Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 26
  1. #1
    Expert Confirmé Sénior

    Femme Profil pro ANISSA
    Ingenieur en informatique
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    67
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Femme ANISSA
    Âge : 24

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingenieur en informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 67
    Points : 4 677
    Points
    4 677

    Par défaut Mageia devient la deuxième distribution Linux la plus populaire sur Distrowatch

    Mageia devient la deuxième distribution Linux la plus populaire
    Sur Distrowatch, sa version 3 disponible en alpha


    Mageia suscite un engouement certain au sein de la communauté Linux alors que ce fork de Mandriva approche de sa version 3 disponible en alpha. Quel est le secret de sa réussite ?


    Après une première version quelque peu décevante, Mageia 2 connaît un succès remarquable à en juger par son classement sur le site Distrowatch.com (qui fournit le classement des distributions Linux selon les visites de leurs fiches sur ce site). Après une 10e place qu’elle avait occupée il y a un an, Mageia est à présent classée 2e, juste derrière Linux Mint, tandis qu'Ubuntu descend à la 3e place.


    Capture du classement

    Le projet Mageia est né vers la fin de l’année 2010 quand un groupe de développeurs de la société Mandriva basée en France avaient quitté cette firme en proie à des difficultés financières.

    Ces développeurs avaient déclaré leur refus de la politique de Mandriva quant au licenciement et à l'externalisation du développement, « nous n'avons plus confiance en les plans de Mandriva SA et nous ne pensons pas que la société soit un hôte sûr pour un tel projet » avaient-ils revendiqué.

    Dans le but de développer davantage le système d’exploitation Mandriva, les anciens développeurs de ce système se sont détachés de l’entreprise et ont formé la communauté « Mageia ».

    Développé au sein d’un organisme à but non lucratif, la distribution Mageia fait ses preuves et poursuit son chemin.

    Sa version 3 est en effet disponible en alpha et prépare —sur les pas de Fedora— une fusion des répertoires /bin/, /sbin/ et /lib/ au sein du dossier de premier niveau /usr/. Mageia 3 conserve le choix double de l'environnement de bureau, en embarquant KDE 4.9 et GNOME 3.5.91. Comme cette dernière n'est en fait que transitoire, c'est GNOME 3.6 qui devrait être intégrée au final.

    Du reste, l'équipe de développement négocie une alternative au système de fichiers UnionFS, incompatible avec le noyau Linux 3.5.5 et qui n'est plus maintenu. AuFS et OverlayFS sont pressentis pour le remplacer au risque de renoncer au format de distribution LiveCD.

    Cette version est disponible en téléchargement sur cette page

    Source : l'annonce de Mageia 3 alpha1 sur son site officiel, Distrowatch

    Et vous ?

    Êtes-vous un utilisateur de Mageia ?
    Qu'en pensez-vous et comment expliquez-vous son succès ?

  2. #2
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 805
    Points : 2 650
    Points
    2 650

    Par défaut

    Fusionner les dossiers /bin, /sbin, et /lib avec /usr... me paraît douteux comme idée.
    Simplement parce que le fait qu'ils soient dans des dossiers différents permet de les mettre dans une partition différente. Ce point permet d'éviter que des commandes sensibles se retrouvent dans le path d'un utilisateur.
    Ok, elles le rejetteront quand il voudra les exécuter... mais elles se trouveront dans l'auto-complétion, non?

    Accessoirement, si la partition contenant /usr est endommagée pour une raison X ou Y, on perds alors aussi ces binaires, qui auraient sinon potentiellement pu permettre de dépanner (cela étant, le paquet qui contiens les logiciels de dépannage, je n'ai jamais réussi à m'en servir pour quoique ce soit... mais j'imagine que des gens plus expérimentés savent se dépêtrer avec)

    Quant aux systèmes de fichiers dont il est fait mention dans cette news, ils semblent surtout servir aux distributions live. Quand j'installe linux, je ne l'installe pas sur un CD perso.

    J'ai été voir sur leur site. Idem pour mint d'ailleurs... Leurs "buts" sont présentés de façon tellement vague que je ne comprends pas pourquoi je ferai l'effort de télécharger leur installateur?

    Au final, à chaque fois que je vois une nouvelle distribution, je me demande quels sont ses forces/faiblesses par rapport à l'existant.
    Celle-ci, je ne vois ni les uns, ni les autres.

    Quelqu'un peut m'expliquer son intérêt? Je suis vraiment curieux...

    (( En fait, je serai vraiment curieux d'avoir un site qui recense les avantages et faiblesses reconnus de chaque distribution (reconnus par les mainteneurs même. Debian reconnaissent que leurs paquets sont vieillots dans stable et qu'il faut activer les non-free, gentoo reconnaît être difficile d'accès... ce genre de choses, qui sont quand même objectives). ))

  3. #3
    Nouveau Membre du Club
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    32
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 44

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 32
    Points : 36
    Points
    36

    Par défaut

    La distribution est majoritaire sur 1 seul site...

    Mouai, de là à en faire une généralité comme le laisse entendre l'article y a un grand pas...

    Je ne sais pas quelle est réellement la + populaire (ubuntu ? Mandriva ?) mais ce genre de comparaison (comme celle qui compare la soit disante popularité des langages de programmation) sont toujours partiales et orientées.

    Aucun intérêt donc.

  4. #4
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    1 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 1 255
    Points : 2 570
    Points
    2 570

    Par défaut

    Citation Envoyé par glad33bx Voir le message
    La distribution est majoritaire sur 1 seul site...

    Mouai, de là à en faire une généralité comme le laisse entendre l'article y a un grand pas...

    Je ne sais pas quelle est réellement la + populaire (ubuntu ? Mandriva ?) mais ce genre de comparaison (comme celle qui compare la soit disante popularité des langages de programmation) sont toujours partiales et orientées.

    Aucun intérêt donc.
    C'est vrai. Ca veut juste dire qu'"on" consulte plus les pages liées à Mageia qu'à Ubuntu.
    mais de là à dire qu'"on" installe plus Mageia que Ubuntu, j'ai comme un doute.

  5. #5
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 628
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 31
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 628
    Points : 3 373
    Points
    3 373

    Par défaut

    je suis utilisateur de mageia, ancien de mandriva qui a changé dés la beta de mageia 1.

    Pour faire simple, c'est une distribution linux qui fonctionne, et c'est déjà pas mal pour mon expérience.
    Elle manque de support sur certains points, mais ils essayent de faire au mieux, le problème de la communauté sans appuis financiers.

    Elle est clairement orienté vers KDE, et je vois mal l'interet de l'installer avec gnome, ubuntu est meilleur dans ce cas la. (ou était meilleure, avec unity, je en sais pas)
    Avec KDE, je l'utilise quotidiennement sans soucis, et j'apprecie l'environnement beaucoup. Bon, j'avoue que le Mageia Control Center est sympa aussi, même si finalement j'y met rarement les pieds sauf pour arreter / redemarrer apache ou mysql.

    Enfin, si vous voulez essayer une distribution linux qui se controle avec la souris uniquement, elle est pas mal.

  6. #6
    Membre Expert Avatar de Zefling
    Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2007
    Messages
    423
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : avril 2007
    Messages : 423
    Points : 1 472
    Points
    1 472

    Par défaut

    Il faudra que j'essaie, pour l'instant sur les tests que j'ai effectué, il n'y a que sur Ubuntu que je suis arrivé à un activer un IMEa assez facilement...

  7. #7
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 805
    Points : 2 650
    Points
    2 650

    Par défaut

    Humm...
    Je ne comprends décidément pas...
    Les arguments que tu cites, chaque distribution grand publique se vante des mêmes. Et à chaque fois, je pense ceci: "Ouai, enfin, KDE 4.2, c'est KDE 4.2. Quelle différence qu'il soit installé sur Debian, Ubuntu, Fedora...et caetera?".

    La multiplication des distributions selon les usages, je peux la comprendre.
    Routeur, firewall, embarqué, serveur de type spécifique... OK.

    Mais la plupart des distro, j'ai l'impression qu'elles sont pour le bureau. Pour l'utilisateur de base, qu'elles disent. Sauf que du coup, l'utilisateur de base, il est largué: "Du coup, j'installe quoi, moi???". Tout le monde s'est posé cette question, pas vrai?

    Quand je vais sur wikipédia, voila ce qui est dit:
    Citation Envoyé par http://fr.wikipedia.org/wiki/Distribution_linux
    Les éléments différenciant principalement les distributions sont : la convivialité (facilité de mise en œuvre), l'intégration (taille du parc de logiciels validés distribués), la notoriété (communauté informative pour résoudre les problèmes), l'environnement de bureau (GNOME, KDE, ...), le type de paquet utilisé pour distribuer un logiciel (principalement deb et RPM) et le mainteneur de la distribution (généralement une entreprise ou une communauté).
    _ convivialité => facilité d'installation et de maintenance, ok. C'est sûr, entre Debian et gentoo, c'est pas la même (exemple que je connaît, bien sûr. J'ai essayé, mais échoué, d'installer gentoo il y a pas si longtemps). Par contre, à un skin graphique près, je doute que toutes les distributions aient un installateur et des logiciels d'installation différents...
    _ intégration => taille du parc logiciel... euh... la, je commence à douter, la plupart des distributions n'utilisant pas un système de paquet propre (dans le sens unique), il n'est pas compliqué d'aller pomper dans les autres dépôts, je me trompe? Et mieux: rpm étant le standard de LSB (qu'on aime ou pas... moi ça m'indiffère) les distros basées sur debian peuvent utiliser Alien pour installer des rpm, semble-t-il. Jamais testé, paraît que c'est pas terrible, mais bon, jamais eu besoin non plus.
    _ la notoriété => la communauté? Perso, ma communauté, c'est duckduckgo qui la trouve. Je vais sur gentoo, ou ubuntu, ou arch, ou debian, indifféremment quand il y a la bonne question qui apparaît... Quand elle est valide à un endroit, elle indique souvent comment résoudre son problème peu importe la distro... Après, pour les problèmes spécifiques à un outil, je vais sur le site de cet outil...
    _ l'environnement de bureau => alors ça, si c'est pas une blaque, qu'est-ce? Les distros intègrent toutes plusieurs DE. Et pour certaines les intègrent tous... De toute façon, j'en connaît aucune qui n'intègre pas Gnome ou KDE... Excepté peut-être pour un souci de version?
    _ le type de paquet => sauf que pour qu'un arrivant comprenne la différence entre les deux types de paquets majeurs, à savoir rpm et deb, ben il va pouvoir creuser des années. Il y a même packagekit qui permet de s'affranchir de cette différence (que j'ai envie de qualifier de connerie), a priori. Je compte d'ailleurs voir à quoi ça ressemble, parce que je suis persuadé que le principe est le même: update, upgrade, install, remove, purge, search... je doute que ça diffère tant que ça.
    _ le mainteneur => la communauté, encore... oui, chaque distro est maintenue par une société ou une association différente. Mais au fond, si je pose une question sur un forum fedora, est-ce que je me ferais jeter? On vois même des gens qui zonent sur plusieurs forums de distros...


    Je précise, tout de même, avant qu'on ne me taxe de chieur (quoique, là, vous avez le droit) que je ne tape ça ici que parce que c'est sur ce thread que je me pose vraiment la question.
    Si on me montre de réelle différences entre les distributions les plus connues qui ne sont pas liées aux logiciels qu'elles utilisent toutes, ça m'intéresse.
    Peut-être au fond que je suis un mauvais linuxien, et ce qui est sûr c'est que je ne connaît pas encore assez de distros.
    Mais justement, si j'ai envie de voir ailleurs, vu le boulot que ça représente d'installer un OS, il faut que j'aie un intérêt réel, non?

    Allez, petits exemples qui montrent pas mal le (nôtre?) ridicule:

    Citation Envoyé par http://doc.ubuntu-fr.org/linux_mint
    Bien que basée sur Ubuntu, la distribution Linux Mint se démarque d'Ubuntu notamment par les points suivants :
    _ contient par défaut un grand nombre d'éléments propriétaires et non libres: codecs (MP3, divX, win32), plugins etc. Il en résulte une configuration simplifiée, et un accès multimédia instantané.
    _ utilise des applications non-disponibles dans les dépôts officiels d'Ubuntu.
    _ Linux mint 10 utilise un thème "métal brossé".
    Juste génial, la différence majeure, vous ne trouvez pas?

    Citation Envoyé par http://www.perpinux.org/?p=240
    Ma curiosité se nourrissait de la différence qu’il aurai pu y avoir avec Mandriva. De ce coté là , je fut vite déçu et remis à ma place par ma bêtise qui croyait trouver une différence là où il ne peut pas y en avoir car rien ne ressemble plus à un clone que son clone.
    Elémentaire, mon cher.

    Citation Envoyé par http://www.zdnet.com/scorecard-linux-mint-13-and-mageia-2-4010026275/
    There are some interesting differences there - particularly with Mageia having a much newer Linux kernel, X server and GIMP, but having chosen to stay with the Firefox ESR release. Mint has always been strong in sound and video, and it shows in this list. I would like for both of them to have a bit more for photo management packages. Of course, this is only what is included in the default base installation
    Ah... une différence... de version. Bon.
    Mais bien sûr, ce ne sont que les logiciels de base. Ce qui veut dire, à quel point est-ce différent?

    Vous avez remarqué, je n'ai pas pris qu'une seule distribution...

    Ce serait intéressant de faire une comparaison Fedora / Debian sid (puisque fedora est le lab de red-hat, je crois).

  8. #8
    Membre Expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 087
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 087
    Points : 2 238
    Points
    2 238

    Par défaut

    Bonne nouvelle pour cette distro sympa qui devient donc populaire auprès des geeks. Parce que sinon Ubuntu est en train de mettre tout le monde d'accord si on prend en compte les non geeks (70 % des PDM sur les distros Linux desktop aux dernières nouvelles).

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Bon, j'avoue que le Mageia Control Center est sympa aussi, même si finalement j'y met rarement les pieds sauf pour arreter / redemarrer apache ou mysql.
    Mandriva l'avait déjà d'ailleurs. C'est vrai que c'est une bonne idée. Les distros Linux (même les plus user friendly) manquent de "Panneau de Configuration" à la Windows et le Mageia Control Center est une vraie valeur ajoutée.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  9. #9
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro Stéphane
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    254
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Stéphane
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 254
    Points : 486
    Points
    486

    Par défaut

    donc finalement la seule différence entre les distros c'est les outils de configuration.

    parce que franchement ubuntu c'est une debian avec des outils de config dédié et "une config toute faites pour les nuls" c'est tout..

    Et finalement c'est vraiment ce qu'il manque à linux pour être vraiment grand publique => un truc qui marche et qui est polyvalant, qui est facilement configurable et fiable. et franchement tant que ça marche on se fou de savoir comment, tant que ça marche.

    comme disais je sais plus qui a je sais plus qui : tant que vous continuerez a faire des ordinateurs que pour les geeks, vous serez pas grand publique.

  10. #10
    Membre chevronné Avatar de valefor
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    710
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 710
    Points : 760
    Points
    760

    Par défaut

    comme disais je sais plus qui a je sais plus qui : tant que vous continuerez a faire des ordinateurs que pour les geeks, vous serez pas grand publique.
    C'est vrai que toutes les voitures ont un moteur, 3 (ou 2) pédales, et un volant. Mais j'aime encore avoir le choix de la qualité de ces composant.

    La distribution est majoritaire sur 1 seul site...
    Mouai, de là à en faire une généralité comme le laisse entendre l'article y a un grand pas...
    Je me suis fais la même remarque. D'autant plus que d'un jour à l'autre le classement varie beaucoup. Tu reviens le lendemain de la publication d'une version d'ubuntu, ça chamboule tout.

    Je me suis dit que ce n'était qu'une anecdote qui permet de parler de la sortie de cette distrib (et de faire connaître distrowatch à ceux qui n'en avaient jamais entendu parler).

  11. #11
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 628
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 31
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 628
    Points : 3 373
    Points
    3 373

    Par défaut

    POur répondre a ta question, je pense aussi que l'inconvénient des projets communautaires, c'est qu'a la moindre différence, on créé un clone, pour souvent pas grand chose. Et ca entraine aussi un manque de recherche de consensus et d'écoute avec des arguments du genre :
    Si vous êtes pas content, vous n'avez qu'a faire un fork...

    Je vois la qualité d'une distribution dans plusieurs choses :
    - le fait de pouvoir l'utiliser sans clavier... par la j'entends que je n'ai jamais besoin du clavier pour lancer un outil, un logiciel, etc... Le clavier, ca sert a écrire du texte, c'est tout.
    - Le fait de pouvoir l'installer sur de multiples ordinateurs sans avoir un résultat complétement différent.
    - Que la distribution suive un peu les nouveautés(en particulier pour KDE) parce qu'on est au point ou le système général est stable et fonctionne très bien, mais ou les petits défauts sont corrigés régulièrement(écran externe, accessibilité, etc...) Bref, on bénéficie de la maturité du produit.
    - Avec une communauté importante, parce que j'aime bien que firefox soit a jour, ainsi que les autres logiciels / serveurs qui peuvent être autant de faille de sécurité.
    - Avoir un système qui se met a jour, sans m'imposer une réinstallation tous les ans.

    Un des avantages du système de contrôle réside également dans la possibilité de pouvoir, quand ce n'est pas détecté automatiquement, changer sa configuration matérielle sans réinstaller la distribution.


    Après, je trouve qu'on est dans un modèle qui manque clairement de vision. Par exemple, ils perdent un temps et une énergie folle a maintenir gnome et LXDE, alors que d'autres distributions le font très bien. Je préférais qu'ils se concentre sur un seul environnement et qu'ils poussent son intégration plus loin. Certains utilisateurs partiraient, mais on voit bien avec Ubuntu que se concentrer sur un seul créneau paye plus que de se diversifier. L'utilisateur veut être guidé.

  12. #12
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro Marc Collin
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc Collin
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 226
    Points : 414
    Points
    414

    Par défaut

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Les arguments que tu cites, chaque distribution grand publique se vante des mêmes. Et à chaque fois, je pense ceci: "Ouai, enfin, KDE 4.2, c'est KDE 4.2. Quelle différence qu'il soit installé sur Debian, Ubuntu, Fedora...et caetera?".
    la finition n'est totalement pas la même... regarde sur le bugzilla de kde et regarde le nombre de bug qui n'existe que pour kubuntu....
    compare cette dernière à opensuse, tu verras directement la différence...

    que tu achètes une clio ou une bmw, les deux te permettront d'aller à Marseille, mais pas dans le même confort

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Mais la plupart des distro, j'ai l'impression qu'elles sont pour le bureau. Pour l'utilisateur de base, qu'elles disent. Sauf que du coup, l'utilisateur de base, il est largué: "Du coup, j'installe quoi, moi???". Tout le monde s'est posé cette question, pas vrai?
    Comme lorsque plusieurs choix s'imposent, il faut se renseigner un minimum... et remarquera qu'il y a au final que très peu de choix pour le néophyte.

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    _ convivialité => facilité d'installation et de maintenance, ok. C'est sûr, entre Debian et gentoo, c'est pas la même (exemple que je connaît, bien sûr. J'ai essayé, mais échoué, d'installer gentoo il y a pas si longtemps). Par contre, à un skin graphique près, je doute que toutes les distributions aient un installateur et des logiciels d'installation différents...
    C'est certain que quand une distribution se base sur une autre et chance 3 truc... tu auras les mêmes outils... autrement fedora n'utilise pas le même que suse ou ubuntu, mais globalement, ça demeure simple, on n'est plus en 95...
    Tu as quelques questions tel que où installer le système, choix de langue, date et heure... ensuite tu as parfois des modes experts.
    Je ne saurais dire la dernière fois où j'ai mis plus de 45 minutes à installer une distribution.

    Je me rappele même il y a plus de 12 ans d'une distribution qui te permettait de jouer a tetris pendant l'installation... c'était caldera.

    Autrement, tu as les outils de configuration qui font une grosse différence. Tu as as sous fedora, mandriva, suse...


    En quelques cliques tu crées des utilisateurs, groupes
    tu ajoutes, supprimes des logiciels
    tu crées un serveur ftp, nfs
    tu te connectes sur un domaines controleur
    tu installes ton imprimantes
    tu démarres, arrêtes des services...

    une interface graphique "texte" est même dispo....


    Certes la plupart du temps tu en as pas besoins... mais si tu as un problèmes c'est pratiques...

    Il y a la documentation... certain on rien alors que d'autre c'est très bien garnie...
    http://doc.opensuse.org/documentatio...reference.html

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    _ intégration => taille du parc logiciel... euh... la, je commence à douter, la plupart des distributions n'utilisant pas un système de paquet propre (dans le sens unique), il n'est pas compliqué d'aller pomper dans les autres dépôts, je me trompe? Et mieux: rpm étant le standard de LSB (qu'on aime ou pas... moi ça m'indiffère) les distros basées sur debian peuvent utiliser Alien pour installer des rpm, semble-t-il. Jamais testé, paraît que c'est pas terrible, mais bon, jamais eu besoin non plus.
    La taille varie justement d'une distribution à une autre. Créer un package à partir des sources demandent du temps, le faire pour différentes architectures, cpu... encore plus. Sans compté que le changement de version du compilo
    peut causer des anomalies. Une petite distribution n'aura certainement pas les mêmes ressources que red hat, suse... Je dirais que les tenors du marchés ont sensiblements les mêmes packages, au pire tu tentes le packages d'une ancienne version de la distribution ou tout simplement d'une autre distribution

    Même si l'utilisation d'un rpm de fedora peut fonctionner sur suse, ce n'est pas garantie, à cause en partie des choix que la distributions à fait au niveau des dépendances, version compilo... C'est pas plus garantie qu'un programme
    pour win xp fonctionne sur vista ou sur 7...

    Suse a créer un service pour générer des packages pour différentes distributions et architectures. Il s'agit de open build service: http://build.opensuse.org/
    160 000 packages de dispo pour 22 distribution et 6 architectures...

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    _ la notoriété => la communauté? Perso, ma communauté, c'est duckduckgo qui la trouve. Je vais sur gentoo, ou ubuntu, ou arch, ou debian, indifféremment quand il y a la bonne question qui apparaît... Quand elle est valide à un endroit, elle indique souvent comment résoudre son problème peu importe la distro... Après, pour les problèmes spécifiques à un outil, je vais sur le site de cet outil...
    certe, mais si je prend federoa où il embauche bon nombre de dev sur des parties critique tel que le kernel, xorg.... j'ai de bonne chance d'avoir de meilleur réponse... sans compté que l'achat de certaine distribution te
    permet d'avoir du support

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    _ l'environnement de bureau => alors ça, si c'est pas une blaque, qu'est-ce? Les distros intègrent toutes plusieurs DE. Et pour certaines les intègrent tous... De toute façon, j'en connaît aucune qui n'intègre pas Gnome ou KDE... Excepté peut-être pour un souci de version?
    la finition varient grandement tel que expliqué plutôt.

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    _ le type de paquet => sauf que pour qu'un arrivant comprenne la différence entre les deux types de paquets majeurs, à savoir rpm et deb, ben il va pouvoir creuser des années. Il y a même packagekit qui permet de s'affranchir de cette différence (que j'ai envie de qualifier de connerie), a priori. Je compte d'ailleurs voir à quoi ça ressemble, parce que je suis persuadé que le principe est le même: update, upgrade, install, remove, purge, search... je doute que ça diffère tant que ça.
    Les fonctionnalités sont similaires, je dirais que la finition des outils graphiques, vitesses varient.
    Par exemple, suse gère l'installation via le web en faisant un click.... assez pratique.

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    _ le mainteneur => la communauté, encore... oui, chaque distro est maintenue par une société ou une association différente. Mais au fond, si je pose une question sur un forum fedora, est-ce que je me ferais jeter? On vois même des gens qui zonent sur plusieurs forums de distros...
    non tu devrais pas te faire jeter... mais il y a des gens irespectueux partout... tu peux te faire bouler sur developpez par un mec... et ça sera ok sur hardware.fr ou vice-versa
    les connaissances varient, tu as plus de chance d'avoir des experts sur une gentoo je crois que sur une ubuntu
    par exemple, novell faisait régulièrement des sondages pour mieux connaitres ses utilisateurs, la majeur partie des utilisateurs utilisait linux depuis plusieurs années....

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Je précise, tout de même, avant qu'on ne me taxe de chieur (quoique, là, vous avez le droit) que je ne tape ça ici que parce que c'est sur ce thread que je me pose vraiment la question.
    Si on me montre de réelle différences entre les distributions les plus connues qui ne sont pas liées aux logiciels qu'elles utilisent toutes, ça m'intéresse.
    Peut-être au fond que je suis un mauvais linuxien, et ce qui est sûr c'est que je ne connaît pas encore assez de distros.
    Mais justement, si j'ai envie de voir ailleurs, vu le boulot que ça représente d'installer un OS, il faut que j'aie un intérêt réel, non?
    Assez de point ont été énuméré pour mieux comprendre les différences d'une distribution à une autre. Le mieux est d'opter pour celle qui ont le plus de dev sur les projets, communauté, support commerciale et prise en charge des logiciels proprio, innovation.
    À moins d'avoir du matériel souvent bas de gamme qui risque de toute façon d'avoir des ennuies lors d'un changement de version de windows, le boulot n'est vraiment pas énorme.

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Ce serait intéressant de faire une comparaison Fedora / Debian sid (puisque fedora est le lab de red-hat, je crois).
    je crois qu'il y a plus de chance que fedora soit à la fine pointe.

  13. #13
    Modérateur
    Avatar de Bktero
    Profil pro
    Ingénieur systèmes embarqués
    Inscrit en
    juin 2009
    Messages
    2 702
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 27
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur systèmes embarqués
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juin 2009
    Messages : 2 702
    Points : 7 179
    Points
    7 179

    Par défaut

    Ce sujet faire un revival d'une précédente conversation sur "pourquoi Linux a échoué en tant que desktop" si ça continue

    Encore une distribution Linux, encore des trucs bien et des trucs moins bien certainement. Et aussi encore plus de complexité dans la nébuleuse des distributions. Dans la précédente discussion sus-citée, certaines disaient qu'une des raisons de l'échec étaient la dispersion des forces. Ils marquent un point.
    Si Code::Blocks vous dit undefined reference to 'socket@12', cela signifie que vous avez un problème d'édition des liens. Allez dans Projects / Build Options / Linker Settings / Add et renseignez ici les .a qui vont bien. Exemple pour les sockets : C:\Program Files\CodeBlocks\MinGW\lib\libws2_32.a

    Pour les adeptes du langage SMS, allez ici et ramenez la traduction française ^^

    Pour vos problèmes d'embarqué, utilisez le forum dédié !

  14. #14
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 805
    Points : 2 650
    Points
    2 650

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bktero Voir le message
    Ce sujet faire un revival d'une précédente conversation sur "pourquoi Linux a échoué en tant que desktop" si ça continue
    J'y ai pensé avant de cliquer sur "envoyer" mais... le fond est différent, la, je m'en cogne de savoir pourquoi c'est pas plus adopté que ça.
    Le truc qui m'intéresse, c'est pourquoi, et comment, choisir une distribution particulière
    Et ça me semble une question intéressante sur un sujet dédié à la promotion d'une distro, non?
    A moins que je ne sois le seul à me poser ces questions ici, mais j'ai un doute...

    @marc: merci d'avoir répondu.
    Cependant, ta réponse a levé plusieurs interrogations en moi...

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    regarde sur le bugzilla de kde et regarde le nombre de bug qui n'existe que pour kubuntu....
    Comment ça se fait que des bugs apparaissent sur une distro mais pas sur l'autre? Des patch sont appliqués d'un côté j'imagine... est-ce le temps que le patch se propage jusqu'au projet officiel, puis redescende dans les autres distro?

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Comme lorsque plusieurs choix s'imposent, il faut se renseigner un minimum... et remarquera qu'il y a au final que très peu de choix pour le néophyte.
    Je remarque surtout qu'il est très, très difficile de se renseigner. Sur le sujet des distro, je suis un néophyte. Et j'ai essayé de chercher les différences entre les distributions, sans jamais rien trouver de concret.
    Toujours des trucs genre "plus joli", "tel logiciel par défaut", "kernel 2.6.34 contre 2.6.35" (bon, la, je charrie un peu) et au final, peu d'éléments qui soient réellement distincts.
    A part le fait d'intégrer ou non des paquets proprio, les distributions de bureau je les classe en 3 zones:
    _ distro source, qui revendiquent un certain niveau technique
    _ distro binaires, qui revendiquent être un peu techniques (mais qui ne le sont pas tant que ça parce que la config par défaut des paquets tiens la route)
    _ distro binaires, qui revendiquent l'accessibilité à fond (et qui ont des sacrées ressemblances avec les "un peu techniques", à la différence qu'on a pas de remorts a installer flash & nvidia)

    Ou alors, indiques moi un site qui compare réellement des points compréhensibles par un non-expert sur les diverses distro. Attention, je parle pas pour un néophyte, mais, disons un dev windows? Parce que distrowatch comparait des numéro de version de paquets, des systèmes de packages, et la quantité de bureaux dispos la dernière fois que j'ai regardé... c'est pas le genre de truc qui permettent réellement de choisir.

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    C'est certain que quand une distribution se base sur une autre et chance 3 truc... tu auras les mêmes outils... autrement fedora n'utilise pas le même que suse ou ubuntu, mais globalement, ça demeure simple, on n'est plus en 95...
    Et c'est une excellente chose, que ça se ressemble et soit simple, loin de moi l'idée d'affirmer le contraire.

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Je ne saurais dire la dernière fois où j'ai mis plus de 45 minutes à installer une distribution.
    Moi si, debian, a partir d'une net-install avec un dl de 130KiB max

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Je me rappele même il y a plus de 12 ans d'une distribution qui te permettait de jouer a tetris pendant l'installation... c'était caldera.
    Fun

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Autrement, tu as les outils de configuration qui font une grosse différence. Tu as as sous fedora, mandriva, suse...
    Ne sont-ils pas open-source pour la plupart?
    Pourquoi chacun refaire la roue de son côté, alors qu'on fond reprendre les logiciels de ses parents et les améliorer - y contribuer - aurait le même effet en mutualisant les efforts?
    Je ne connaît pas l'univers rpm, mais côté debian, je constate qu'ubuntu semble réinventer. Mint aussi. Et sûrement d'autres. Enfin, faudra que j'essaie... et au final, sur les forum, on voit plus des solutions en ligne de commande qu'en interface graphique (ce que je comprend) ou alors c'est moi qui ne tombe que sur ces sujets la...

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message

    En quelques cliques tu crées des utilisateurs, groupes
    [...]
    tu démarres, arrêtes des services...

    une interface graphique "texte" est même dispo....
    Ca à l'air puissant. Sinon, tu as le droit de parler d'interface semi-graphique, ou ncurses

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Certes la plupart du temps tu en as pas besoins... mais si tu as un problèmes c'est pratiques...
    Je n'attaquerais pas sur ce point, puisque je pense effectivement que la configuration est parfois un peu obscure.

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Il y a la documentation... certain on rien alors que d'autre c'est très bien garnie...
    http://doc.opensuse.org/documentatio...reference.html
    J'y jetterai un oeil

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    La taille varie justement d'une distribution à une autre.
    Effectivement, mais du coup pas tant que ça puisque la plupart ont une "distribution mère". La encore, je ne rejette pas la pratique, je trouve ça bien, mais les différences varie encore une fois plus en terme de rpm vs deb j'ai l'impression. Parce que les packageurs vont pas se prendre la tête à tout refaire à 0, mais plutôt récupérer au max la structure de leur mère pour réutiliser ses binaires, je me trompe?

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Même si l'utilisation d'un rpm de fedora peut fonctionner sur suse, ce n'est pas garantie, à cause en partie des choix que la distributions à fait au niveau des dépendances, version compilo... C'est pas plus garantie qu'un programme
    pour win xp fonctionne sur vista ou sur 7...
    En effet, il arrive que la l'ABI soit cassée et dans ces moments le plus simple c'est recompiler.

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Suse a créer un service pour générer des packages pour différentes distributions et architectures. Il s'agit de open build service: http://build.opensuse.org/
    160 000 packages de dispo pour 22 distribution et 6 architectures...
    Voila une initiative constructive.

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    non tu devrais pas te faire jeter... mais il y a des gens irespectueux partout... tu peux te faire bouler sur developpez par un mec... et ça sera ok sur hardware.fr ou vice-versa
    les connaissances varient, tu as plus de chance d'avoir des experts sur une gentoo je crois que sur une ubuntu
    par exemple, novell faisait régulièrement des sondages pour mieux connaitres ses utilisateurs, la majeur partie des utilisateurs utilisait linux depuis plusieurs années....
    Ce sont des faits.
    Si la connerie était centralisée, on pourrait l'éradiquer

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Assez de point ont été énuméré pour mieux comprendre les différences d'une distribution à une autre. Le mieux est d'opter pour celle qui ont le plus de dev sur les projets, communauté, support commerciale et prise en charge des logiciels proprio, innovation.
    À moins d'avoir du matériel souvent bas de gamme qui risque de toute façon d'avoir des ennuies lors d'un changement de version de windows, le boulot n'est vraiment pas énorme.
    En effet, tu as éclairé ma lanterne sur plusieurs points, et je t'en remercie.
    Pour ce qui est du matos... Bah, Debian gère très bien le matos d'il y a 10 ans si j'en crois ma tour de récup
    Après, la qualité du matos, si la rame à des fuites, l'OS y peut pas grand chose, sauf marquer les zones dangereuses... ce qui est d'ailleurs plus simple à faire sous un *nux sans vouloir troller (bien que ça ne m'est pas encore arrivé j'ai jeté à un oeil à la mécanique)

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    je crois qu'il y a plus de chance que fedora soit à la fine pointe.
    Il y a des chances, en effet.

    Ce que je retiens donc, c'est que c'est surtout: le nombre de dev contribuant (payés ou pas, la n'est pas la question), la philosophie de la distro, et la distro mère qui influent.

    Le nombre de dev permettra de:
    _ fixer les bugs avant que le logiciel originel ne l'ait fait
    _ avoir un meilleur support (peu importe qu'il soit payant, je parle de qualité)
    _ avoir plus de logiciels préparés
    _ avoir de meilleurs outils de conf, plus chiadés
    _ avoir une meilleure doc

    La philosophie de la distro déterminera:
    _ si on installe des paquets proprios par défaut (pilotes ou autres)
    _ si on compile chaque fois qu'on veut installer un truc
    _ la direction que les dev prennent

    La distro mère, parce que du coup on récupère le travail des des dev de celle-ci, indirectement.

    J'oublie quelque chose? Parce que sinon, je suis loin de la longue énumération de points de wikipedia. D'un autre côté, c'est plus éclairant pour moi comme ça si jamais je dois choisir une autre distro...

  15. #15
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 628
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 31
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 628
    Points : 3 373
    Points
    3 373

    Par défaut

    Pour les distributions, je mettrais 2 points important selon moi :
    - Veux tu être à la pointe des nouveautés, quitte a défricher un peu, ou être sur un env stable.
    - Est ce qu'il y a une communauté payée pour maintenir le projet. Parce que si tous les ans 10 salariés a plein temps travaille dessus, c'est aussi un gage de continuité. Rien ne se démotive plus vite qu'un bénévole qui ne s’épanouit pas... alors qu'un salarié, il a des raisons autre de rester et de passer les mauvais moments... ou en en embauche un autre à sa place. On peut aussi forcer un salarié a faire certaines choses(comme documenter) ce qui est plus dur pour un bénévole.

  16. #16
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro Marc Collin
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    226
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Marc Collin
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 226
    Points : 414
    Points
    414

    Par défaut

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Comment ça se fait que des bugs apparaissent sur une distro mais pas sur l'autre? Des patch sont appliqués d'un côté j'imagine... est-ce le temps que le patch se propage jusqu'au projet officiel, puis redescende dans les autres distro?
    il peut avoir différentes raisons
    -utilise des versions non stable
    - pas appliquer le patch
    - des modifications ont été fait par la distribution et ont apporté des bugs

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Je remarque surtout qu'il est très, très difficile de se renseigner. Sur le sujet des distro, je suis un néophyte. Et j'ai essayé de chercher les différences entre les distributions, sans jamais rien trouver de concret.
    Toujours des trucs genre "plus joli", "tel logiciel par défaut", "kernel 2.6.34 contre 2.6.35" (bon, la, je charrie un peu) et au final, peu d'éléments qui soient réellement distincts.
    A part le fait d'intégrer ou non des paquets proprio, les distributions de bureau je les classe en 3 zones:
    _ distro source, qui revendiquent un certain niveau technique
    _ distro binaires, qui revendiquent être un peu techniques (mais qui ne le sont pas tant que ça parce que la config par défaut des paquets tiens la route)
    _ distro binaires, qui revendiquent l'accessibilité à fond (et qui ont des sacrées ressemblances avec les "un peu techniques", à la différence qu'on a pas de remorts a installer flash & nvidia)

    Ou alors, indiques moi un site qui compare réellement des points compréhensibles par un non-expert sur les diverses distro. Attention, je parle pas pour un néophyte, mais, disons un dev windows? Parce que distrowatch comparait des numéro de version de paquets, des systèmes de packages, et la quantité de bureaux dispos la dernière fois que j'ai regardé... c'est pas le genre de truc qui permettent réellement de choisir.

    Et c'est une excellente chose, que ça se ressemble et soit simple, loin de moi l'idée d'affirmer le contraire.

    Moi si, debian, a partir d'une net-install avec un dl de 130KiB max
    je dirais qu'il y a
    les sources,
    les spécialisés (pour un domaine en particulier)
    généralistes et dans celle ci, tu en as qui sont plus simple d'accès

    Par contre si tu prends les tenors du marché... celle qui ont du support commerciale, livre, formation, certification, support par des éditeurs propriétaire... ces distribution se ressemble fortement.

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Ne sont-ils pas open-source pour la plupart?
    Pourquoi chacun refaire la roue de son côté, alors qu'on fond reprendre les logiciels de ses parents et les améliorer - y contribuer - aurait le même effet en mutualisant les efforts?
    Je ne connaît pas l'univers rpm, mais côté debian, je constate qu'ubuntu semble réinventer. Mint aussi. Et sûrement d'autres. Enfin, faudra que j'essaie... et au final, sur les forum, on voit plus des solutions en ligne de commande qu'en interface graphique (ce que je comprend) ou alors c'est moi qui ne tombe que sur ces sujets la...
    oui mais tu peux en avoir qui ont certain outils qui sont propriétaire... red hat et suse par exemple ont des outils pour la gestion de raison qui sont proprio
    en somme les distributions sont des intégrateurs de ce qui existe... ensuite certaine font leur propre outils de gestion... il pourrait utiliser ce que d'autre font...
    rien d'empêche fedora, mandriva... d'utiliser le gestionnaire de configuration de suse: yast....

    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Ca à l'air puissant. Sinon, tu as le droit de parler d'interface semi-graphique, ou ncurses
    en plein ça... yast utilise ça si tu n'est pas sous X...




    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Effectivement, mais du coup pas tant que ça puisque la plupart ont une "distribution mère". La encore, je ne rejette pas la pratique, je trouve ça bien, mais les différences varie encore une fois plus en terme de rpm vs deb j'ai l'impression. Parce que les packageurs vont pas se prendre la tête à tout refaire à 0, mais plutôt récupérer au max la structure de leur mère pour réutiliser ses binaires, je me trompe?
    parfois oui parfois non.... tu peux avoir des packages debian qui fonctionne sur ubuntu et d'autre non

    L'outil de build de suse avec sa gestion de multiple distribution et architecture, facilite grandement la vie.
    J'espère qu'il sera encore plus utilisé par les autres afin de simplifier le travail de construction de paquet.
    J'ai déjà fait quelques packages à la main et c'est pas évident, ça prend du temps à builder... il faut donc beaucoup de puissance machine


    Citation Envoyé par Freem Voir le message
    Ce que je retiens donc, c'est que c'est surtout: le nombre de dev contribuant (payés ou pas, la n'est pas la question), la philosophie de la distro, et la distro mère qui influent.

    Le nombre de dev permettra de:
    _ fixer les bugs avant que le logiciel originel ne l'ait fait
    _ avoir un meilleur support (peu importe qu'il soit payant, je parle de qualité)
    _ avoir plus de logiciels préparés
    _ avoir de meilleurs outils de conf, plus chiadés
    _ avoir une meilleure doc
    Je rajouterais de pouvoir plus influencer la direction d'un projet.

  17. #17
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro Stéphane
    Consultant Ingenierie mécanique
    Inscrit en
    mars 2006
    Messages
    254
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Stéphane
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant Ingenierie mécanique
    Secteur : Transports

    Informations forums :
    Inscription : mars 2006
    Messages : 254
    Points : 486
    Points
    486

    Par défaut

    Citation Envoyé par valefor Voir le message
    C'est vrai que toutes les voitures ont un moteur, 3 (ou 2) pédales, et un volant. Mais j'aime encore avoir le choix de la qualité de ces composant.
    ha parce que toi t’arrive a avoir le choix de la qualité des composants ? juste ce qui est en options. je bosse en ingénierie chez un constucteur et franchement tu serais vraiment surprit de la qualité des composants et je te parle pas des options...

  18. #18
    Futur Membre du Club
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 25
    Points : 16
    Points
    16

    Par défaut

    @pmithrandir :
    - le fait de pouvoir l'utiliser sans clavier... par la j'entends que je n'ai jamais besoin du clavier pour lancer un outil, un logiciel, etc... Le clavier, ca sert a écrire du texte, c'est tout.
    Quel avis tranché sur la question! C'est un peu comme si j'affirmais que "la souris ça sert à se démolir le canal carpien, c'est tout."

    C'est ton avis après tout, mais perso je pense exactement le contraire. En effet, quel bonheur de pouvoir lancer le navigateur par un simple 'Win+w', de faire en sorte que mon gestionnaire de fichiers occupe le quart supérieur gauche de l'écran avec 'Win+7', d'envoyer la fenêtre sur mon deuxième écran avec 'Win+o', ...

    Que de temps de gagné grâce à l'arrêt des ces mouvements incessants entre le clavier et la souris!

    Sans compter qu'effectivement la souris n'est pas tendre avec le poignet et que les problèmes au sujet du canal carpien n'ont fait qu'augmenter depuis l'utilisation de celle-ci...

    Bref! Je ne pense pas qu'un système intégralement géré à la souris soit une preuve de qualité.
    Je préférais qu'ils se concentre sur un seul environnement et qu'ils poussent son intégration plus loin. Certains utilisateurs partiraient, mais on voit bien avec Ubuntu que se concentrer sur un seul créneau paye plus que de se diversifier. L'utilisateur veut être guidé.
    Ubuntu est en perte de vitesse justement depuis qu'ils tentent d'imposer Unity comme seule interface (et aussi parce que la stabilité est en retrait depuis plusieurs versions).

    Diversification et Linux sont intimement liés au contraire! C'est ce qui fait la grande force de Linux: pouvoir utiliser l'environnement de bureau/le gestionnaire de fenêtres de son choix avec uniquement les applications souhaitées.

    De plus, dire qu'un seul créneau paye plus que de se diversifier en parlant d'Ubuntu qui se décline en Kubuntu, Lubuntu, Xubuntu, Edubuntu, Mythbuntu, Ubuntu Christian Edition, Ubuntu DP, Ubuntu Studio, Ubuntu Rescue, ... sans compter les dizaines de distributions basées sur Ubuntu ... laisse moi rire!

    L'utilisateur veut être guidé dis-tu? Et bien - quitte à en faire hurler certains - je dis que ceux là n'ont qu'à rester sous Windows!

    Etre guidé, c'est la perte de contrôle sur ce que l'on fait, c'est la renonciation au savoir...

    Je lis souvent des affirmations du genre "on s'en fout comment ça marche tant que ça marche" et franchement cela me déçoit.

    Je ne peux m'empêcher de faire la comparaison avec cette étude qui évoque la grande facilité des jeunes à apprendre à se servir de l'outil informatique mais qui, après analyse plus fine, révèle le côté superficiel de leurs connaissances en la matière.

    Perso, j'accorde plus d'importance à l'apprentissage d'un système, à la curiosité le concernant. Bref! au savoir...

    Des utilisateurs formatés à réaliser des tâches répétitives, il y en aura toujours tandis que ceux qu'ils appelleront en cas de problème ne seront plus légion si la tendance générale se borne à l'utilisation.

    Vous l'aurez compris, je préfère les distributions que tirent les utilisateurs vers le haut plutôt que celles qui pratiquent le nivellement par le bas.. Et traitez moi de puriste, d'élitiste ou d'intégriste si vous le voulez, ça ne me fait ni chaud ni froid!

    Mes 2 cents.

  19. #19
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 628
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 31
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 628
    Points : 3 373
    Points
    3 373

    Par défaut

    Pour répondre à ta question, je trouve que la variété est une force, mais que cela ne veut en aucun cas dire qu'il faut que chaque distribution fasse tout et son contraire.

    On a par exemple 3 environnement de bureau principaux, ca ne me choquerais pas que l'on ait environ 6 distributions :
    - une pour chaque pour les utilisateurs néophites
    - une pour chaque pour les utilisateurs avancés (qui veulent tout faire eux même ou savoir comment ca fonctionne)

    De mon coté, je vois que Linux dans son ensemble est une gigantesque machine à dupliquer le travail, voir à le multiplier par mille. Configurer un environnement, c'est peut être 300 jours / homme de travail. Et il y a 40 distributions qui le font... De la à penser que l'on pourrait avoir une autre utilisation de ces 12 000 journées... sur moins de distributions presque identiques...

    Dans mon idée, on aurait par exemple mageia qui viserait les gens qui veulent un truc qui fonctionne simplement(c'est pas non plus un marché de niche) sur un seul environnement. Sauf qu'au lieu de mettre 2 ans a le stabiliser dans les détails, ils le feraient en 6 mois. C’est juste une redéfinition des objectifs sur une cible assez large pour faire vivre la distribution, mais assez petite pour rester maintenable.

    A coté de ca, Ubuntu viserait un autre public comme mac le fait par rapport a windows. Et debian encore un autre qui veut comprendre ce qu'il se passe.

    Et même pour un usage courant, j’apprécie d'avoir plusieurs niveaux d'utilisations possibles :
    - quand j'installe le PC de ma copine, je veux que ca soit rapide, fonctionnel, automatisé au maximum, et stable.
    - Quand j'installe le mien pour le développement, je veux que ca soit stable et fonctionnel.
    - Quand je veux me tenir a jour des nouveautés et apprendre de nouvelles choses, je me met en version "test" et j'ai de quoi progresser.

    Le problème est que le niveau 1 n'existe pas sur linux. Que le niveau 2 commence à arriver... doucement depuis 10 ans, 20 ans après la création de linux. En 2002, j'utilisais mon PC sous linux comme maintenant, c'était aussi stable, et aussi instable. Bref, on ne pouvait pas toujours compter dessus.
    On stagne depuis 10 ans sur la qualité, entre autre parce qu'il n'y a pas assez de monde pour à la fois insérer les nouveautés, et améliorer durablement et visiblement la qualité.

    Et ca c'est dommage.

    Et à chaque fois que l'on évoque ce genre de considération, d'optimisation, de resserrement d'objectifs, etc... on a affaire toujours aux même réponses, avec toujours le même argument : "Ils n'ont qu'a rester sous windows...". Loin de moi l'idée de critiquer.... mais est ce que ca a fait avancer les choses depuis 10 ans cette mentalité ?

    En 2000, on parlait de linux comme d'une menace sérieuse contre windows. On a entendu longtemps : Oui, mais c’est pas possible, ils ont trop de PC, bla bla bla, les pc sont preinstallé, bla bla bla. Des excuses de loosers.
    Apple est arrivé et a bousculer tout ça en gagnant a nouveau des part de marché, en privilégiant une cible et en faisant des choix rationnel, quitte à fâcher sa communauté(changement de processeur).
    Des constructeurs ont essayé de jouer le jeux, voir ont misé sur Linux pour vendre des machines, on se souvient de eepc, etc. C'était une occasion en or de fidéliser les clients. Mais qu'ont ils fait ? Ils ont acheter 512 MO de mémoire en plus, et on réinstallé windows.(Comme quoi quand on veut, on sait changer d'OS).

    Moi même, j'ai du mal à convaincre ma copine que Linux c'est bien, alors qu'il est le seul système d'exploitation sur un de mes ordi, et le seul que j'utilise sur l'autre depuis plus de 2 années.

  20. #20
    Futur Membre du Club
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    25
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 25
    Points : 16
    Points
    16

    Par défaut

    Sur le fait qu'il existe trop de distros, je suis d'accord avec toi. Le problème c'est que chacun veut faire _sa_ distro (même s'il ne s'agit que d'ajouter une application particulière et changer le fond d'écran!).

    Pour ton estimation de 300 jours/homme, je ne sais pas d'où tu tires tes chiffres mais ça m'intéresse... Ca me semble exagéré!

    Donc tu préférerais 6 distributions: 1 Mageai avec un seul environnement, 1 Ubuntu avec plusieurs environnements?, 1 Debian avec plusieurs environnements? Est-ce que le compte est bon?

    Première question: pour quelle raison Mageai, Ubuntu et Debian? Surtout que Mageai et Ubuntu s'adressent sensiblement aux utilisateurs de même niveau...

    Deuxième question: quels environnement de bureau voudrais-tu garder? KDE et GNOME? Que fait-on de Xfce, LXDE, les *box, les tiling WM? Est-ce qu'on demande à leurs créateurs de stopper leur développement pour se concentrer sur une unique interface en profondeur?

    Tiens, je demanderais bien à Julien Danjou de devenir membre de l'équipe de développement de KDE plutôt que de perdre son temps à développer awesome...

    Et puis, tant qu'à faire le tri pour revenir à "l'essentiel", que dirais-tu - toi qui est développeur web - de garder uniquement un seul langage?

    Tu dis que le niveau 1 n'existe pas sous Linux (rapide, fonctionnel, automatisé au maximum et stable): Linux Mint? Ubuntu? Qu'aimerais-tu automatiser davantage?

    "On stagne depuis 10 ans sur la qualité": qu'entends-tu par là? Tu veux que je te parle de Windows Millenium ou Vista? C'était instable, lent, cher et pourtant développé par un géant!

    Tu parles également de faire avancer les choses... Faire avancer quoi au juste? Des parts de marché? La liberté de l'utilisateur? Le portefeuille de Linus Torvalds?

    Ce que tu définis comme des excuses de loosers est pourtant une réalité! Windows a toujours fait du lobbying intensif pour que son OS soit installé dès le départ sur chaque machine vendue. Microsoft fait du lobbying auprès des entreprises et même dans les écoles pour habituer l'utilisateur dès son plus jeune âge à utiliser sa suite bureautique et son OS.

    Dès lors, comment s'étonner que ta copine ne s'intéresse pas plus à Linux alors qu'elle est habituée à utiliser Windows depuis le début?

    C'est un travail en amont qu'il faut fournir pour faire changer les choses (apprentissage à l'école). Ce n'est pas le fait de réduire Linux à 6 distros 'parfaites' qui incitera les individus à adopter un nouveau comportement et de nouvelles habitudes. J'en ai marre des personnes qui "veulent être guidées", c'est de l'assistanat. Et ça, c'est mauvais!

    "C'était une occasion en or de fidéliser les clients." dis-tu?

    Je ne me voyais pas vraiment comme un 'client' du logiciel libre...

    Soit! En tant que client, je veux conserver Fluxbox comme gestionnaire de fenêtre car c'est celui que j'utilise et apprécie au quotidien!

    Avec tes "resserrement d'objectifs", est-ce que ce sera toujours possible??

    Tu raisonnes de manière trop marchande pour moi, désolé!

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •