    "Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste."
    Kenneth E. Boulding

    "/home/earth is 102% full ... please delete anyone you can."
    Inconnu

  14. #54
    Membre du Club
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    39
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 39
    Points : 51
    Points
    51

    Par défaut

    ça dépend des habitudes, là, beaucoup passe par des moteurs de recherche pour aller voir l'actu.
    Mais si les éditeurs de presse créent un site de référence d'actualité de qualité, si tu veux de l'actu, tu ira plus là dessus pour ne pas te retrouver avec plein de pages qui n'ont rien à avoir avec ce que tu cherches ...
    Et ça permet aussi aux éditeurs de "fidéliser" leur lecteur, tu ne vas pas au gré des résultats, mais sur le site de presse et tu regardes l'actu, c'est différent, et tu recherches l'actu dans leur site.

  15. #55
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par Marco46 Voir le message
    En quoi Google t'empêche de vivre de ton code ?
    Google ne m'empêche pas de vivre de mon code.

    Maintenant, le débat entre Google et la presse, comme celui entre Google (encore!) et les éditeurs, ou celui entre Deezer et les maisons de disques, apparait en réaction à une tendance économique, que l'internet a amplifiée, qui a déplacé la marge des producteurs vers des intermédiaires, qui sont au contact du client. Peu à peu, la producteur perd ses marges au profit d'un intermédiaire qui devient de plus en plus gros, et de plus en plus puissant, ce qui lui donne de plus en plus de poids sur le producteur, dont il peut réduire les marges, pour augmenter les siennes.

    Et c'est généralement là que l'Etat intervient, dans le cadre des lois sur la concurrence. (Et dans ces cas, le monopoliste invoque invariablement l'excellence de son modèle, le progrès qu'il constitue, et le bénéfice pour l'utilisateur)

    Dans notre petit domaine du développement, le décalage de la valeur de la licence, vendue par le développeur en échange de son code, vers le service, souvent vendu par une SSII en échange d'intervention sur le code d'un autre, me parait relever du même phénomène. Ce que je dis, c'est que j'espère que ce qu'on voit apparaitre, vis à vis de Google, soit une tendance plus lourde qui amène a remettre la production au coeur du système.

    Francois

  16. #56
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Des taxes encore des taxes toujours des taxes...
    Quand ? oui Quand !! taxerons nous les inventeurs de taxes et ferons nous enfin Honneur à nos Vénérables Anciens qui périrent pour la Liberté , l'EGALITE et la Fraternité ?

    cette affaire Google illustre encore un peu plus le fait que les sociétés humaines ne sont pas en crise au sens premier :

    J'appelle une crise des évènements qui font état de choc suite à des causes naturelles (plaies d'Egypte, tremblements de terre , inondations , tsunami, pestes , famines ; OUI suite à des causes Naturelles )

    Ouvrons les yeux :

    Les entreprises n'ont jamais été aussi riches et productives que ces 10 dernières années , dans le même temps elles n'ont pas cessé de licencier et de payer de moins en moins. Ceux qui s'en mettent plein les poches sont de moins en moins nombreux et s'en mettent de plus en plus !

    Nous ne vivons pas une crise , ce qui se produit c'est que de moins en moins d'individus possèdent de plus en plus les richesses planétaires et JOUENT avec (y compris avec les denrées comme blé, riz, maïs de Base -en BOURSE-)

    J'affirme que nous assistons là a des crimes contre l'humanité ! Bien sur , à dose homéopathique, il n'y a pas holocauste... mais il y a crime tout de meme.

    Alors les taxes et surtaxes en sont AUSSI le levier !

    pour ces raisons nous voyons poindre les limites du capitalisme et qui le feront assurément chuter comme le communisme CAR "en toutes choses l'excès est néfaste"
    Dernière modification par Invité ; 22/10/2012 à 15h13.

  17. #57
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    Guyone, veint donc sur le forum politique, il y a des discussions qui devraient te plaire.

    Pour le fil de discussion, je pense qu'il faut différencier les deux activités, qui sont le référencement et la réponse à une question (le moteur de recherche) et google actualité.

    Le second n'est pas du tout le même genre de service puisqu'il y a une hiérarchie de l'info, un choix du journal mis en avant, etc... google actualité n'a rien a voir avec du référencement, c'est une plateforme d'agrégation de contenu.

    De plus, on est dans une phase ou les journaux ont besoin de ressources, ils voient bien que google capte une part non négligeable de celles ci, mais sont dans la situation ou si ils font tous ensemble un boycott, ils ont énormément de poids, mais ou personne ne peut se permettre de partir devant.

    Donc, pour avancer, ils demandent au gouvernement de les aider, ce qui ne veut pas obligatoirement dire qu'il y aura une taxe, mais que l'état prend leur requête en compte et qu'ils essayent de faire peser leur volonté sur google.

    Je trouve leur démarche légitime dans le sens ou ils ont le droit d'autoriser ou pas google a utiliser leur contenu, et surtout dans quel conditions google a le droit de le faire. Si les conditions ne leur vont plus, fin du contrat(informel dailleur) et à la prochaine.

    Après, si google tente de dire, ok, vous ne voulez plus de google actu, on vous enlève de google recherche, c'est de l'abus de position dominante flagrant.

  18. #58
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    863
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 863
    Points : 657
    Points
    657

    Par défaut

    Celle-là me semble bien plus approprié que commencer à pleurer...

    http://www.pcinpact.com/news/74696-a...oogle-news.htm


    Mais s'est difficile de penser qu'un lobby peut penser à faire une autre chose que demander des aides au gouvernement, vu l'exemple qu'on a avec le lobby de la culture et sa rcp...

  19. #59
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    J'aime bien leur démarche, et je ne doute pas que ca soit dans les cartons... la différences, c'est qu'ils essayent en france de faire faire le boulot au gvt, plus simple pour eux que de se réunir et de trouver un accord.

  20. #60
    Membre chevronné
    Profil pro
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    863
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 37
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 863
    Points : 657
    Points
    657

    Par défaut

    Ce exactement ça qui je dis, le problème ici en France c'est que les grands lobbys sont super mal-habitués, et au lieu de réfléchir et essayer de trouver une solution par eux-mêmes, c'est beaucoup plus simple d'aller demander des aides au gouvernement.

    L'exemple est flagrant avec la culture et on voit maintenant la presse...

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •