Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 4 sur 4 PremièrePremière 1234
Affichage des résultats 61 à 76 sur 76
  1. #61
    Membre actif Avatar de DrHelmut
    Homme Profil pro Hugo Capocci
    Directeur technique
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hugo Capocci
    Âge : 33
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 110
    Points : 178
    Points
    178

    Par défaut

    J'étais 100% pour les ORM, mais finalement à l'usage je préfère largement un bon vieux Spring JDBC... dans presque tous les cas !

    Pourquoi ?
    Principalement à cause du manque de souplesse des frameworks ORM, mais également à cause de la syntaxe sql modifiées (HQL ou autre)
    Certes, l'abstraction de la base de donnée cible est une très bonne chose, pour gérer la pagination par exemple; mais selon le projet, le choix de la base de données cible est souvent clairement défini voire contraint, donc pourquoi s'embetter à écrire des requêtes avec les attribut objets au lieu des champs de la table ?

    En fait, je pense surtout qu'on a trop facilement tendance à vouloir à tout prix utiliser un framework ORM sur n'importe quel projet et en cela, c'est une mauvaise chose.

    Dans quelques cas, un Hibernate-like est en effet un atout majeur; dans d'autres cas, ça complique plus qu'autre chose...

  2. #62
    Modérateur
    Avatar de CinePhil
    Homme Profil pro Philippe Leménager
    Ingénieur d'études en informatique
    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    13 817
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Philippe Leménager
    Âge : 51
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur d'études en informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 13 817
    Points : 23 076
    Points
    23 076

    Par défaut

    J'appelle les ORM des Objets Réellement Merdiques !

    J'ai eu une très mauvaise expérience avec Hibernate qui a valu l'ouverture de quelques discussions de ma part sur DVP.
    Très pratique pour du CRUD simple mais insupportable sur des requêtes un tantinet complexes. Une requête multi-jointures que j'arrivais à écrire en moins d'un quart d'heure en SQL, je n'ai tout simplement jamais réussi à obtenir le même résultat en HQL !

    Avec le Zend Framework, je me passe facilement de la syntaxe de Zend_Db pour écrire rapidement et simplement mes requêtes en SQL pur et les soumettre ainsi. C'est d'ailleurs la méthode que j'avais fini par employer avec Hibernate.

    J'ai jeté un œil à Doctrine et ça m'a donné l'impression qu'il a les mêmes défauts que Hibernate. Quand je me lancerai sur un projet avec le Zend Framework 2, ma doctrine sera fort probablement de ne pas l'utiliser !

    Pour celui qui maîtrise un minimum le SQL, devoir apprendre un dialecte de SQL dans un ORM, c'est du temps perdu. Quand on écrit ses requêtes, on les maîtrise. Avec un ORM, on ne sait pas ce qu'il produit comme requêtes. Et quand on cherche à le savoir, on se dit qu'on aurait mieux fait de rester dans l'ignorance tellement ça fait peur !

    Au vu de l'ensemble de la discussion, il semble que la plupart des intervenants soient au moins circonspects quant à l'utilisation des ORM, voire farouchement opposés, comme moi. Et vous avez de la chance que SQLPro ne soit pas passé par là !
    Philippe Leménager. Ingénieur d'étude à l'École Nationale de Formation Agronomique. Autoentrepreneur.
    Mon blog sur la conception des BDD, le langage SQL, le PHP avec Zend Framework...
    « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ». (Nicolas Boileau)
    À la maison comme au bureau, j'utilise la suite Linux Mageïa !

  3. #63
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Développeur SQL
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 380
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur SQL

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 380
    Points : 4 238
    Points
    4 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
    Au vu de l'ensemble de la discussion, il semble que la plupart des intervenant soient au moins circonspects quant à l'utilisation des ORM, voire farouchement opposés, comme moi. Et vous avez de la chance que SQLPro ne soit pas passé par là !
    De toute façon, il ne faut pas se leurrer, la plupart (pour ne pas dire tous) des générateurs de code, pondent des trucs absolument abject en terme de lisibilité et d'optimisation de code SQL.

    Ce genre de logiciel est surtout prévu pour que des personnes ne connaissant pas la BDD d'exploiter des bases sans avoir besoin d'un dev en permanence derrière... par contre, bonjour les catastrophe que j'ai pu voir...
    le programmeur est une machine bizarre qui transforme le café en code
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

  4. #64
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 610
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 610
    Points : 3 083
    Points
    3 083

    Par défaut

    De mon coté, souvent très à l'aise avec les requetes SQL, les ORM me font mal aussi. J'y vois malgré tout quelques avantages :
    - le CRUD est généré, stable et sécurisé.(ce qui évite pas mal de soucis quand même...)
    - On peut maintenant faire quelques requetes avec des paramètres un peu complexe (or et and mélangé, count, max, groupby...)
    - on a la possibilité de faire ses requetes soit même si on a vraiment besoin.

    L'avantage que j'y vois, c'est une amélioration énorme pour tous les developeurs qui ne pige rien du tout au SQL, au moins il n'introduisent pas de faille toutes les 2 heures...

    J'ai essayé Hibernate, doctrine et propel. Mais la dernière version de doctrine me semble au dessus des autres que j'ai esssayé.

  5. #65
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Développeur SQL
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 380
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur SQL

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 380
    Points : 4 238
    Points
    4 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    L'avantage que j'y vois, c'est une amélioration énorme pour tous les developeurs qui ne pige rien du tout au SQL, au moins il n'introduisent pas de faille toutes les 2 heures...
    Je vais prêcher pour ma paroisse

    Mais... que fou quelqu'un qui ne connait rien au SQL dans une BDD?
    C'est comme si on me demandait de dev un site web from scratch... j'y connais que dalle... intérêt -> 0; Soucis générés -> inombrables...

    Personnellement, je suis pour la séparation des jobs et des tâches. L'informatique est un monde suffisament vaste et complèxe pour se permettre d'avoir des spécialistes et non des types qui touchent un peu à droite et un peu à gauche. D'autant que les BDD, c'est pas que c'est un peu le socle de toutes les applications (ou prèsque) et que confier ce genre de chose à des gens qui n'y connaissent rien (ou pas assez ) c'est juste catastrophique, et je vois ça tous les jours dans mon boulot, ou les dev web font des BDD à la "vas comme je te pousse" sans normes, sans connaitre les petits plus qui font que la BDD vas être stable et performante...

    Bref, comme je le souvent dis, chacun son taf..
    le programmeur est une machine bizarre qui transforme le café en code
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

  6. #66
    Expert Confirmé Avatar de Loceka
    Profil pro Tlouye Ci
    Inscrit en
    mars 2004
    Messages
    2 048
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Tlouye Ci

    Informations forums :
    Inscription : mars 2004
    Messages : 2 048
    Points : 3 726
    Points
    3 726

    Par défaut

    Citation Envoyé par Lyche Voir le message
    Mais... que fou quelqu'un qui ne connait rien au SQL dans une BDD?
    Ben ça faut le dire à ceux qui gèrent les ressources dans les entreprises.
    Parce que, d'après mon expérience, j'ai jamais vu un "expert SQL" dans un projet. C'étaient toujours les dev (web ou autre) qui se farcissaient les requêtes SQL, quelque soit leur niveau là-dedans.

  7. #67
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 610
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 610
    Points : 3 083
    Points
    3 083

    Par défaut

    Le problème Lyche, c'est que dans 95% des applications que j'ai vu, le code métier est intimement lié à la bdd. Et autant on arrive a justifier un expert SQL pour des requetes complexe, autant pour les opérations simples (CRUD) la on peut s'accrocher.

    De la même façon, j'ai déjà été confronté a des dev persuadé d'être bon, mais pas foutu de comprendre ce qu'est la forme normale 3 et de l'appliquer... ("on doit dénormaliser, il y a 100 000 lignes... c'est trop..")

    Dans ces cas là, tu fais quoi, tu leur dit qu'ils connaissent pas leur métier ? Pas facile dans un équipe. On se sent vite tout seul si on attaque les autres a ce niveau là.

    Et puis même, payer un expert SQL pour faire des opérations simples et automatisables, juste pour éviter d'introduire des problèmes d'injections... ca fait cher à force.

    La, avec ce genre de système, on arrive a faire en sorte d'éloigner els importuns des problème de BDD, et on laisse l'expert SQL se débrouiller avec les problématiques de l'ORM, ou des requetes complexe, ce qu'il saura faire au final.

  8. #68
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Développeur SQL
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 380
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur SQL

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 380
    Points : 4 238
    Points
    4 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par Loceka Voir le message
    Ben ça faut le dire à ceux qui gèrent les ressources dans les entreprises.
    Parce que, d'après mon expérience, j'ai jamais vu un "expert SQL" dans un projet. C'étaient toujours les dev (web ou autre) qui se farcissaient les requêtes SQL, quelque soit leur niveau là-dedans.
    Boah, dans ma boite on a 4 personnes spécialites de SQL Server + 8Spécialites de Oracle + 3 progress... + 2DBA et c'est les devweb qui font les BDD des sites webs...
    J'ai beau gueuler, dire que c'est à nous de faire les bases, ou au moins de valider les models et la gestion des ressources serveurs..

    C'est une habitude à faire rentrer dans la tête des gens (surtout des chefs de projet en fait).

    Chacun son métier.
    J'irais pas demander du pain à mon boucher, ça me viendrait même pas à l'esprit... apparement, en informatique tout le monde peut tout faire... Même un dev peut réparer un PC c'est dire ^_^
    le programmeur est une machine bizarre qui transforme le café en code
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

  9. #69
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Développeur SQL
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 380
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur SQL

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 380
    Points : 4 238
    Points
    4 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Le problème Lyche, c'est que dans 95% des applications que j'ai vu, le code métier est intimement lié à la bdd. Et autant on arrive a justifier un expert SQL pour des requetes complexe, autant pour les opérations simples (CRUD) la on peut s'accrocher.

    De la même façon, j'ai déjà été confronté a des dev persuadé d'être bon, mais pas foutu de comprendre ce qu'est la forme normale 3 et de l'appliquer... ("on doit dénormaliser, il y a 100 000 lignes... c'est trop..")

    Dans ces cas là, tu fais quoi, tu leur dit qu'ils connaissent pas leur métier ? Pas facile dans un équipe. On se sent vite tout seul si on attaque les autres a ce niveau là.

    Et puis même, payer un expert SQL pour faire des opérations simples et automatisables, juste pour éviter d'introduire des problèmes d'injections... ca fait cher à force.

    La, avec ce genre de système, on arrive a faire en sorte d'éloigner els importuns des problème de BDD, et on laisse l'expert SQL se débrouiller avec les problématiques de l'ORM, ou des requetes complexe, ce qu'il saura faire au final.
    Le truc c'est qu'on travail dans un domaine ou l'optimisation est nécessaire... voir un devweb faire ses testes d'apprentissage sur une base de prod (j'ai le cas dans ma boite) c'est juste, incensé. Et puis, je parle pas forcément d'experts mais de personnes spécialisées.
    Comme un devweb n'est pas forcément un expert, mais avec le temps il apprends son métier et donc améliore son code, sa vitesse de dev et son organisation, je pense qu'on devrait faire pareil en BDD. C'est à dire avoir des personnes qui font de la BDD et qui ont les soucis des ressources et d'une bonne modélisation quand ils développent, qui s'organisent dans les bases à leur manière et qui ne sont pas obligés de subir les choix des devweb...

    Je comprends que ce soit une question de facilité, ou autre... mais c'est justement en choisissant la facilité qu'on en arrive aux soucis.

    Pis regarde, je suis pas un expert (pas encore) et je ne fais que du SQL toute la journée. On a des équipes prévues pour les BDD, mais les devweb (on a pas de devapp) font quand même les BDD sans nous prévenir, sans aucune nomenclature malgré les consignes du chef, y'a quand même un soucis de fond.. et ce n'est pas uniquement dans mon entreprise
    le programmeur est une machine bizarre qui transforme le café en code
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

  10. #70
    Membre actif Avatar de DrHelmut
    Homme Profil pro Hugo Capocci
    Directeur technique
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hugo Capocci
    Âge : 33
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 110
    Points : 178
    Points
    178

    Par défaut

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    L'avantage que j'y vois, c'est une amélioration énorme pour tous les developeurs qui ne pigent rien du tout au SQL, au moins il n'introduisent pas de faille toutes les 2 heures...
    Tu soulèves un lièvre là : comment se fait-il qu'on puisse estimer qu'il n'y a pas besoin de connaitre le SQL pour faire de la persistance en base de données relationnelle ?
    L'introduction de faille ne me parait pas un argument super pertinent, pas besoin d'ORM dans le monde java pour utiliser des façons propres de gérer ses requêtes SQL....

    Bref, dans tous les cas, je ne confierais pas la réalisation de la couche dao d'une appli à un mec qui ne maitrise pas a minima les 3 formes normales et tout ce qui va avec... ne pas maitriser ces fondamentaux, c'est... limite honteux je trouve pour un informaticien !

  11. #71
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Développeur SQL
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 380
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur SQL

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 380
    Points : 4 238
    Points
    4 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par DrHelmut Voir le message
    Tu soulèves un lièvre là : comment se fait-il qu'on puisse estimer qu'il n'y a pas besoin de connaitre le SQL pour faire de la persistance en base de données relationnelle ?
    L'introduction de faille ne me parait pas un argument super pertinent, pas besoin d'ORM dans le monde java pour utiliser des façons propres de gérer ses requêtes SQL....

    Bref, dans tous les cas, je ne confierais pas la réalisation de la couche dao d'une appli à un mec qui ne maitrise pas a minima les 3 formes normales et tout ce qui va avec... ne pas maitriser ces fondamentaux, c'est... limite honteux je trouve pour un informaticien !
    Oui et non, le premier reproche est quand même à mettre sur de nombreux profs, qui enseignent encore du SQL89 et qui sont pas foutu de faire des cours explicites (et je parle en connaissance de cause, j'aide des personnes en formation à maitriser le relationnel et les BDD)
    Quand je vois les cours de certains profs... je vous jure, j'aurais envie de prendre une journée de congé pour aller lui parler et lui explique qu'il forme des personnes aux mauvaises pratiques avant même leur entrée dans le monde pro...

    Et puis tout le monde n'est pas forcément familier avec l'algèbre de bool, une des bases nécessaires à la maitrise de la logique ensembliste et aux normes des bases de données.
    le programmeur est une machine bizarre qui transforme le café en code
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

  12. #72
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 140
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 140
    Points : 9 171
    Points
    9 171

    Par défaut

    Citation Envoyé par Lyche Voir le message
    (.../...)Et puis tout le monde n'est pas forcément familier avec l'algèbre de bool, une des bases nécessaires à la maitrise de la logique ensembliste et aux normes des bases de données.
    Je travaille très peu sur BD, alors j'aurais du mal à avoir une opinion sur les ORM(je fais 3 requêtes simples par an, pas besoin d'ORM).

    Mais là, je pense que tu ne vas pas assez loin dans ton raisonnement : quelqu'un qui n'est pas à l'aise avec la logique, avec l'algèbre de bool, n'a pas sa place dans notre métier. Or on trouve plein de gens en sortie d'école, diplomés, qui sont infoutus de penser logiqiement. Tout dans notre métier découle de la logique, depuis la spécification jusqu'au test final, en passant par l'architecture, le codage, la persistance, le réseau, et j'en oublie.

    Mais nous avons besoin d'informaticiens, alors nous laissons des gens incapables de l'être entrer en école, et en sortir avec un diplôme. Juste parcequ'ils ne sont pas nuls en maths.

    Moi je pense que les maths, c'est vaste, mais qu'en informatique, la part nécéssaire n'en est qu'un tout petit morceau(logique et algèbre de boole, essentiellement) - et qu'on devrait trier prioritairement la-dessus. Sans quoi, on continuera encore longtemps à se trainer des problèmes causés par des gens certainement très bien, mais pas à leur place.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  13. #73
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Lyche
    Homme Profil pro
    Développeur SQL
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    2 380
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur SQL

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 2 380
    Points : 4 238
    Points
    4 238

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Je travaille très peu sur BD, alors j'aurais du mal à avoir une opinion sur les ORM(je fais 3 requêtes simples par an, pas besoin d'ORM).

    Mais là, je pense que tu ne vas pas assez loin dans ton raisonnement : quelqu'un qui n'est pas à l'aise avec la logique, avec l'algèbre de bool, n'a pas sa place dans notre métier. Or on trouve plein de gens en sortie d'école, diplomés, qui sont infoutus de penser logiqiement. Tout dans notre métier découle de la logique, depuis la spécification jusqu'au test final, en passant par l'architecture, le codage, la persistance, le réseau, et j'en oublie.

    Mais nous avons besoin d'informaticiens, alors nous laissons des gens incapables de l'être entrer en école, et en sortir avec un diplôme. Juste parcequ'ils ne sont pas nuls en maths.

    Moi je pense que les maths, c'est vaste, mais qu'en informatique, la part nécéssaire n'en est qu'un tout petit morceau(logique et algèbre de boole, essentiellement) - et qu'on devrait trier prioritairement la-dessus. Sans quoi, on continuera encore longtemps à se trainer des problèmes causés par des gens certainement très bien, mais pas à leur place.
    Je parlais pour le métier de la BDD, pas du développement en générale. Les contraintes des bases de données sont en grande partie réglées par une bonne maitrise de l'algèbre de bool.
    le programmeur est une machine bizarre qui transforme le café en code
    Rejoignez la communauté du chat et partagez vos connaissances ou vos questions avec nous

  14. #74
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 12 114
    Points
    12 114

    Par défaut

    Citation Envoyé par Lyche Voir le message
    . Les contraintes des bases de données sont en grande partie réglées par une bonne maitrise de l'algèbre de bool.
    Pas vraiment, non. Cela relève plutôt de l'algèbre relationnel (issu de la theorie des ensembles de Cantor) et sa parenté avec l'algèbre de Boole est assez ténue.

  15. #75
    Modérateur

    Homme Profil pro Cyrille
    Network programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    2 113
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Cyrille
    Âge : 27
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Network programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 2 113
    Points : 4 983
    Points
    4 983

    Par défaut

    Citation Envoyé par DrHelmut Voir le message
    Bref, dans tous les cas, je ne confierais pas la réalisation de la couche dao d'une appli à un mec qui ne maitrise pas a minima les 3 formes normales et tout ce qui va avec... ne pas maitriser ces fondamentaux, c'est... limite honteux je trouve pour un informaticien !
    Je n'ai jamais entendu parler des "formes normales", après rapide recherche, wikipedia, ça me dit toujours rien. Et ça a l'air un peu spécifique aux problèmes de BDD. Ouf, j'en touche jamais.

    Alors on se plaint des "chef de projet" et autres profanes qui demandent à un dev web de faire des requêtes SQL complexes ou réparer l'imprimante, mais mettre tous les informaticiens dans le même panier à ce niveau me parait pas plus malin qu'eux..

  16. #76
    Rédacteur
    Avatar de pcaboche
    Homme Profil pro Pierre Caboche
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 505
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Caboche
    Âge : 34
    Localisation : Singapour

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 505
    Points : 7 667
    Points
    7 667

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    Je n'ai jamais entendu parler des "formes normales", après rapide recherche, wikipedia, ça me dit toujours rien.
    Disons que, à l'instar de monsieur Jourdain (Le Bourgeois Gentilhomme, Molière) faisait de la prose sans le savoir, certains développeurs font des formes normales sans le savoir : soit ils ont appris la BDD sur le tas, soit ils savent mettre en pratique mais ont oublié les définitions théoriques depuis longtemps.

    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    Alors on se plaint des "chef de projet" et autres profanes qui demandent à un dev web de faire des requêtes SQL complexes ou réparer l'imprimante, mais mettre tous les informaticiens dans le même panier à ce niveau me parait pas plus malin qu'eux..
    La faute à toutes ces oeuvres de fiction (surtout au cinéma) qui représentent les informaticiens comme des gens capables de tout faire, y compris s'infiltrer dans les réseaux les plus sécurisés du monde en 30 secondes; et les ordinateurs comme "des boites magiques qui peuvent tout faire, et avec une interface en 3D temps réel"...

    Partant de ce principe, un informaticien ça peut tout faire et c'est interchangeable...

    Comme je dis souvent : "ça vous viendrait à l'idée de demander à un dentiste de faire une opération du cerveau ? Non ? Pourtant dans les deux cas c'est bien de la chirurgie ? Et bien en informatique, c'est pareil..."

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •