Publicité
+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 41 à 44 sur 44

Discussion: La fin du CDI

  1. #41
    Modérateur

    Homme Profil pro Cyrille
    Network programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    2 127
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Cyrille
    Âge : 27
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Network programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 2 127
    Points : 5 435
    Points
    5 435

    Par défaut

    Pendant ce temps-là à Bruxelles http://www.20minutes.fr/economie/944...seur-bruxelles

  2. #42
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 143
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 143
    Points : 10 257
    Points
    10 257

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    Avec une conclusion marquante : "ce n'est pas le cout du licenciement qui pose problème, c'est l'incertitude de ce cout". Qu'on peut retourner dans tous les sens, d'ailleurs.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  3. #43
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    bah j'ai à peu près abandonné l'idée que je verrais ça un jour... et comme entre temps ça continuera à passer par des plaintes permanentes et du râlage contre les uns ou les autres, d'où ma volonté d'aller finir ma vie dans un endroit où les gens ne se prennent pas la tête, ni ne se prennent pas pour ce qu'ils ne sont pas..
    C'est marrant, je pense à peu près comme toi, mais j'en ai tiré la conclusion inverse. Je connais le Canada pour y avoir passé mon enfance, un peu aussi la Chine. J'ai surtout beaucoup d'amis qui se sont expatriés (vers des pays riches), assez longtemps pour ne plus vraiment pouvoir revenir (ou juste en tant que retraités, comme les québécois qui vont s'installer en Floride...). Mais je crois que je préfère la France, où l'on vit décidément très bien (côté climat, environnement, bouffe, culture), où j'ai mes marques, où je me sens chez moi (à plein de niveaux).

    Alors oui, il y a le côté gonflant des râleurs, des donneurs de leçons, et des prétentieux, mais j'ai quand même l'impression que ce genre d'attitude se répand un peu partout (c'est plus générationnel qu'autre chose, en Asie, c'est bien pire)

    Et puis, je remarque que ça dépend beaucoup de qui tu fréquentes. Les milieux urbains, éduqués, cadres, jeunes, sont effectivement insupportables, mais si tu vis en dehors des centre villes, pas dans des quartiers de clones (à paris, le 15eme pour les clones riches, le 10/11eme pour les clones pauvres) et que tu évites de fréquenter le week end tes relations professionnelles, ou des gens qui leur ressemblent, la vie est assez agréable, et les gens assez sympas.

    L'herbe est assez verte ici pour moi...

    Francois
    Dernière modification par Invité ; 01/06/2012 à 11h33.

  4. #44
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 183
    Points : 14 358
    Points
    14 358

    Par défaut

    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    L'herbe est assez verte ici pour moi...
    Tant mieux pour toi


    Pour moi, par contre :

    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Mais je crois que je préfère la France, où l'on vit décidément très bien (côté climat, environnement, bouffe, culture), où j'ai mes marques, où je me sens chez moi (à plein de niveaux).
    Je dois dire que sur ces 2 points-là, c'est sans commune mesure.. Si on appelle "culture" les livres et cinémas et théatres, sans doute, et encore, quoique, c'est une culture de et pour les riches (le prix des places est exhorbtant, en moyenne) : à Montréal par exemple, Festival de Jazz avec 70% des spectacles gratuits, Festival de la Danse idem, Festival des Films du Monde avec des films du monde entier (dont pleins qui n'ont jamais été diffusé en France), Festival du Rire, Festival des Feux d'Artifice, Festival, d'Opéra....

    Quant à l'environnement, re-bof.. Il ETAIT bien, mais entre les éoliennes plantées n'importe où, les constructions sauvages, les lignes à Haute Tension, les lignes TGV, les centres commerciaux et les magasins en tôle ondulée, les routes élargies et les platanes abattus "parce qu'il y a des accidents", tu viens dans la région entre Nîmes et Perpignan par exemple, et la nature n'est pas vraiment visible, ou respectée...

    Quant à aller se balader sur le même sentier que 10 000 autres personnes, ou aller se presser sur un tire-fesses avec des bousculades et une heure de queue, non merci.. La plage vers chez moi est un enfer de maintenant à fin Aout, les routes aussi...

    Je préfère de très loin sortir de mon boulot et 1h après planter ma tente dans un Parc au bord d'un lac, sur une île où je suis arrivé en canoé et où je suis seul, partir avec des copains dans les Adirondacks, dans l'Etat de NewYork, et ne voir que des forêts à perte de vue, partir à 5h de route vers un parc national grand comme 6 départements français, et dont la moyenne des lacs fait 100 km de long, avec 2 emplacements de camping tous les 4 à 6 km... faire 5h de route et me retrouver à la frontière de la Nouvelle-Ecosse et du Maine, avec comme voisins des ratons-laveurs, des chevreuils, ...


    Citation Envoyé par fcharton Voir le message
    Alors oui, il y a le côté gonflant des râleurs, des donneurs de leçons, et des prétentieux, mais j'ai quand même l'impression que ce genre d'attitude se répand un peu partout (c'est plus générationnel qu'autre chose, en Asie, c'est bien pire)

    Et puis, je remarque que ça dépend beaucoup de qui tu fréquentes. Les milieux urbains, éduqués, cadres, jeunes, sont effectivement insupportables, mais si tu vis en dehors des centre villes, pas dans des quartiers de clones (à paris, le 15eme pour les clones riches, le 10/11eme pour les clones pauvres) et que tu évites de fréquenter le week end tes relations professionnelles, ou des gens qui leur ressemblent, la vie est assez agréable, et les gens assez sympas.
    Je sais pas. Même en étant dans des villages par ici, les gens ne sont pas si sympas et tout autant râleurs que ce qu'on peut voir ailleurs. Et la télé et les journaux ne parlent que de ça..

    Franchement, que ce soit dans les milieux aisés, ou dans le vraiment bas (j'ai plusieurs amis du "quart-monde"), que ce soit en ville ou au fin fond de la campagne, honnêtement il y a en moyenne au Canada, et la plupart du temps aux US une joie de vivre, une hospitalité et une ouverture qui est totalement raffraîchissante, et ressemble beaucoup plus au sud du Maroc ou à l'Islande qu'à la France..

    Et surtout une "non-prise de tête" qui fait qu'on peut faire la fête souvent, et que bon, les malheurs du monde, ils seront toujours là...

    Pas d'a-priori sur qui tu es, qu'est-ce que tu fais, d'où tu viens...

    Bien sûr il y a des exceptions, mais en termes d'atmosphère et de majorité, c'est époustouflant les différences..


    Maintenant, chacun ses choix, du moment que ça rend heureux c'est le principal

    Mais notre différence vient peut-être du fait que j'ai émigré sciemment, non par mariage ou boulot, mais en ayant décidé de vivre dans ce pays.. Et d'y demander la nationalité. Je l'aime, et j'aime ses habitants t ce pays.. Je m'y sens chez moi. Ici c'est le pays de mes racines, mais les attitudes contre lesquelles je m'insurge sont trop fortes , permanentes, pessimistes, et sectaires pour que je me sente chez moi..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •