Publicité
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9
  1. #1
    Membre habitué
    Homme Profil pro bastien
    Développeur Junior
    Inscrit en
    septembre 2011
    Messages
    165
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme bastien
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Junior
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2011
    Messages : 165
    Points : 149
    Points
    149

    Par défaut Développeur polyvalent ou spécialisé ?

    Bonjour, je voudrais connaître votre avis sur la question suivante :

    Vaut-il mieux être développeur "polyvalent" : développer avec plusieurs langages, connaître un bon nombre de frameworks..

    Ou être un développeur "spécialisé" : développer que sous un langage/framework, mais avoir des connaissances très pointilleuses?

    Si je n'ai pas posté au bon endroit du forum, n'hésitez pas à me déplacer

    Bonne soirée, et merci de vos réponses qui m'intéressent au plus haut point

  2. #2
    Membre régulier
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    30
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 30
    Points : 91
    Points
    91

    Par défaut

    Je pense, à mon humble avis qu'il faut être les deux, mais à une subtilité près.

    Je pense qu'il faut que tu ais un domaine d'expertise à faire valoir, que ce soit expertise technique, conceptuelle ou même managériale (machin certifié scrum bidule) : c'est important pour avoir de la répartie, de l'autonomie et une expertise métier.
    De même de part cette expertise il est très important de connaître les avantages et les inconvénients de ton langage/méthode (on fait pas du scrum ou du XP pour mettre au point une suite avionique par exemple).

    Néanmoins, tu dois être ouvert d'esprit, savoir ce qui se fait à côté, avoir touché un peu à d'autre langage, étudié les différents paradigmes (prolog, erlang, lisp, ruby, python). Savoir où on en est en robotique, en domotique, en sécurité, etc.

    J'appelle ça de la culture générale en fait : c'est de la veille métier, pour savoir si tu peux apporter une nouvelle tech à valeur ajoutée dans un projet qui ferait gagner du temps (et de l'argent) sans forcément la maîtriser (SSII et recrutement ça sert aussi à ça). Savoir rebondir si ton expertise est sur le point de ne plus rien valoir du tout etc.
    Il faut sans arrêt se remettre en question ^^ .

  3. #3
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    septembre 2008
    Messages
    1 163
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : septembre 2008
    Messages : 1 163
    Points : 2 612
    Points
    2 612

    Par défaut

    Et bien a tes début il vaut mieux etre polyvalent.
    Par la suite tu peux te spécialiser dans un domaine, et avoir pour objectif de te faire embaucher pour cette raison. Suivant la rareté de la spécialité tu pourras alors finir en tant que consultant et décupler ton salaire...

  4. #4
    Membre Expert
    Homme Profil pro Mickael
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    808
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Mickael
    Âge : 25
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 808
    Points : 1 491
    Points
    1 491

    Par défaut

    Citation Envoyé par deathness Voir le message
    Suivant la rareté de la spécialité tu pourras alors finir en tant que consultant et décupler ton salaire...
    x10 ???

    Moi perso jpenche plus pour la spécialisation, apres je suis jeune donc je me trompe peut être.
    Sauf qu'avec la mutliplication des frameworks, et de leurs complexités, je pense pas qu'on puisse être très efficace en ne faisant que les survoler. Enfin, ca dépend des projets, et de la complexité des demandes. Si on reste dans les chemins cloutés, pas besoin d'expertise!

  5. #5
    Modérateur

    Homme Profil pro Cyrille
    Network programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    2 127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Cyrille
    Âge : 27
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Network programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 2 127
    Points : 5 435
    Points
    5 435

    Par défaut

    Bonjour,

    ma réponse sera plus directe : fais ce que tu veux faire.
    Si une techno te plait, pourquoi ne pas t'y spécialiser ?
    Pourquoi "perdre du temps" à vouloir être expert dans plusieurs langages qui ne t'intéressent pas ?
    C'est le meilleur moyen de ne pas faire ce qui te plait, d'enchaîner les postes dans ces technos que tu "avais appris histoire de", et t'y retrouver coincé.

    On dit aux étudiants de faire preuve d'ouverture d'esprit, de voir un peu de tout, mais attention à ne pas y tomber : s'en sortir est parfois difficile, à force de se voir enterrer dans cette voie.

    Je mettrais juste un bémol au choix de la spécialisation : spécialise-toi dans une techno et non un frameworks. La techno reste, les frameworks passent; et un expert de la techno sera toujours plus intéressant (cas où l'on change de framework par exemple).

  6. #6
    Nouveau Membre du Club
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    45
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 29

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 45
    Points : 27
    Points
    27

    Par défaut La polyvalence est de mise

    De mon point de vue, être polyvalent est synonyme que la personne est capable de s'adapter et qu'elle n'a pas peur de s’auto-former aux nouvelles technos.

    Dans notre métier rester cloitrer sur un seul langage et une techno pour le développement est justifié que si le développeur est hyper spécialisé dans un domaine bien précis (rare), donc la polyvalence n'est pas de mise. Par contre pour le reste, un développeur considéré comme généraliste doit continuellement se documenter sur les nouveaux Frameworks, Langages, Plateformes etc... pour rester toujours dans le bain.

  7. #7
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro Benoît
    Inscrit en
    février 2003
    Messages
    1 732
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Benoît
    Âge : 33
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : février 2003
    Messages : 1 732
    Points : 2 872
    Points
    2 872

    Par défaut

    Perso ca fait 5 ans que je fait du .Net et je ne pense pas passer à un autre langage du jour au lendemain . Il y a déjà tellement d'innovations dans ce langage (Net 1->4.5, expression lambda, linq, les frameworks qui sont à coté (NHibernate,NUnit,...)) qui est déjà bien difficile de suivre alors si tu dois te concentrer sur 2-3 langages...

    Il y a une différence entre pouvoir s'adapter à un autre langage et pouvoir developper dans un autre langage
    Je ne suis qu'un pauvre débutant alors ne frappez pas si mes idées ne sont pas bonnes

  8. #8

    Inscrit en
    mars 2007
    Messages
    11
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2007
    Messages : 11
    Points : -10
    Points
    -10

    Par défaut En SSII, être généraliste c'est ne rien valoir

    Bonjour, à mon avis il vaut mieux se spécialiser, mais pas dans une "techno", plutôt dans un domaine informatique au sens large, comme "la sécurité", "le décisionnel", "les IHM", etc.

    Prenons le cas d'une personne qui serait développeur en SSII, et comme "mesure" de sa valeur prenons son salaire.

    Une personne qui enchaîne toute sa vie des projets 'très' différents va être en fin de carrière très polyvalente, elle pourra être envoyée sur n'importe quelle mission. Mais bon, ce sera juste une personne "capable de faire correctement le boulot qu'on lui donnera à faire". Cette personne-là ne se distinguera pas spécialement de ses concurrents, donc sa SSII ne pourra pas vendre ses prestations plus cher, et elle donc aura un salaire très moyen.

    Tandis qu'une personne qui reste dans un domaine va accumuler des connaissances diverses sur ce domaine, elle va l'explorer, et au final elle va prendre du recul, de la hauteur sur son domaine, elle va l'appréhender globalement. Et parce qu'elle arrivera à ne plus avoir "la tête dans le guidon", elle va pouvoir concevoir, conseiller, etc. Et ce recul, ce sera ça sa 'valeur'. Cette personne sera évidemment vendue plus cher qu'un simple exécutant, et son salaire sera plus élevé.

    De toutes manières, avec l'explosion permanente (de besoins, d'outils, ...) qui caractérise l'informatique, même en se spécialisant sur un domaine, on est obligé d'être polyvalent sur les technos, etc.

    Mais faites bien la différence entre le QUOI et le COMMENT. Le QUOI (savoir QUOI faire : la connaissance d'un métier, d'un domaine du développement, etc) est plus longue à acquérir que le COMMENT (savoir COMMENT faire : le langage, les méthodes, les organisations). Ce qui est très difficile, c'est de savoir prendre les bonnes décisions sur le QUOI. Une fois qu'on sait QUOI faire, le COMMENT se résume à choisir la meilleure solution parmi plusieurs solutions existantes.

    Donc visez à être compétents sur le QUOI. Le COMMENT est assez volatile (vous verrez passer des tas de langages 'géniaux' dans votre vie), et il s'acquiert relativement assez vite.

  9. #9
    Membre émérite
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    275
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 275
    Points : 816
    Points
    816

    Par défaut

    Tout le monde peut devenir spécialisé dans un domaine pourvu qu'il y passe suffisamment de temps.

    En revanche, être polyvalent ("polyglot programming" par exemple) est à mon avis moins courant puisque ça nécessite de se risquer sur d'autres chemins que son domaine de prédilection, de se remettre dans la peau du débutant, éventuellement en-dehors de ses heures de travail... La polyvalence est aussi plus difficile du fait qu'on est spécialisé : il est parfois dur de s'affranchir du schéma de pensée de sa spécialité pour aborder les problèmes différemment.

    Je pense qu'il faut à la fois rechercher assez de spécialisation pour ne pas faire qu'effleurer la surface des choses et pour que l'expérience acquise ait de la valeur (en général c'est le cas si le projet ou la mission dure un minimum de temps), et travailler sa polyvalence car l'informatique est un domaine qui évolue à la vitesse de l'éclair. Une compétence très recherchée aujourd'hui peut très bien tomber en désuétude demain.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •