C'étail pareil pour le terminal minitel, le 36 machin, dès qu'il y avait moyens, le business du tambourin s'est empressé d'occuper l'espace, certains se ruinent pour assouvir leur besoins, il suffit de regarder le nombre de spot appelle vite au 08, pourtant aucun geste des autorités, ça génère des taxes, et c'est pareil dans le réel en opposition avec le virtuel, si on prends l'exemple des adeptes d'exotisme qui importent à n'importe quel prix des espèces animales ou végétales endémiques, interdit par le code des douanes, on ne va pas pour autant mettre en cause l'aéroport de Paris et la compagnie aérienne sous prétexte que l'infrastructure sert le trafic..

Le net est un moyen pas une finalité.