Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 3 sur 10 PremièrePremière 1234567 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 41 à 60 sur 195
  1. #41
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 173
    Points : 72
    Points
    72

    Par défaut

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Je vous invite d'abord à laisser le temps agir sur votre esprit, car je parie que vous êtes trop jeunes, donc n'êtes pas encore en mesure de donner des leçons de morale à qui que ce soit.
    Merci pour cette argument béton et ce conseil en or. Après les différences innées entre hommes et femmes voici que les jeunes sont moins à même de mener une discussion que leurs ainés (et moi qui voulait embaucher un débutant -> merci du tuyaux )
    Et puis surtout les jeunes pouete pouete.

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Pour ce qui est des livres, je crois en avoir lu suffisamment pour ne plus m'y tenir strictement, mais me faire à présent ma propre opinion, tirée de mon expérience professionnelle en informatique (vu que c'est bien de cela qu'il s'agit dans ce thread).
    C'est tout à ton honneur, peut-être nos analyse de la célèbre citation de Simone de Beauvoir
    On ne nait pas femme on le devient
    Ne sont elles pas tout à fait identiques mais après tout...

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Nier les différences entre les hommes et les femmes ne fait avancer personne (et encore moins les femmes). Ceux qui le font n'ont soit jamais eu de relations sérieuses avec [les femmes], soit sont de très mauvaise foi.

    Vouloir à tout prix forcer les événements pour intégrer les femmes aux métiers techniques me parait mal saint. ET n'aboutira qu'a faire tendre [socialement] l'aspect des femmes vers celui des hommes. Perso, avoir une relation avec une [FemmeHomme] ne me dit rien. Je préfère une femme tout court, voyez-vous!
    Là par contre malgré ma jeunesse, mon quasi illettrisme et mon manque d’expérience je me permet d'exprimer mon désaccord. Mon désaccord car il ne s'agit pas de nier les différences entre hommes et femmes mais de ne pas les créer ou tout du moins de ne pas cataloguer un individu en tant qu'homme ou femme et donc par voit de conséquence le prédisposé a certain domaine.
    Certes Aujourd'hui des différences statistiques existent sur les différentes filières mais elles sont essentiellement dues aux pressions sociales.

    Il ne s'agit pas de forcer quiconque (homme ou femme) à faire des métiers techniques, mais laisser à tous le choix indépendamment de son sexe.

    Le fait de laisser chacun libre de ses choix sans partir avec des a priori n'a pas pour objectif de faire tendre les femmes vers l'aspect d'hommes (que tu semble évoquer comme modèle à atteindre) mais d'instaurer une égalité entre tous au delà de toute différence sexuelle innée.

    (j'avoue n'avoir pas très bien compris ta remarque sur les "FemmesHommes" et les femmes tout court). Je ne m'étendrais pas sur ma vie privé mais "perso" les rapports avec les hommes et les femmes que je connais m'ont permis de constater dans la vie de tous les jours qu'il n'y a heureusement pas de règles générale pour définir tel ou tel types d'individu.

  2. #42
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 820
    Points
    12 820

    Par défaut

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Vouloir à tout prix forcer les événements pour intégrer les femmes aux métiers techniques me parait mal saint. ET n'aboutira qu'a faire tendre [socialement] l'aspect des femmes vers celui des hommes. Perso, avoir une relation avec une [FemmeHomme] ne me dit rien. Je préfère une femme tout court, voyez-vous!

    Pour terminer sur mon point de vue, je laisse les femmes choisir ce qu'elles veulent faire elles-mêmes. Si elles sont à l'aise avec l'informatique (et il y en a certaines qui le sont bien entendu!), qu'elles soient les bienvenues. Mon expérience personnelle m'a juste montré le contraire (que cela soit pendant ma formation ou bien au boulot, en entreprise)! C'est personnel, soit, mais c'est un fait et un constat honnête! A vous de me sortir vos faits concrets et objectifs s.v.p.
    D'abord c'est malsain et non pas mal-saint , il n'y a aucune religion là-dessous..

    Mais surtout ne t'aventure pas trop dans ces lointaines contrées d'Amérique du Nord, d'Italie, d'Espagne, ou même de Turquie, entre les femmes mécanos, chauffeurs(ses) routiers, éboueurs, soudeurs, ingéniéurs son, ingénieur génie civil, ingénieurs forestiers..

    Sans parler des pays où il y a encore des usines, avec les monteuses, les sertisseuses...

    Et des 17 pays où le Président est une femme.. (dont la majorité en Amérique et Asie du Sud, d'ailleurs)


    PS : ta remarque sur les "FemmesHommes" est justement une des expressions favorites de ce genre de machisme... Si c'est un mec, "il a de la poigne", si c'est une femme, c'est une "femmehomme", mais plus normalement une s.lope..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  3. #43
    Membre éclairé
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    244
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 244
    Points : 341
    Points
    341

    Par défaut

    Au vu de l'importance des décisions qu'on fait prendre à des adolescents de 16 ans, 14 ans pour certains, ne nous étonnons pas de ce genre disparité.

  4. #44
    Expert Confirmé Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    1 735
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 1 735
    Points : 2 685
    Points
    2 685

    Par défaut

    Citation Envoyé par dirty_harry Voir le message
    C'est tout à ton honneur, peut-être nos analyse de la célèbre citation de Simone de Beauvoir
    Cité Simone de Beauvoir, c'est bien. La comprendre aurait été mieux, mais on ne peut pas tout avoir.

    Citation Envoyé par dirty_harry Voir le message
    Là par contre malgré ma jeunesse, mon quasi illettrisme et mon manque d’expérience je me permet d'exprimer mon désaccord. Mon désaccord car il ne s'agit pas de nier les différences entre hommes et femmes mais de ne pas les créer ou tout du moins de ne pas cataloguer un individu en tant qu'homme ou femme et donc par voit de conséquence le prédisposé a certain domaine.
    Heureusement que tu avais prévenu sur ton illettrisme !


    Citation Envoyé par dirty_harry Voir le message
    Certes Aujourd'hui des différences statistiques existent sur les différentes filières mais elles sont essentiellement dues aux pressions sociales.
    J'ai du mal à imaginer qu'aujourd'hui encore, les femmes choisissent d'avantage les filières sociales ou littéraires par pression sociale.
    On est en France, en 2012, pas en Iran ou au moyen-âge !
    Dans certains milieux, peut-être mais ça n'explique pas des promos quasiment uni-sexe. ( que ce soit dans un sens ou dans l'autre).


    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    D'abord c'est malsain et non pas mal-saint , il n'y a aucune religion là-dessous..
    Tu n'as pas relevé l'autre faute ? (volonté, oubli, simple "raté" de Me Capelo ?)

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Et des 17 pays où le Président est une femme.. (dont la majorité en Amérique et Asie du Sud, d'ailleurs)
    Et ? Il me semble qu'en 2007, on était pas loin d'avoir une femme comme présidente. On a choisi, l'homme. Mais, est-ce par machisme ? Fallait-il voté pour Ségolène PARCEQU'ELLE était une femme, ou par conviction politique ?
    Citations :
    Le scientifique lira des centaines de livres au cours de sa vie et restera persuadé qu'il lui reste beaucoup à apprendre.
    Un religieux n'en lira qu'un et sera persuadé d'avoir tout compris.

    Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. (Sénèque)

  5. #45
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 820
    Points
    12 820

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Tu n'as pas relevé l'autre faute ? (volonté, oubli, simple "raté" de Me Capelo ?)
    heure et inattention


    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Et ? Il me semble qu'en 2007, on était pas loin d'avoir une femme comme présidente. On a choisi, l'homme. Mais, est-ce par machisme ? Fallait-il voté pour Ségolène PARCEQU'ELLE était une femme, ou par conviction politique ?
    Certainement pas, je note simplement que dans beaucoup de pays réputés (vu de chez nous) "machos" ils ont élu des femmes.. Alors que nous qui nous gargarisons de ne pas être un pays de "machos" on trouve toujours des trucs et des caricatures et tout un tas de machins.

    On se f.ut de la gueule de Bachelot ou Merkel parce qu'elle(s) se fringue(nt) soi-disant mal , mais quand une Dati se fringue bien on se moque d'elle en disant que ça devrait pas être un étalage de mode.. Faudrait savoir..

    Pour moi (mais il est vrai que ma génération est très particulière de ce pint de vue), , adolescent dans les années 70, une femme est un homme comme les autres..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  6. #46
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    avril 2009
    Messages
    173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2009
    Messages : 173
    Points : 72
    Points
    72

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    Cité Simone de Beauvoir, c'est bien. La comprendre aurait été mieux, mais on ne peut pas tout avoir.
    Je suis ouvert à toutes explications de ta part. Il me semblait, pour faire très simple, que par cette phrase, la philosophe montrait bien que, ce que la société considérait comme la féminité n'était pas inné et propre aux femmes (on ne naît pas femme) mais acquis par différents processus (on le devient) notamment d'éducation.
    Si je l'ai mal comprit, alors je vais encore y réfléchir.

    Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message
    J'ai du mal à imaginer qu'aujourd'hui encore, les femmes choisissent d'avantage les filières sociales ou littéraires par pression sociale.
    On est en France, en 2012, pas en Iran ou au moyen-âge !
    Dans certains milieux, peut-être mais ça n'explique pas des promos quasiment uni-sexe. ( que ce soit dans un sens ou dans l'autre).
    Effectivement j'ai peut-être mal choisi mes mots. En indiquant pression sociale je ne parlait pas de ce qui ce passe en Iran. mais n'as tu jamais entendu au cours de ta scolarité les filles sont plus forte en français et les garçons en math. On pourra toujours parler de la poule et l'oeuf, on le dit pacque c'est comme ça, c'est comme ça parce que on le dit. la légende devient vrai quand tout le monde y croit.
    Pour illustrer ce que je que je dit, récemment une étude a été menée sur plusieurs groupes d'enfants : on leurs demande de passer un test de géométrie : résultat sans appel -> les garçons ont de meilleurs résultats que les filles. Autres groupe, même test, une seule différence : on présente le test comme un test de dessein, Résultat : pas de différence entre les garçons et les filles. (comme toute étude à prendre avec des pincette évidement).

    Pour les élections évidements il faut voter pour le meilleur candidat selon ses propres critère politiques, cela va sans dire. le critère homme/femme n'a même pas à être pris en compte.

  7. #47
    Membre confirmé
    Homme Profil pro Stéphane
    Analyste-Programmeur as/400, Java et Windev
    Inscrit en
    août 2002
    Messages
    189
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Stéphane
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste-Programmeur as/400, Java et Windev
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : août 2002
    Messages : 189
    Points : 237
    Points
    237

    Par défaut

    Il est facile de constater la représentativité féminine au sein du forum, on est en majorité.
    Dans mon service, il n'y a aucune fille et dans mon travail précédent, 1 seule agée de plus de 50 ans. C'est dire.

    Larry57

  8. #48
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 173
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 56

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 173
    Points : 12 820
    Points
    12 820

    Par défaut

    Citation Envoyé par larry57 Voir le message
    .
    Dans mon service, il n'y a aucune fille et dans mon travail précédent, 1 seule agée de plus de 50 ans.
    ce que je disais plus haut : ma génération
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  9. #49
    Expert Confirmé Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    1 735
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 1 735
    Points : 2 685
    Points
    2 685

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Certainement pas, je note simplement que dans beaucoup de pays réputés (vu de chez nous) "machos" ils ont élu des femmes.. Alors que nous qui nous gargarisons de ne pas être un pays de "machos" on trouve toujours des trucs et des caricatures et tout un tas de machins.

    On se f.ut de la gueule de Bachelot ou Merkel parce qu'elle(s) se fringue(nt) soi-disant mal , mais quand une Dati se fringue bien on se moque d'elle en disant que ça devrait pas être un étalage de mode.. Faudrait savoir..
    Faut croire qu'il y a un "juste" milieu entre "mal fringuée" et "top in mode". Perso, je me fous de la mode et de la manière dont les gens se fringuent. Après tout, on est dans un pays libre, et du moment qu'il n'y a pas atteinte à la pudeur, ça me va.

    Bon qu'on se moque de Bachelot ça me parait normal, mais pas sur ses fringues

    Citation Envoyé par dirty_harry Voir le message
    Je suis ouvert à toutes explications de ta part. Il me semblait, pour faire très simple, que par cette phrase, la philosophe montrait bien que, ce que la société considérait comme la féminité n'était pas inné et propre aux femmes (on ne naît pas femme) mais acquis par différents processus (on le devient) notamment d'éducation.
    Si je l'ai mal comprit, alors je vais encore y réfléchir.
    En fait, c'est que j'avais compris de travers ton post et la citation de tata simone. Excuses-moi.
    Citations :
    Le scientifique lira des centaines de livres au cours de sa vie et restera persuadé qu'il lui reste beaucoup à apprendre.
    Un religieux n'en lira qu'un et sera persuadé d'avoir tout compris.

    Il n'est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. (Sénèque)

  10. #50
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 356
    Points
    2 356

    Par défaut

    Bon, je vais me lancer dans ce véritable nid de frelons...

    Je previens, je suis jeune, donc mon avis ne vaudra pas la peine d'être lû avant que je ne sois trop sénile pour l'exprimer, c'est la vie.

    Citation Envoyé par Louisa F. Voir le message
    L’informatique évolue très vite. Il faut sans cesse se former. Le problème ne réside pas donc dans la difficulté de la discipline mais plutôt dans la disponibilité. Les femmes sans enfant n’ont pas de difficulté. Le problème est pour les femmes ayant des enfants.
    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message

    • une évolution sociétale (temporaire je l'espère) qui , sous couvert de "penser à soi" et de "bien-pensance" additionnés, a pris le contre-pied des mouvements - et du mouvement - global de libération des femmes en sussurant des choses comme "il faut allaiter", "c'est bien d'avoir des enfants", "c'est bien la famille", etc etc, choses pour lesquelles la majorité des femmes depuis avant 68 n'étaient plus attachées, au contraire, et donc envisageaient une carrière sérieusement et sans ambages (la majorité des filles de mes promos n'ont soit pas eu d'enfants, soit les ont eu tard). Plus l'influence non négligeable de certains comportements soit religieux soit communautaires...

    [...]
    Car la portion diminutive en comparasion des femmes se situe dans tous les domaines scientifiques..
    Je suis d'accord: il ya eu une évolution sociétale et les gender roles(s'il existe une traduction Française, je ne la connais pas) se sont renforcés.

    Le problème de fond est, à mon avis, dans une chose que les deux posts cités ont abordés: la maternité.

    Non, je ne vais pas dire que la femme doit quitter son travail pour faire des enfants.

    Cependant, l'éducation joue un rôle prépondérant dans la vie d'une personne. Hors, ceux qui ont encore le plus d'influence sur l'éducation des enfants, ça reste leurs parents. Comme le soulignent differement Souviron et Louisa, les femmes qui réussisent professionellement font en moyenne moins d'enfants (certaines réussissent des exploits, je leur tire mon chapeau mais elles restent exceptionelles). Donc, la génération suivante est majoritairement composée des enfants des autres femmes, celles qui sont restées au foyer, ou qui ont mis leurs carrières entre parenthèses.

    D'où que le modèle féminin auquel se référe les jeunes générations est celui-là.

    En fait, ceux qui font des enfants, ce sont qui ont la plus grande influence sur l'avenir. Le féminisme, les mouvements égalitaires, ont put imposer leurs idéaux mais pas les transmettre parce qu'ils n'ont pas fait assez d'enfants.

    Petite parenthèse: le congé paternité est une mauvaise blague. Ce n'est pas avec ça que l'éducation des enfants sera réparties entre les sexes, donc pas la peine d'en discuter, c'est un tout autre débat.

    À cela viens se rajouter d'autres facteurs. La fin des années 60/début des années 70 étaient très marquées par la période de forte croissance qui a suivi la guerre; d'où des idéologies optimistes ("peace and love", égalité, etc). Les générations qui ont grandies depuis les années 80 ont été très marquées par les crises économiques à répétition, les mouvement d'idées sont bien moins optimistes.

    On assiste à un retour de toutes les idéologies qui rejettent la faute de ses malheurs sur l'Autre: d'où montée en force de mouvements comme le Front National ou le British National Party. On voit également la nostalgie du passé, donc le traditionalisme, et les gens qui se réfugient dans la religion. Hors, la place de la femme dans les sociétés traditionelles ou les religions....je ne vous fait pas de dessein.

    En même temps, dire que la famille ne compte pas, que faire des enfants est mal, pose un problème énorme. Les enfants c'est l'avenir, donc si on n'en fait, on n'a pas d'avenir.

    D'ailleurs, la faible natalité de la génération de Souviron34, c'est une énorme facture à payer pour la mienne. La part de mon travail qui est "vampirisée" par les vieux est sans cesse plus grande, et si vous me pardonnez le language, cela me casse les couilles. Je ne parle même pas des acquis sociaux perdus parce qu'il faut payer pour les vieux. Ils auraient du faire des enfants, plutot que de faire peser leurs charges sur les enfants des autres.

    Je ne vais pas m'aventurer (ici en tout cas) à proposer des solutions pour concilier la maternité et la libération de la femme. Je n'ai fait que constater (et critiquer les vieux, les jeunes ça sert aussi à ça).


    La seule lutte possible est à mon avis de grande envergure, et consiste à revenir à des choses, dénigrées aujourd'hui comme n'étant pas "politiquement correct", mais ce qui a fait justement le développement des femmes des années 50 aux années 80 : pensez à vous et votre épanouissement professionnel et pas à "la famille" ou "aux enfants", lutter contre les influences religieuses ou communautaires...
    Sur le premier point, je ne peux pas être d'accord: un jour je serais vieux et je voudrais avoir une retraite. Que ce soit par repartition ou par capitalisation, je ne pourrais pas recevoir une production inexistante! De plus, j'imagine que la société souhaite collectivement avoir un avenir—en tout cas No Future, ce n'est pas un slogan de la génération actuelle.

    Sur le deuxième point je te rejoins par contre.

    [*]Une évolutuon sociétale qui, du fait de la démocratisation des PCs, et des premières utilisations grand public (jeux), les garçons se sont plus passionnés pour les jeux, et du coup l'info, ce qui (voir plus bas) a dégoûté les filles, comme devant un truc de "geek". Qui eux-même ont commencé à se faire un "domaine reservé" ("c'est pas un truc de filles", "on en parle avec les potes"), ce qui, une fois adultes, déteint (voir plus bas).[/LIST]
    Pourtant, les "geekettes" ne le vivent pas mal. Les jeux ont bon dos: ne serait-ce pas plutot qu'on a dit au filles que les jeux n'étaient pas pour elles?

    Au final, la fille geek, ce n'est qu'un "garçon manqué" comme un autre.



    Certainement.. Comme je le disais ci-dessus, le "geekisme" et machisme ambiant a augmenté, en grande partie à mon avis parce que les anciens geeks sont devenus adultes, et une partie recruteurs ou sélectionneurs..
    Le machisme? Surement, vu certains témoignages dans ce thread.

    Le geekisme? Soyons honnête, les hackers des années 70/80 étaient des précurseurs de nos geeks modernes. Je pense que ce genre de subcultures liées à l'informatique a toujours , sauf peut-être aux tous premiers débuts, été minoritaire en termes du nombre d'informaticiens, mais majoritaire en termes d'innovateurs.

    Si Stallman et les barbus dans son genre n'arrêtaient pas les informaticiennes des années 80, je ne vois pas pourquoi les geeks d'aujourd'hui seraient un obstacle.

    Citation Envoyé par nickyla Voir le message
    Perso, avoir une relation avec une [FemmeHomme] ne me dit rien. Je préfère une femme tout court, voyez-vous!
    Ça ne te dit rien à toi. C'est un peu egoiste comme point de vue: son role dans la vie, ce n'est pas forcement de te plaire.

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    D'abord c'est malsain et non pas mal-saint , il n'y a aucune religion là-dessous..

    Mais surtout ne t'aventure pas trop dans ces lointaines contrées d'Amérique du Nord, d'Italie, d'Espagne, ou même de Turquie, entre les femmes mécanos, chauffeurs(ses) routiers, éboueurs, soudeurs, ingéniéurs son, ingénieur génie civil, ingénieurs forestiers..

    Sans parler des pays où il y a encore des usines, avec les monteuses, les sertisseuses...

    Et des 17 pays où le Président est une femme.. (dont la majorité en Amérique et Asie du Sud, d'ailleurs)
    Pas besoin de chercher ailleurs: la France a ses propres références, comme être l'un des très peu nombreux pays à autoriser les femmes aux postes de combat (et il y a des envieuses). Les femmes dans l'armée ça choque toujours, pourtant, tant que les minima physiques sont sérieux, le sexe ne devrait rien avoir à faire dedans.


    PS : ta remarque sur les "FemmesHommes" est justement une des expressions favorites de ce genre de machisme... Si c'est un mec, "il a de la poigne", si c'est une femme, c'est une "femmehomme", mais plus normalement une s.lope..
    +1


    Pour moi (mais il est vrai que ma génération est très particulière de ce pint de vue), , adolescent dans les années 70, une femme est un homme comme les autres..
    La formulation pose tout de même problème: tout le monde n'est pas bisexuel

    Plus sérieusement, une femme n'est pas un homme. Les différence réelles devraient s'exprimer d'elles-même; dire qu'un tel travail est "d'homme" ou "de femme" est un non-sens et un gachis de ressources humaines, car on présuppose de différences sans les établir.

  11. #51
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 12 114
    Points
    12 114

    Par défaut

    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    En fait, ceux qui font des enfants, ce sont qui ont la plus grande influence sur l'avenir. Le féminisme, les mouvements égalitaires, ont put imposer leurs idéaux mais pas les transmettre parce qu'ils n'ont pas fait assez d'enfants.
    C'est plutôt qui en ont fait trop (enfin c'est mon point de vue).

    On assiste à un retour de toutes les idéologies qui rejettent la faute de ses malheurs sur l'Autre: d'où montée en force de mouvements comme le Front National ou le British National Party.
    Faux problème : jusque à 1981, le PCF faisait 20%

    En même temps, dire que la famille ne compte pas, que faire des enfants est mal, pose un problème énorme. Les enfants c'est l'avenir, donc si on n'en fait, on n'a pas d'avenir.
    Le fait d'en avoir fait trop pose un problème bien plus important.


    Pas besoin de chercher ailleurs: la France a ses propres références, comme être l'un des très peu nombreux pays à autoriser les femmes aux postes de combat (et il y a des envieuses).
    Comme les USA. Et comme aux USA, avec l'exception des sous-marins (pour une raison toute bête : pas assez de place pour faire deux jeux de sanitaires).

  12. #52
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 356
    Points
    2 356

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Comme les USA. Et comme aux USA, avec l'exception des sous-marins (pour une raison toute bête : pas assez de place pour faire deux jeux de sanitaires).
    Faux. Aux US, une femme peut être conductrice de camion dans l'armée, infirmière, policière militaire, et depuis recemment, artilleuse. Par contre, fusilière ou pilote de chasse, non. La France permet aux femmes de servir partout (sauf sous-marins tu dis), ce qui est très rare (et les pays qui le permettent ne sont pas forcement ceux que l'on croit: les Pakistanaises peuvent être pilotes de chasse, mais pas les Américaines ou les Britanniques )

    Quant à ce genre de chose*, je pense que ça n'existe qu'en Russie

    *Petit détail mais cette école aurait beaucoup plus de demandes que de places. Si on peut apprendre aux petites filles que demonter un pistolet est "cool" et les faires rever de commander des troupes, je ne vois pas pourquoi on ne peut pas en faire des informaticiennes.

  13. #53
    Inactif
    Homme Profil pro François
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 608
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme François
    Âge : 53
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 608
    Points : 12 114
    Points
    12 114

    Par défaut

    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    Faux. Aux US, une femme peut être conductrice de camion dans l'armée, infirmière, policière militaire, et depuis recemment, artilleuse. Par contre, fusilière ou pilote de chasse, non.
    Alors, je viens de vérifier et tu as (partiellement) raison.
    Depuis 1976, aux USA, elles peuvent être pilote de chasse, mais ne peuvent pas participer aux actions de combat (ce qui est assez machiste).

  14. #54

    Homme Profil pro Lionel Durand
    Développeur C/C++
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Lionel Durand
    Âge : 51
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur C/C++

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 6
    Points : -4
    Points
    -4

    Par défaut J'arrive en retard ?

    Que de clichés !
    Pas étonnant que les femmes préfèrent des boulots plus "sociale" que l'informatique.

  15. #55
    Membre du Club
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 22
    Points : 46
    Points
    46

    Par défaut Je suis une fille!!!!!!!

    // début du mode coup de gueule

    Bon, je n'ai pas tout lu parce que 3 pages de comms c'est un peu long, surtout quand je bondis en en lisant 1/2...
    Alors pour être claire :
    - non les filles ne préfèrent pas toutes jouer à la poupée et les garçons aux voitures
    - non les filles ne sont pas toutes rebutée par l'abstraction et ne sont pas toutes nulles en maths
    - oui la société dirige les filles vers des secteurs tertiaires et sociales
    - oui la société dit que les filles doivent aimer les poupées et pas les voitures sinon ce sont des garçons manquées
    - oui la société dit que les garçons doivent préférer les voitures aux poupées sinon ce sont des fillettes

    Alors arrêtez svp avec vos clichés (et je ne parle pas obligatoirement aux membres de ce forum ).
    J'ai fait des études pour être développeuse et j'avais envie d'aller vers la recherche. J'ai terminé 5e de promo et mes matières préférées étaient l'algorithmique, le C et l'archi (très concret tout ça non?).
    N'ayant pas les moyens de poursuivre mes études, j'ai cherché du boulot (naïve, je pensais pouvoir mettre de l'argent de côté pour reprendre mes études plus tard ).
    Et : "Mais vous êtes jeune", "Mais vous allez vouloir fonder une famille", "Mais vous êtes une fille", "Mais vous savez, c'est des machos mes gars", "Désolé, mais je préfère embaucher un homme..." Je n'ai peut-être pas eu de chance mais c'est ce que je n'arrêtais pas d'entendre.
    Au final : après des petits boulot de caissières, j'ai réussi à entrer dans une boîte en tant qu'opératrice PAO (pas vraiment développeuse donc...), et depuis je me forme seule.
    Alors oui, les femmes sont moins présentes dans ces métiers, mais c'est peut-être aussi parce qu'on leur dit franchement qu'à compétence égale, on préfère largement embaucher un homme qu'une femme. Et parce que les clichés ont la vie dure!!

    // fin du mode coup de gueule!!

  16. #56
    Candidat au titre de Membre du Club
    Femme Profil pro Emilie
    Développeur Web
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    4
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Femme Emilie
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web

    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 4
    Points : 14
    Points
    14

    Par défaut

    Y'a de quoi râler là
    Pareil que dewcaro, je n'ai lu qu'une demi page... ça m'a suffisamment fait bondir !
    Je suis une femme, avec des enfants. Je suis une geekette aussi et mes filles en passe de le devenir :p
    J'ai fait des études info, diplôme Bac+5, 4ème de ma promo. Avoir des enfants ne m'a pas empêchée de poursuivre mes études, de travailler en parallèle pour les payer, et d'obtenir mon diplôme.
    Je suis une maman "poule", donc je n'ai pas refilée les marmots à quelqu'un, je les élève du mieux que je peux...

    ça c'est pour le contexte.

    Maintenant, la vie de jeune diplômée - mère de famille dans le monde du travail :
    1) je suis une fille -> mauvais départ. J'ai eu des réponses (quand j'avais des réponses) allant de "votre CV est parfait, votre profil très intéressant mais ..." à "Vous êtes une femme jeune, vous pouvez avoir des enfants, je préfère embaucher un homme, au moins pas de congé maternité". Hé oui, même en info on fait face au sexisme
    2) j'ai des enfants -> Pire encore. Les mômes ça tombe malade. c'est omniprésent. Pour un employeur, ça empêche de travailler. En plus, j'ai prouvé que je pouvais en avoir donc ça peut être contagieux ou se multiplier (ouais comme les gremlins ^^)
    3) les rares postes où je pourrais être prise sont des CDD de quelques mois. Déjà bien ? Ouais peut être. Sauf que déménager tous les 3 mois n'est pas dans mes intentions. Parce que forcément, les CDD parcourent la France de long en large...

    A aucun moment, on ne s'interroge sur mes compétences, sur ce que je sais faire. Ou alors, on me montre ce que je ne sais pas faire... (Qui sait programmer dans TOUS les langages ?)
    A aucun moment, on ne regarde ma motivation, ou ma passion pour ce domaine.

    Trop naïve, peut être... Mais ça n'empêche qu'à notre époque on ne devrait pas avoir à choisir entre avoir des enfants et travailler. Comme dit précédemment les enfants c'est l'avenir...

    Et puis...
    Les femmes sans enfant n’ont pas de difficulté. Le problème est pour les femmes ayant des enfants.
    Mouais. On ne dit pas "les hommes avec enfants ont plus de difficultés" pourtant... Alors qu'on leur propose un congé paternité. En théorie, vu ce qu'on entend sur l'implication des pères d'aujourd'hui dans l'éducation, ils devraient faire face aux mêmes difficultés qu'une femme non ?
    Si une femme ne peut pas s'auto-former parce que les mômes braillent le soir, ou qu'il y a les devoirs à gérer, pourquoi un père de famille le pourrait lui ????
    Et puis, quand une femme postule pour un emploi de caissière, on ne se pose même pas la question de savoir si les enfants seront un obstacle ou non. Pour ces postes étiquetés "féminin", les enfants ne sont plus du tout un problème...
    Comment à temps de travail égal, peut on avoir deux discours opposés sur le sujet ? Mystère...

    Mettre en avant la "part plus féminine" de ce métier - créativité, coopération, communication, pondération, diplomatie ou d'autres - me parait un meilleur compromis et ne peut en plus que faire du bien à la profession.
    Hum... désolée mais non ça va pas être possible ^^ Cliché monstrueux de dire que les femmes doivent forcément être attirées par des adjectifs pareils... Tous les geeks ne sont pas des hommes, et toutes les femmes ne sont pas allergiques aux geeks.


    J'ai du mal à imaginer qu'aujourd'hui encore, les femmes choisissent d'avantage les filières sociales ou littéraires par pression sociale.
    On est en France, en 2012, pas en Iran ou au moyen-âge !
    Dans certains milieux, peut-être mais ça n'explique pas des promos quasiment uni-sexe. ( que ce soit dans un sens ou dans l'autre).
    Au collège, où j'étais meilleure en maths qu'en français, la plupart des profs essayaient de m'orienter vers le littéraire. Au lycée, pareil pour faire S...
    Les pressions ont cessé à la fac, où j'ai pu choisir librement ce que je voulais faire, sans les commentaires "ce n'est pas pour toi" ou "tu n'y arriveras pas".
    Je ne sais pas si c'est toujours pareil aujourd'hui, mais si j'avais pas été une tête de mule, j'aurais fini dans une filière sociale ou littéraire et pas par choix.


    Dans un monde idéal, on ne regarderait pas tous ces détails. On laisserait le bénéfice du doute, en laissant aux femmes concernées la possibilité de faire leurs preuves...

  17. #57
    Membre du Club
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2010
    Messages
    22
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2010
    Messages : 22
    Points : 46
    Points
    46

    Par défaut

    Citation Envoyé par ladye Voir le message
    si j'avais pas été une tête de mule, j'aurais fini dans une filière sociale ou littéraire et pas par choix.
    Dans un monde idéal, on ne regarderait pas tous ces détails. On laisserait le bénéfice du doute, en laissant aux femmes concernées la possibilité de faire leurs preuves...
    Tout à fait d'accord!
    Toutes les femmes que je connais qui ont des métiers ou des passions dits "d'homme", sont des têtes de mules qui savaient ce qu'elles voulaient et ont suivi leurs envies plutôt que les conseils "avisés" des gens leur disant que ce n'était pas pour elles...

  18. #58
    Expert Confirmé Avatar de Glutinus
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    avril 2005
    Messages
    1 288
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2005
    Messages : 1 288
    Points : 3 673
    Points
    3 673

    Par défaut

    Si vous avez du temps libre, je vous propose de lire "Le couple, l'ordinateur, la famille", de la sociologue Laurence Le Douarin. Je vous propose, je ne vous conseille pas hein ! Je l'ai lu il y a celà cinq ans, et je me souviens juste de quelques passages. Cela parle de la notion de l'ordinateur dans la famille, la complicité qui peut naître (par exemple entre frère et soeur qui ont un nouveau jargon que les parents ne peuvent pas comprendre), etc.

    Notamment celle de cette femme ingénieur, chef de projet je crois, qui vit autour de développement à longueur de journée, et qui finalement au retour chez elle laisse la responsabilité de son mari qui est moins diplômé, moins etc.

    C'est assez étonnant et m'a beaucoup surpris.

    N'étant pas sociologue, je ne peux pas vraiment m'avancer sur le sujet, même si j'imagine qu'il y a peut-être des prédispositions cognitives (et je dis bien prédispositions, le plus important est bien sûr la volonté et le désir de chacun) et évidemment de la pression sociale.

    J'ai déjà eu des rumeurs de l'inverse concernant les enfants par ailleurs "Tiens, tu as 30 ans ? Bientôt mariée ? Des enfants" = tu vas rester chez nous longtemps ?

    Et pareillement j'ai eu droit à des remarques mirobolantes "Quoi, tu as dit à ta chef de projet quelle manageait pas bien ? Mais tu es macho, elle a enduré pour arriver jusque là". Non, j'ai pas dit qu'elle était incompétente parce qu'elle était une femme, j'ai dit qu'elle était incompétente parce qu'elle n'était pas compétente.

    ~Dogbert : Here's my final report on your company. I've concluded you're doomed. You waste too much money on consultants.
    Boss : You're a consultant.
    Dogbert : Ironic, isn't it ?

  19. #59
    Membre Expert
    Avatar de Mishulyna
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    675
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Belgique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 675
    Points : 1 440
    Points
    1 440

    Par défaut

    Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message

    Qui connait des femmes qui répare une TV ? , une voiture ? , un frigo toute seule ? il y en a pas des centaines c'est rare.
    Moi j'en connais une (enfin, c'est plutôt l'aspirateur, l'ordi et la chaîne audio mais bon...)

    Citation Envoyé par Johnny P. Voir le message
    Les femmes par nature aiment beaucoup parler d'eux donc à mon sens plus attirées par le social , ce que les hommes n'aiment pas en général.
    Calmez-vous, j'arrive! Mon stage commence le 23 avril, je présenterai mon TFE en septembre (ça foire un peu côte développement et encore plus au niveau rédaction du blabla du syllabus).

    Le social? J'ai travaillé 25 ans comme infirmière, il faut changer de temps en temps...
    Allez, un peu de patience s'il vous plaît!

  20. #60
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2008
    Messages
    206
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2008
    Messages : 206
    Points : 999
    Points
    999

    Par défaut

    Ce qui me choque dans certains commentaires, c'est qu'à partir d'une simple statistique, on décrète que si les femmes sont minoritaires dans ce secteur, c'est forcément que les informaticiens sont des geeks introvertis machos!

    A vouloir se défendre contre des stéréotypes sur les femmes, on en vient à sortir des stéréotypes sur les hommes...

    Donc oui, on sait qu'il y a des femmes faites pour l'informatique. Et je peux affirmer qu'il y a aussi plein d'informaticiens (dont je fait partie... et tous mes collègues de bureau aussi d'ailleurs) qui ne sont pas du tout machos et qui adoreraient avoir une collègue informaticienne! (au point que ça en est presque un fantasme pour certains d'ailleurs )


    Autre point : mis à part le témoignage de ladye, qui met l'accent sur les barrières sexistes pour entrer dans la profession, l'article de base et tous les commentaires n'ont mis l'accent que sur cette statistique comme quoi il y a plus d'hommes que de femmes dans l'informatique. Alors la question que je me pose, moi : en quoi est-ce un problème qu'il y ait plus d'hommes que de femmes ???

    Si vous me dites que le rejet sexiste est la raison principale, alors là je comprendrais qu'il y a un vrai problème...

    Mais on a bien vu que dans le cas de l'informatique, il y a beaucoup d'autres raisons que le rejet sexiste primaire. Donc mis à part cet argument, je répète, en quoi est-ce un problème qu'il y ait plus d'hommes que de femmes dans un secteur d'activité??? Elle est où, cette règle élémentaire comme quoi il FAUT qu'il y ait 50/50 d'hommes/femmes dans tous les secteurs d'activité, au point d'en faire des grandes campagnes politiques, d'y dépenser des millions, de monopoliser l'attention des médias, et de créer des injustices (quand un individu compétent doit laisser sa place à un autre moins compétent, juste pour respecter des quotas, par exemple)?

    On a pour but la diversité en cherchant absolument ce 50/50, mais moi je trouve qu'au contraire, on la tue. En effet, cette ambiance "geek", toute particulière à l'informatique, est quelque chose d'assez unique qu'on ne retrouve pas dans d'autres secteurs (ces autres secteurs ont aussi surement leur ambiance propre). Et vouloir effacer ces spécificités particulières un certain secteur, c'est aussi un peu détruire la diversité.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •