+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9
  1. #1
    Expert Confirmé Sénior

    Femme Profil pro ANISSA
    Ingenieur en informatique
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    67
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Femme ANISSA
    Âge : 25

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingenieur en informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 67
    Points : 4 677
    Points
    4 677

    Par défaut Google crée un logiciel open source de conception de cours en ligne

    Google crée un logiciel open source de conception de cours
    "Un premier pas expérimental dans le monde de l’éducation en ligne"


    Google a lancé un logiciel open source dédié à la conception de cours en ligne. "Course Builder" est une application Web qui s'inscrit dans la mission de l'entreprise au service de l’éducation. Peter Norvig, directeur de recherche chez Google, l'annonce sur ce ton : « nous voulions lancer cet outil pour montrer que Google peut contribuer à la technologie dans le domaine de l'éducation ».

    [ame="http://www.youtube.com/watch?v=GAY5ICoVnA8"]Vidéo d'introduction[/ame]

    Dans le cadre d’un projet dénommé « un premier pas expérimental dans le monde de l’éducation en ligne », Google a effectué d’abord quelques tests au sein d’une classe expérimentale nommée « la puissance de recherche avec Google ». Ensuite, ce logiciel a été généralisé aux écoles à travers les États-Unis pour initier les élèves aux fonctionnalités avancées de Google.

    Le logiciel permet de créer des activités et des évaluations sur un site Web. Google a également produit une documentation complète sur la création de cours et l'adaptation du code pour ses besoins.

    Peter Norvig déclare aussi : « Nous pensons qu'en partageant le code source que nous avons produit, on pourrait atteindre plus de personnes dans le domaine de l'éducation. Il y a beaucoup d'expérimentations dans l'industrie en ce moment, et nous avons estimé que la contribution d'un projet open source serait un bon point de départ qui pourrait aider tout le monde. »

    L'application est multiplateforme et développée en Python avec le Framework Django. Elle est adaptée à la plateforme Google App Engine, mais pourrait être déployée indépendamment.


    Selon Google, les grandes universités à travers le monde, comme Stanford et MIT, ont exprimé leur intérêt à utiliser le logiciel pour créer une partie de leurs cours en ligne.

    Le code source de Course Builder est disponible sur le site Google Code du projet

    Source : blog officiel de Google pour l'open source

    Et vous ?

    Êtes-vous intéressé(e) par cette solution ?
    L’e-learning est-il encore un concept d'actualité ou a-t-il été occulté par l'éducation nomade ?

  2. #2
    Inactif


    Homme Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    5 308
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 5 308
    Points : 15 143
    Points
    15 143

    Par défaut

    Citation Envoyé par nissacomet Voir le message
    Selon Google, les grandes universités à travers le monde, comme Stanford et MIT, ont exprimé leur intérêt à utiliser le logiciel pour créer une partie de leurs cours en ligne.
    Vu que Stanford participe déjà à coursera.org et le MIT à edx.org, ça serait étonnant qu'ils souhaitent participer à d'autres plate-formes de cours en ligne (je crois qu'ils ont investis quelques millions sur ces plate-formes de cours)

    Citation Envoyé par nissacomet Voir le message
    Êtes-vous intéressé(e) par cette solution ?
    L’e-learning est-il encore un concept d'actualité ou a-t-il été occulté par l'éducation nomade ?
    Les plate-formes bien (d'après ce que j'ai trouvé) sont payantes ; les plate-formes open source sont moins bien. Si google sort une plate-forme bien et open source, je prend

    Concernant le e-learning, ce n'est qu'en France que ça coince... beaucoup de grosses universités proposent des cours en ligne depuis quelques temps déjà (on a déjà cité MIT et Stanford, mais il y a également Harvard, John Hopkins, CalTech, Princeton en autre ; il y a presque 20 universités qui participe à coursera.org). Et côté "étudiants", c'est plusieurs dizaine de milliers de participants dans chaque cours.
    Bref, de plus en plus de cours proposés et des plus en plus de participants, je crois qu'on peut parler d'un concept d'actualité

  3. #3
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro Marc Collin
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc Collin
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 229
    Points : 423
    Points
    423

    Par défaut

    un acteur de plus dans ce domaine qui est déjà très varié.

    Intéressant comment ce domaine à pu changer en quelques années.... Blackboard régnait en maitre..... maintenant les parts de marché sont très variés.

    http://www.deltainitiative.com/blogg...ers-lms-market

    gbdivers tu pourrais spécifier ce qui est bien et moins bien....

    moodle est opensource et est l'une des plus utilisés... d'ailleurs l'ancien leader blackboard a acheté une des plus grosse société de service auutour de moodle....

    les leaders ont sensiblement les mêmes fonctionnalités

    chat
    forum
    vidéo conférence
    classe virtuel
    examen
    exercice
    suivi évolution des connaissances

    Après faut voir le marché visé, une classe à temps fixe et une autre où on va à son rythme ne demande pas les mêmes fonctionnalités.

    liste des produits opensource
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Tableau..._licence_libre

    celle proprio
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Plates-...pri%C3%A9taire

    il y a des normes au niveau du contenu afin de le partager entre plateforme... SCORM, QTI, IMS, AICC
    il serait bien de savoir si google en gère

  4. #4
    jbv
    jbv est déconnecté
    Invité de passage
    Inscrit en
    septembre 2005
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2005
    Messages : 11
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut

    gbdivers :Concernant le e-learning, ce n'est qu'en France que ça coince...
    Une explication rapide :
    • Budget des Université Américaines : quelques centaines de millions de dollars par an (si ça suffit comme estimation rapide)
    • Frais de scolarité : aux USA quelques dizaines de milliers de dollars. En France environ 300€ (le reste c'est la Sécu et ce n'est pas le propos)

    Quand tu t'endettes pendant 10 ans pour tes études : tu bosses en cours et hors des cours (et les profs n'ont pas de problème de discipline comme ça commence en France y compris à l'Université...). Des expériences commencent en France :
    • Mais comment financer un personnel à plein temps pour monter tout la structures, former les enseignants, ...
    • Problème plus grave : Les étudiants ne travaillent par forcement hors des horaires de cours...

  5. #5
    Inactif


    Homme Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    5 308
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 5 308
    Points : 15 143
    Points
    15 143

    Par défaut

    @marc.collin
    Merci pour les liens, j'avais déjà regardé
    Je t'accorde que j'ai peut être pas assez regarder en profondeur. Mais pour le moment, j'ai pas été convaincu

    @jbv
    Oui, ça peut être un début d'explication

    Mais regarde http://ocw.mit.edu/courses/. Beaucoup de ressources ne sont pas des vidéos, mais de simple "lecture notes" (les présentations utilisées lors des cours). On arrive parfois à trouver des profs en France qui donnent leurs présentations de cours en ligne, mais ce sont des initiatives individuelles en générale, pas une systématisation faite par l'université/école. J'ai déjà vu dans une fac des cours qui étaient diffusé en vidéo dans un second amphi : on aurait pu sans problème diffuser les vidéos sur internet. Là où je suis actuellement, les "notes de cours" sont diffusé aux étudiants uniquement après connexion avec un mot de passe, quel est l'intérêt de protéger ces cours ?

    On n'est pas exactement dans le e-learning, mais c'est une première démarche simple allant dans le sens de la diffusion de la connaissance. Et on sait pas faire. Je pense qu'il y a quand même un gros problème de mentalité à la base

    Et je suis pas sur que les profs ont des rémunérations supplémentaires pour faire ces cours. Ils doivent avoir leur poste dans leur université et font ces cours en plus. Quand tu as l'habitude de faire un cours qui est suivie par quelques dizaines d'étudiants et que tu passes à quelques dizaines de milliers d'étudiants, même si c'est un peu de boulot supplémentaire, c'est du temps très fortement rentabilisé

  6. #6
    Invité de passage
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    septembre 2012
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2012
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut UniShared

    Dans le même esprit que Course Builder, nous avons crée UniShared (http://unishared.com/) qui permet à n'importe quel étudiant de prendre ces notes en ligne (via Google Docs) de manière sociale et collaborative.

    Le lancement de ce projet est génial pour nous car d'une part il valide notre philosophie (rendre l'éducation plus ouverte, social et collaborative) et l'utilisation de Python / Django que nous avons aussi choisi pour notre plateforme va nous permettre de très facilement contribuer à ce projet ouvert !

  7. #7
    Invité régulier
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    21
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 21
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut

    @gbdivers en effet c'est un peu hâtif de dire que dans le LMS le proprio est plus complet ou mieux fait que l'open source. Je ne le vois pas cité ici, mais Dokeos est extrêmement bien fait par exemple. Je ne lui connais pas d'équivalent payant, mais je n'ai pas fait le tour non plus.

  8. #8
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro Baptiste ROUSSEL
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 766
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste ROUSSEL
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 766
    Points : 4 794
    Points
    4 794

    Par défaut

    Citation Envoyé par gbdivers Voir le message
    Là où je suis actuellement, les "notes de cours" sont diffusé aux étudiants uniquement après connexion avec un mot de passe, quel est l'intérêt de protéger ces cours ?
    La revente de ces cours à des entreprises tout simplement... Et ce ne sont pas des paroles en l'air, je connais un professeur qui ne nous donne aucun format numérique et qui fait les photocopies lui même pour ses étudiants (un truc bardé de bordereaux interdisant la copie). Il revend ses cours (cours de qualité, faut quand même lui reconnaitre cela) à des entreprises de la région (je ne l'ai appris qu'en effectuant mon stage dans une ville à côté).

    J'ai aussi vu d'autres professeurs ne pas vouloir que d'autres professeurs (de la même ou d'autres écoles) reprennent leurs cours, et donc pas de distributions, pas de format numérique, tout en prise de note.
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  9. #9
    Inactif


    Homme Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    5 308
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 38
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Secteur : Santé

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 5 308
    Points : 15 143
    Points
    15 143

    Par défaut

    La revente de cours, même si c'est pas dans la mouvance actuelle "open source et libre", je peux comprendre

    Le non-partage à d'autres profs, c'est des petites guéguerres de territoires. C'est stupide, je vois ça souvent là où je bosse (hôpital) et c'est l'une des raisons qui m'ont motivé à changer de boulot.
    Et c'est bien ce type de mentalité qui fait que la France (à mon avis) à du retard

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •