Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 5 sur 10 PremièrePremière 123456789 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 81 à 100 sur 190
  1. #81
    LLB
    LLB est déconnecté
    Membre Expert
    Inscrit en
    mars 2002
    Messages
    962
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : mars 2002
    Messages : 962
    Points : 1 263
    Points
    1 263

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    oui, mais "la boîte américaine", c'était en France, pas aux US, si ??

    ça change tout si c'est le cas..

    (parce qu'elle est obligée de suivre le Code du Travail français)
    Oui, c'était en Europe, donc ça change la loi. En pratique, à part le nombre de jours de vacances, le nombre d'heures (35 à 40) ou le salaire (ajusté selon le coût de la vie), il n'y a pas vraiment de différences en pratique, pour ce que j'en ai vu : les équipes sont réparties sur différents pays et je n'ai pas vu plus de pression d'un côté ou de l'autre, ou une différence en terme de conditions de travail.

    Je pense que la pression ou les coups de bourre sont indépendants du confort offert. Ce n'est pas parce qu'une boite n'offre pas deux écrans aux développeurs qu'elle en attendra moins d'eux, ou qu'elle en exigera plus parce qu'ils ont des fauteuils de massage. Il y a des boites qui prêtent attention au bonheur des salariés et d'autres non.

  2. #82
    Expert Confirmé
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 633
    Points
    2 633

    Par défaut

    Citation Envoyé par LLB Voir le message
    Oui, c'était en Europe, donc ça change la loi. En pratique, à part le nombre de jours de vacances, le nombre d'heures (35 à 40) ou le salaire (ajusté selon le coût de la vie), il n'y a pas vraiment de différences en pratique, pour ce que j'en ai vu : les équipes sont réparties sur différents pays et je n'ai pas vu plus de pression d'un côté ou de l'autre, ou une différence en terme de conditions de travail.
    Il y a une différence majeure sur la charge de travail pour un cadre: en France, un cadre doit faire son temps hebdomadaire de réference +-10% et/ou un nombre de jours dans l'année et s'il travaille au-dela, il peut réclamer le paiement des heures ou des jours supplémentaires. En pratique, cela se traduit par des cadres qui travaillent un peu plus que les employés.

    Aux US, quelqu'un défini comme un executive est "exempt" de toute règle de temps de travail: en clair, corvéable à merci. Heureusement que les salaires sont bons, donc. Dans la pratique cela dépend quand même des entreprises, d'autant qu'un dev qui travaille 14h par jour sept jours par semaine ne restera pas productif très longtemps.

  3. #83
    Membre actif Avatar de DrHelmut
    Homme Profil pro Hugo Capocci
    Directeur technique
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hugo Capocci
    Âge : 33
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 110
    Points : 191
    Points
    191

    Par défaut my two cents - développement Java/J2EE

    Chaque programmeur aura deux moniteurs : si une entreprise veut maximiser la productivité des développeurs, elle doit s’assurer que chaque développeur dispose de deux moniteurs.
    C'est indéniable ! Je ne comprend pas les développeurs qui réfutent ce point... essayer le dual screen c'est l'adopter !
    Exemple concret et simple : j'ai souvent eclipse et un navigateur web (pour les recherches, les docs en ligne et le webmail), chacun sur un écran; bien plus efficace que de switcher entre les applis !

    Chaque programmeur aura un PC rapide : les développeurs doivent exécuter un grand nombre d’applications pour leur travail (environnement de développement, moteur de base de données, serveurs Web, machine virtuelle, etc.). L’exécution de tous ces logiciels exige donc un PC rapide avec beaucoup de mémoire.
    Pour sûr... c'est une question de bon sens; Surtout qu'aujourd'hui on fait souvent tourner une VM en plus d'un eclipse, que les compilations GWT sont gourmandes en ressources, etc...

    Chaque programmeur aura le choix de sa souris et son clavier : avoir sa propre souris et son propre clavier engendre un sentiment de responsabilité durable auprès du développeur.
    mwai... c'est sûr que c'est mieux mais àmha ce n'est pas un critère de productivité important

    Chaque programmeur aura un fauteuil confortable : les développeurs doivent disposer de chaises leur permettant de rester agréablement assis pendant 8 heures.
    Là encore, question de bon sens et pas du tout limitée aux développeurs; bosser en bureau devant un PC implique des chaises confortables pour le dos et les fesses; savoir faire des pauses régulièrement pour se reposer les yeux est également très important ;-)

    Chaque programmeur doit avoir une connexion internet rapide : il est difficile d’imaginer un travail bien fait sans des recherches rapides sur internet.
    Bah vi, google est notre ami et les connexions lentes ou bridées par des proxy de meurde chez certains clients sont complètement abusées ! Comment télécharger des softs sinon ? Quid de l'utilisation de maven ? Des emails ?

    Chaque programmeur doit avoir un cadre de travail calme : la programmation exige une concentration mentale. Les programmeurs ne peuvent pas travailler efficacement dans un environnement bruyant.
    ça dépend... je pense qu'il faut surtout une bonne ambiance conviviale entre les personnes du même bureau; Pour sûr, entendre les commerciaux gueuler au téléphone dans le bureau d'à coté ça n'aide pas; les gens qui vont et viennent et n'arrêtent pas de demander des trucs plus ou moins pertinents non plus.. j'ai d'ailleurs un vrai dilemme sur l'utilisation du casque audio à ce sujet : souvent pratique pour éviter d'être perturbé par ces éléments extérieurs, il force à utiliser le chat pour communiquer, et c'est parfois vraiment lourd en terme de réactivité quand tu as besoin d'une communication immédiate !

    En dehors de ces points :
    • La reconnaissance du travail accompli est très importante : on ne peut pas avoir un développeur qui se donne "à fond" si il se sent sous-payé ou mésestimé.
    • Demander du reporting en permanence au lieu de mettre en place des outils de suivit efficaces n'aide pas non plus (le fichier excel à remplir chaque jour à l'heure ou des outils comme trac ou redmine existent, beurk !)
    • Prendre en compte les feedbacks ça aide aussi...

  4. #84
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 57

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 183
    Points : 14 353
    Points
    14 353

    Par défaut

    Citation Envoyé par LLB Voir le message
    Oui, c'était en Europe, donc ça change la loi.
    ..Je pense que la pression ou les coups de bourre sont indépendants du confort offert.
    La différence de fond, c'est que les lois européeenes (toutes sauf l'anglaise en partie, mais en partie seulement) sont basées approximativement sur la même chose et la même (grosos-modo) mentalité : vacances (noél, Pâques, été), statuts, nombre d'heures de travail... . Que la boîte soit amérciane ou non n'y change rien..

    Aux US, on s'attend, d'après la loi, les syndicats - qui n'ont rien à voir avec ceux d'Europe - les procédures de licenciements ou d'embauche - qui n'ont là aussi rien à voir avec ceux d'Europe - à ce que il n'y ait jamais aucune réclamation : si tu n'es pas content tu vas ailleurs, et c'est également intégré dans la tête des travailleurs.

    Tu signes un contrat : voilà. Si t'es pas content, tu démissionnes. Si on n'est pas content de toi, on te vire. Point.

    La référence que tu fais donc aux "boites américianes" est fausse, car ce sont des filiales européeenes de boîtes américaines, pas des boîtes américaines aux US.

    Ce qu'on attend donc d'un programmeur dans une boîte américaine aux US n'a que (très) peu à voir avec ce qu'on attend dans une filiale française, belge, ou espagnole de cette même boîte..


    Citation Envoyé par MiaowZedong Voir le message
    Aux US, quelqu'un défini comme un executive est "exempt" de toute règle de temps de travail: en clair, corvéable à merci.
    Vrai, mais c'est également le cas de toute personne non executive, pour peu que le métier ne soit pas sndicalisé (les syndicats ne sont pas comme en Europe par "opinion" politique, mais par branche/strate professionnelle : le syndicat des camionneurs, celui des infirmières, celui des conducteurs de bus, celui des des profs..). Or le métier de développeur n'est pas syndicalisé.
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  5. #85
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 151
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 151
    Points : 10 329
    Points
    10 329

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    indispensable, vraiment ???
    (sur le double écran)
    Une feuille de papier ne te suffit pas ???


    (sur une machine puissante)
    Ah oui ???? Pourquoi faire ?

    Que peux-tu faire en dev de plus sur ce genre d emachine que sur une machine qui a 5 ans ?? Et qui n'a que 512 Meg ou 1 G de mémoire ??

    Ah oui j'oubliais ... te servir de l'IDE qui consomme tout le reste... Ah zut.. J'oubliais aussi.. être obligé de penser à ce que tu programmes, et ne pas gaspiller les ressources... Parce que c'est tellement évident que la configuration minimale pour écrire "hello wolrld" soit de 4 Gig et un DD de 500 Gig..



    (sur un clavier-souris confortable)
    Pôv chochotte... Arrête de travailler tout de suite, ça fatigue...
    Désolé, mais là, je ne suis pas s'accord avec toi(c'est rare). USA ou pas, deux écrans, ça donne un confort vraiment sympa. Qui augmente la productivité(ça évite d'alt-tabber en permanence). USA ou pas, dès qu'on est sur des gros projets, une grosse bebete, ça sert(après, dans mon cas, c'est le serveur qui compte, pas la machine de bureau). On compile plus vite, et on est pas tenté de zoner sur DVP pendant que ça traiiiiine à cooooooompiler(ou a eeeeeeeeexecuter).

    Et surtout, USA ou pas, la santé, c'est important. Dans l'industrie, de gros progrès ont été faits sur l'ergonomie des opérateurs. Parceque prendre soin du dos des gens, c'est rentable. Je connais en arrête maladie un gars qui passe en arrête maladie 2 à 3 semaines par an. A cause de son dos. Vu qu'il fait partie des 3 "indispensables" de sa boite, un fauteuil ergonomique ne serait pas idiot dans son cas. J'ai longtemps été "marche ou crève", mais je me suis rendu compte que non, le confort n'était pas juste une exigence de chochotte. Ca a vraiment un impact - positif - sur la productivité. Sur l'absentéisme. Sur le turn-over.

    Il est possible que les Américains aient un autre rapport à l'entreprise. Celà ne change pas le message : de meilleures conditions de travail amélioreront la productivité de votre entreprise. Directement parceque le salarié sera plus productif et moins malade, mais aussi indirectement en attirant plus facilement les salariés talentueux(ce deuxième effet étant peut-être encore plus fort que le premier, bien qu'indirect). Horaires de fou ou non.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  6. #86
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 57

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 183
    Points : 14 353
    Points
    14 353

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    ça donne un confort vraiment sympa. Qui augmente la productivité
    Le terme important est "confort".

    Ce n'est pas comme les ouvriers par exemple d'une entreprise de peinture sur tôle, qui bossent avec des pistolets à peinture toute la journée : la notion n'est pas de confort mais de santé pure.

    La "productivité" se mesure également différemment suivant la taille de l'entreprise.

    Enfin, encore une fois si cela est nécessaire pour vous alors pôv de vous... C'est tout ce que je peux dire.. Ne vous plaignez pas que les boulots soient délocalisés..


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Et surtout, USA ou pas, la santé, c'est important. Dans l'industrie, de gros progrès ont été faits sur l'ergonomie des opérateurs.
    Voir plus haut... Et en ce qui concerne la santé, pour rappel en France il y a la Médecine du Travail, qui n'existe pas en tant que telle aux US, et d'autre part comme mentionné les devs ne sont pas syndicalisés.

    Et comme dit c'est une notion de confort et pas de santé.. Car "Parceque prendre soin du dos des gens, c'est rentable". aux US ils ont beaucoup plus de fil à retordre avec le mal de dos provoqué par l'obésité que par le clavier... chacun ses soucis et ses priorités...


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    lJe connais en arrête maladie un gars qui passe en arrête maladie 2 à 3 semaines par an.
    Là encore, les "congés-maladie", bien qu'existants également aux US, ne sont pas donnés et utilisés comme ils le sont ici...



    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Il est possible que les Américains aient un autre rapport à l'entreprise. Celà ne change pas le message : de meilleures conditions de travail amélioreront la productivité de votre entreprise.
    Nous sommes d'accord, simplement entre une obligation et un souhait il y a une (énorme) marge..

    Et si une boîte trouve que sa productivité est suffisante ??? Pourquoi serait-elle obligée d'aller vers une "productivité accrue" ??

    Z'êtes rigolo.. Vous critiquez le monde de la finance et des grosses boîtes, la "rentabilité à tout prix", mais vous établissez vos critères sur les leurs...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  7. #87
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 151
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 151
    Points : 10 329
    Points
    10 329

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Le terme important est "confort".

    Ce n'est pas comme les ouvriers par exemple d'une entreprise de peinture sur tôle, qui bossent avec des pistolets à peinture toute la journée : la notion n'est pas de confort mais de santé pure.

    La "productivité" se mesure également différemment suivant la taille de l'entreprise.

    Enfin, encore une fois si cela est nécessaire pour vous alors pôv de vous... C'est tout ce que je peux dire.. Ne vous plaignez pas que les boulots soient délocalisés..
    Le dos, c'est une question de santé pure. On est moins secoués que des ouvriers en usine(j'ai fait, j'ai dirigé, j'ai étudié, je connais). Mais ce n'est pas en se disant qu'il y a pire ailleurs qu'on progresse. Sans monter dans le haut de gamme du genre Aeron, nous sommes passés ici à la steelcase. Après un an d'utilisation, ça fait vraiment moins mal au dos que nos vieilleries. Impact santé, motivation, plaisir de travailler, etc.....pour un cout faible.

    Et ça vaut pour le travailleur Français comme pour le Marocain, le Chinois ou l'Indien. Si son dos est en bon état, il sera en meilleure condition pour bosser.

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Voir plus haut... Et en ce qui concerne la santé, pour rappel en France il y a la Médecine du Travail, qui n'existe pas en tant que telle aux US, et d'autre part comme mentionné les devs ne sont pas syndicalisés.

    Et comme dit c'est une notion de confort et pas de santé.. Car "Parceque prendre soin du dos des gens, c'est rentable". aux US ils ont beaucoup plus de fil à retordre avec le mal de dos provoqué par l'obésité que par le clavier... chacun ses soucis et ses priorités...
    sur l'obésité ils n'ont pas des masses de prise(encore que les sodas en libre distribution chez certains ne doivent pas aider). Sur le siège, oui, ils ont une influence directe.

    D'une manière générale, le confort et la santé sont liés. J'ai bossé en sécurité industrielle, assez pour savoir que le "marche ou crève", dans l'industrie, c'est une catastrophe. Qu'un employé choyé coute bien moins cher. Que la sécurité(et le confort), c'est rentable, très rentable.

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Là encore, les "congés-maladie", bien qu'existants également aux US, ne sont pas donnés et utilisés comme ils le sont ici...
    Je ne vois pas ou tu veux en venir. L'absentéisme peut avoir des lois radicalement différentes suivant les pays. Si le personel a le dos bloqué, il ne peut pas travailler. Et on perd sa contribution pour la semaine(ce qui coute bien plus cher). Qu'il soit remboursé, que la boite soit assurée, ça n'est pas le débat. Dans tous les cas, la qualité du siège a un impact direct sur l'absentéisme du programmeur(en plus de sa productivité directe).


    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Nous sommes d'accord, simplement entre une obligation et un souhait il y a une (énorme) marge..
    Evidemment. Je n'ai pas dit qu'il fallait rendre obligatoire le siège Aeron. Simplement, acheter un fauteuil pourri, c'est une fausse économie. Et un manque de respect évident pour le travailleur(dèv ou pas, d'ailleurs).

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Et si une boîte trouve que sa productivité est suffisante ??? Pourquoi serait-elle obligée d'aller vers une "productivité accrue" ??
    Parceque la concurrence, elle, ne va pas s'arrêter. Parceque les travailleurs, d'ici ou d'ailleurs, ont droit au respect.

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Z'êtes rigolo.. Vous critiquez le monde de la finance et des grosses boîtes, la "rentabilité à tout prix", mais vous établissez vos critères sur les leurs...
    Merci de ne pas mettre tout le monde dans le même panier. La rentabilité est l'objectif premier d'une entreprise. Ce que je critique, ce sont les économies de bout de chandelle contre-productives.

    Qu'on limite ma paye parcequ'il faut gagner de l'argent, c'est légitime(tant qu'on arrive à me garder, évidemment). Qu'on me fasse bosser en banlieue parceque le mètre carré est moins cher, c'est normal(et ça n'a pas d'impact sur ma productivité, ou alors positif, parceque je ne passe pas mon temps chez Virgin). Qu'on me fasse bosser devant un écran pourri avec une souris dysfonctionnelle sur un siège casse-dos, c'est de la fausse rentabilité. ça va réduire ma disponibilité, physique et intellectuelle, mon humeur et ma capacité à avoir une vision d'ensemble des projets.

    Bon, je le fais quand même, hein, j'ai un loyer à payer. Mais je peux te garantir que le résultat n'est pas le même.

    Après, pour avoir un endroit calme, c'est à double tranchant. Un open space, ça coute vraiment moins cher. Mais nous passions beaucoup de temps en pause pour sortir du boucan, ce que partout ailleurs je n'avais jamais fait. Suivant la situation, je peux comprendre(bien que dans la plupart des cas, ça me semble un mauvais choix). Mais une souris, un clavier de qualité, ça coute une heure de prestation. Un siège de qualité comme le mien moins d'une journée. Je ne vois pas en quoi ça peut être économique de s'en passer.




    Ton message, si je me résume, c'est "arrêtez de râler, vous allez être délocalisés". Je connais. Mais je ne suis pas d'accord. La même logique s'applique partout. Un indien qui est traité comme une sous-larve sera nettement moins efficace que le même indien dans un cadre de travail correct. Le traiter mal, c'est mal traiter le projet(au sens large, ça peut être de la maintenance, ou que sais-je).
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  8. #88
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    janvier 2010
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2010
    Messages : 5
    Points : 20
    Points
    20

    Par défaut

    moi j'avoue que la configuration : "un portable puissant" + "une machine de bureau costaude" configurée en serveur de développement, me semble être quasiment un pré-requis de nos jours, pour pouvoir bosser dans de bonnes conditions, et encore... (pour ceux comme nous qui développent dans le domaine du couplage téléphonie-informatique, la question des serveurs de tests / configurations hardware spécifiques est un chapitre en soi)

    La possibilité de développer n'importe où (attention, ça signifie aussi "de chez soi"), alliée à la souplesse d'un serveur dédié (moteurs BD, sites et serveurs web, centralisation des sources.

    En tout cas, je retiens l'idée des machines virtuelles pour tester les applis dans différents contextes logiciels / souches OS.

    yo

  9. #89
    Membre habitué
    Homme Profil pro Alex Barféty
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    39
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Alex Barféty
    Âge : 25
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 39
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Merci, mais j'avais quand même déjà lu wikipédia ; mais pas toi visiblement :
    Son origine est inconnue des historiens, pionniers et propagandistes de la machine à écrire.
    Donc j'ai toujours pas la réponse à ma question.

  10. #90
    Membre chevronné
    Homme Profil pro Gilles
    Inscrit en
    août 2011
    Messages
    243
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Gilles
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : août 2011
    Messages : 243
    Points : 637
    Points
    637

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message

    Je ne vois pas ou tu veux en venir. L'absentéisme peut avoir des lois radicalement différentes suivant les pays. Si le personel a le dos bloqué, il ne peut pas travailler. Et on perd sa contribution pour la semaine(ce qui coute bien plus cher). Qu'il soit remboursé, que la boite soit assurée, ça n'est pas le débat. Dans tous les cas, la qualité du siège a un impact direct sur l'absentéisme du programmeur(en plus de sa productivité directe).

    .
    Je voudrais revenir sur une notion importante qui ne semble pas si claire pour bien des gens dans ce que tu as écrit. Si une boîte vous emploie, c'est parce qu'elle fait (ou prévoit de faire) des bénéfices "sur votre dos". Donc un employé ne coûte pas, il rapporte (oé, plus d'un politicien de droite devrait relire et comprendre cette phrase). Et un employé absent pour maladie ne rapporte rien, c'est aussi simple que cela.

  11. #91
    Modérateur
    Avatar de sevyc64
    Homme Profil pro Yves
    Développeur informatique
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    6 971
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Yves
    Âge : 41
    Localisation : France, Pyrénées Atlantiques (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 6 971
    Points : 17 879
    Points
    17 879

    Par défaut

    Citation Envoyé par AlexRNL Voir le message
    Merci, mais j'avais quand même déjà lu wikipédia ; mais pas toi visiblement :

    Donc j'ai toujours pas la réponse à ma question.
    Je n'avais effectivement pas lu la seconde partie du paragraphe, qui est fausse d'ailleurs.

    L'origine est tout à fait connue, c'est la même que le clavier qwerty, une disposition des touches en fonction de la fréquence d'apparition des lettres dans la langue et de sorte à diminuer le risque de blocage des tiges des machines à écrire.

    Et comme c'est dit, parce que les secrétaires y sont habituées, c'est resté sur les claviers d'ordinateurs alors qu'il n'existe plus de risque de blocage.

    Il existe d'autres dispositions, plus ou moins efficace. Le premier minitel était d'ailleurs au format alphabétique. Il a été vite abandonné et remplacé par l'azerty, parce que même pour les personnes qui n'était habituée à aucun format, le format alphabétique se révélait plus que pénible.
    --- Sevyc64 ---

    Parce que le partage est notre force, la connaissance sera notre victoire

  12. #92
    Membre habitué
    Homme Profil pro Alex Barféty
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    mai 2010
    Messages
    39
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Alex Barféty
    Âge : 25
    Localisation : France, Nord (Nord Pas de Calais)

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : mai 2010
    Messages : 39
    Points : 143
    Points
    143

    Par défaut

    Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
    Je n'avais effectivement pas lu la seconde partie du paragraphe, qui est fausse d'ailleurs.

    L'origine est tout à fait connue, c'est la même que le clavier qwerty, une disposition des touches en fonction de la fréquence d'apparition des lettres dans la langue et de sorte à diminuer le risque de blocage des tiges des machines à écrire.

    Et comme c'est dit, parce que les secrétaires y sont habituées, c'est resté sur les claviers d'ordinateurs alors qu'il n'existe plus de risque de blocage.

    Il existe d'autres dispositions, plus ou moins efficace. Le premier minitel était d'ailleurs au format alphabétique. Il a été vite abandonné et remplacé par l'azerty, parce que même pour les personnes qui n'était habituée à aucun format, le format alphabétique se révélait plus que pénible.
    Décidément, on a du mal à se comprendre

    Je connais bien l'origine de l'organisation du clavier qwerty (j'ai lu ça dans un bouquin y'a des années). Ce que je comprends pas, c'est pourquoi, en France, des personnes se sont dit "Et si on inversait le 'Q' et le 'A', le 'W' et le 'Z' ? Et encore mieux, on va mettre une touche rien que pour le '²' et le 'ù' (lettre utilisée uniquement dans le mot 'où')."

    Et je passe sur la ponctuation, dont l'agencement sur les azerty classique dépasse l'entendement.

    Et sur Wikipédia, c'est bien l'origine de l'azerty par rapport au qwerty qui est inconnue (l'origine du qwerty est expliquée dans le paragraphe juste au dessus).

  13. #93
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 57

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 183
    Points : 14 353
    Points
    14 353

    Par défaut

    Citation Envoyé par AlexRNL Voir le message
    Ce que je comprends pas, c'est pourquoi, en France, des personnes se sont dit "Et si on inversait le 'Q' et le 'A', le 'W' et le 'Z' ?
    euh.. Je crois pour la même raison que le qwerty est anglophone...

    Parce qu'il y a une plus grande fréquence de mots français commençants / contenants "a" que "q" , et de même pour "z" par rapport à "w", puisque nous avons déjà la deuxième personne du pluriel pour laquelle tous les verbes réguliers terminent par "z", alors qu'en anglais c'est rare, et que par contre le "w" est très fréquent, alors qu'il ne l'est pas en français...

    Les machines à écrire avec leurs tiges de fer ont été adaptées aux langues et à la fréquence des lettres dans les langues...

    Les claviers n'ont fait que suivre..
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  14. #94
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 57

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 183
    Points : 14 353
    Points
    14 353

    Par défaut

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Le dos, c'est une question de santé pure.
    Admettons.. Je passe cependant plus de 12h/jour devant mon écran depuis plus de 27 ans sans avoir mal au dos..

    Mais je ne n'ai pas de tablettes, je ne joue pas à des jeux, je n'ai pas d'ipad ou de blackberry, bref dès que je ne travaille pas je n'utilise jamais un clavier, et je suis debout, couché ou je marche...

    Ce que je voulais dire, c'est que si cette condition est indispensable, alors c'est vraiment que la race dégénère..

    Que cela soit souhaitable, soit..


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Je ne vois pas ou tu veux en venir. L'absentéisme peut avoir des lois radicalement différentes suivant les pays. Si le personel a le dos bloqué, il ne peut pas travailler. Et on perd sa contribution pour la semaine(ce qui coute bien plus cher). Qu'il soit remboursé, que la boite soit assurée, ça n'est pas le débat. Dans tous les cas, la qualité du siège a un impact direct sur l'absentéisme du programmeur(en plus de sa productivité directe).
    Ce que je voulais dire, c'est que les chiffres généraux d'absentéisme aux US sont bien plus faibles qu'en France, quel que soit le métier, et surtout dans les professions dites "intellectuelles", c'est tout.. Il est par exemple totalement inconnu que des profs soient absents comme c'est le cas pour ?? 12% ??? en France ...

    Ce n'est pas un débat, c'est un fait..

    Tout ceci uniquement pour dire que ce qui est prôné ou effectué par une boîte comme Google, y compris aux US, n'est en rien représentatif de ce qui se fait ailleurs... c'est tout..


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Ton message, si je me résume, c'est "arrêtez de râler, vous allez être délocalisés".
    Non ça n'est pas ça.. Voir plus haut et plus bas..

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    La même logique s'applique partout. Un indien qui est traité comme une sous-larve sera nettement moins efficace que le même indien dans un cadre de travail correct.
    Entre "être traité comme une sous-larve" et ne pas bénéficier d'un double écran ou du dernier multi-coeurs sorti, tu avoueras que la marge est grande..

    C'est ce que je voulais dire....

    Je voulais dire que dans nos soicétés "prviliégiées" ne pas avoir le dernier truc c'est "être traité comme une sous-larve".. Faut pas charrier...
    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  15. #95
    Membre expérimenté Avatar de Charvalos
    Homme Profil pro
    Autre
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    198
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 22
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Autre

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 198
    Points : 555
    Points
    555

    Par défaut

    Pour ceux qui débattent des claviers :

    Quant aux claviers AZERTY et QWERTZ, ils sont une adaptation du clavier QWERTY, le clavier français intégrant notamment les lettres accentuées. Pourtant l'adaptation du clavier AZERTY n'est pas aussi efficace que le QWERTY, il comporte des erreurs de placement de lettres qui n'ont jamais été corrigées.
    Lien N°1
    Lien N°2
    Lien N°3
    "Non, je ne dois rien à personne
    Et je ne méprise personne".


    Je ne réponds pas aux message techniques par MP !

  16. #96
    Expert Confirmé Sénior
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    3 151
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Val d'Oise (Île de France)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 3 151
    Points : 10 329
    Points
    10 329

    Par défaut

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Admettons.. Je passe cependant plus de 12h/jour devant mon écran depuis plus de 27 ans sans avoir mal au dos..
    (.../...)
    Ce que je voulais dire, c'est que si cette condition est indispensable, alors c'est vraiment que la race dégénère..

    Que cela soit souhaitable, soit..
    Tu mets au même niveau l'écran double et le fauteuil. Après, c'est facile de me faire dire ce que je n'ai pas dit. L'écran double, c'est plus agréable(et on bosse plus vite). Le fauteuil, c'est une question de santé. (l'écran aussi si il est vraiment pourri, mais c'est rare d'en arriver là).

    Après, "moi je" fais du sport, je veux bien, mais si ne pas suivre ton modèle de vie, c'est dégénérer, il sera difficille de continuer à discuter(pour info, je fais du sport).

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Ce que je voulais dire, c'est que les chiffres généraux d'absentéisme aux US sont bien plus faibles qu'en France, quel que soit le métier, et surtout dans les professions dites "intellectuelles", c'est tout.. Il est par exemple totalement inconnu que des profs soient absents comme c'est le cas pour ?? 12% ??? en France ...

    Ce n'est pas un débat, c'est un fait..

    Tout ceci uniquement pour dire que ce qui est prôné ou effectué par une boîte comme Google, y compris aux US, n'est en rien représentatif de ce qui se fait ailleurs... c'est tout..
    2 choses là-dessus. (1)Peut-être que justement aux USA on "soigne" plus ses employés, et qu'en échange ils sont moins absents. (2)Ca ne change pas grand choses de toutes façons. Celui qui arrive au boulot avec un dos cassé, non, il ne bossera pas bien.

    Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
    Entre "être traité comme une sous-larve" et ne pas bénéficier d'un double écran ou du dernier multi-coeurs sorti, tu avoueras que la marge est grande..

    C'est ce que je voulais dire....

    Je voulais dire que dans nos sociétés "privilégiées" ne pas avoir le dernier truc c'est "être traité comme une sous-larve".. Faut pas charrier...
    C'est un ensemble. On bosse, tu l'as dit, dans des professions "intellectuelles". Le mode de fonctionnement du cerveau humain est ainsi fait que les petits détails ont autant d'importance que les gros, voire plus. Le moral pousse à se surpasser, et rien que ça ça peut doubler ce qu'on fait dans une journée. Et le moral, c'est une accumulation de petits détails(boissons gratuites, compilation immédiate, écran lisible, dos en bon état, bureau calme(j'ai pas dit 1 bureau fermé par développeur, je ne suis pas Joel Spolsky, et en maintenance, ça me parait contre-productif)).

    Traité comme une sous-larve, c'est évidemment exagéré. Mais c'est comme ça que les gens le ressentent. Quand tu est parqué dans un open-space de 60 personnes Dilbertien, que tes voisins hurlent au téléphone le contenu du journal au téléphone, que tu fais une recherche google pour trouver une solution technique et que le site est filtré, que ton écran a la taille d'un timbre-poste, qu'il te faut 4 heures juste pour charger ton projet dans Eclipse(tout ceci est authentique), tu as tendance à mal le prendre.

    Le détail, toujours. Le détail qui fait que ton logiciel est moyen ou extraordinaire. Le détail est aussi ce qui fait que les gens se sentent bien ou pas. Et qu'ils bosseront bien ou pas. J'ai été "marche ou crève". J'ai fait un entretien dans l'automobile en 2000, et ils me disaient "ici, on investit dans les machines, pas dans la peinture", et ça me plaisait. Mais ça ne marche pas, ou pas assez, ou avec pas assez de gens. D'ailleurs ils ont fait faillite. Il ne s'agit pas de tomber dans l'excès inverse, et d'acheter de chaise AERON avant d'avoir encaissé le premier centime. Ou de donner un bureau de 35m² avec vue sur la Seine à chaque stagiaire. Simplement, par des petits détails peu couteux, de marquer l'interêt que l'on porte à son équipe, sur des points de détail qui font une différence réélle.
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

  17. #97
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    10 183
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 57

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 10 183
    Points : 14 353
    Points
    14 353

    Par défaut

    je ne vais pas épiloguer là-dessus, et ce n'est en rien contre toi, mais

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Après, "moi je" fais du sport, je veux bien, mais si ne pas suivre ton modèle de vie, c'est dégénérer, il sera difficille de continuer à discuter(pour info, je fais du sport).
    Non je ne fais strictement aucun sport.. simplement je ne suis pas assis derrière un écran en dehors de mon boulot..


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    2 choses là-dessus. (1)Peut-être que justement aux USA on "soigne" plus ses employés, et qu'en échange ils sont moins absents.
    Non, comme je l'ai dit plus haut et ailleurs, c'est simplement une question de mentalité/culture : d'une part Google/Microsoft sont des cas à part (uniques) aux US, d'autre part la normalité est de 2 à 3 semaines de congés par an, avec en général 1 jour de plus par année d'ancienneté (pour les bonnes boîtes), et ceci pour 99% des salariés hors G/M..

    On ne va donc pas polémiquer éternellement là dessus, je mentionnais juste le fait qu'une boîte amércaine aux US ne s'attend pas à la même chose de ses employés qu'une filiale de cette même boîte dans un pays européen.


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Traité comme une sous-larve, c'est évidemment exagéré. Mais c'est comme ça que les gens le ressentent.
    et c'est précisément là-dessus que je dis "faut pas charrier"..

    "Un homme sage ne croit que la moitié de ce qu’il lit. Plus sage encore, il sait laquelle".

    Consultant indépendant.
    Architecture systèmes complexes. Programmation grosses applications critiques. Ergonomie.
    C, Fortran, XWindow/Motif, Java

    Je ne réponds pas aux MP techniques

  18. #98
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    805
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 805
    Points : 2 650
    Points
    2 650

    Par défaut

    Je suis en train de me dire, cette discussion tourne vachement autour du matériel. Autour de la question d'adapter le matériel au logiciel (grosse quantité de ram) et de l'utilisateur (choix clavier/souris, fauteuil, double écran).

    Pour le siège, je ne me prononcerai pas, si ce n'est que je demande juste à avoir une chaise à hauteur réglable. Ce qui à presque toujours été le cas pour moi (mais mes expériences ne sont pas excessivement nombreuses, à mon grand dam)

    Première chose, j'ai l'impression que le goulot d'étranglement des perfs de la machine est mal identifié:
    Le plus souvent, il s'agit de la vitesse du disque dur, pas de la quantité de ram (bien sûr, pour certains cas, une grosse quantité de ram est vitale). Puis viens le processeur.
    A la compilation, le périphérique qui ralentit, c'est le disque dur. S'il est plus rapide, la compilation aussi.

    Ensuite, je crois que la plupart des demandes de matériel de l'utilisateur sont la conséquence d'un environnement logiciel inadapté.

    Pour le clavier et la souris, je pense que tant qu'on à quelque chose de standard, il n'y a pas vraiment de souci. La disposition des touches est logicielle après tout (faut que je teste le dvorak un jour d'ailleurs).
    Et puis, si c'est si important et si peu cher, l'employé peut bien le faire lui-même. Je n'ai pas souvenir d'avoir des pelles avec des manches spéciaux pour les gens qui mesurent 2.20m ou 1.40m sur les chantiers! Et je me souviens très bien que certains types d'ouvriers (plaquistes par exemple) ne prêtent pas leurs truelles, parce qu'elles sont faites à leur main (ça se voit très bien, les coups de couteaux et l'usure sur le manche). Elle est à eux, pas à la boîte.
    Bref.

    Et puis, la souris, en quoi est-elle vraiment nécessaire? Souvent pour aller chercher des menus, que l'on fini par aller prendre au clavier (ALT+F -> fichier, ALT+E -> édition...). Reste le dessin des interface, c'est vrai. Mais ça m'a toujours intrigué de devoir placer les contrôles à la main sur la plupart des framework, alors que notre job c'est d'automatiser, donc d'avoir un certain dynamisme.
    Si la souris reste d'une rapidité correcte, peut-être que c'est parce que nos logiciels ne sont pas adaptés à une utilisation au clavier, tout bêtement (j'exclut vim et emacs, que je ne maîtrise pas suffisement pour l'un et pas du tout pour le second).

    Le navigateur avec les 15 onglets, il y en a sûrement qui sont fermables. Me semble qu'un jour, l'homme à inventé le signet/favori/accès hors-ligne... Et pour continuer sur la lancée, a-t-on vraiment besoin d'un de ces monstres que sont chrome, ie, firefox, ou même opera pour consulter un site ne contenant que de la vulgaire documentation, sans javascript ni cookie (qui soient utiles hein)? Je ne pense pas, et il existe des navigateurs dont le rôle est justement d'arrêter de tout faire, y compris le café. (regardez donc du côté d'uzbl par exemple)

    Pour le dual screen, c'est vrai que c'est agréable. Par contre, avec les écrans modernes, wide screen, ce n'est clairement pas vital.
    En fait, j'irai même plus loin: l'intérêt du dual screen, c'est de simuler un gestionnaire de fenêtre en tuiles!
    Tout simplement parce qu'il permet de manipuler 2 tuiles sur lesquelles on à pas besoin de déplacer constamment les applications, et il est vrai que c'est un gain de productivité.
    Mais tout comme le clavier, le problème ne viens pas de votre matos, mais des logiciels que l'on utilise. Je suis prêt à parier que les gens qui disent que l'IDE est un gadget inutile (je n'en suis pas... pas encore en tout cas) sont des gens qui utilisent vim ou emacs de concert avec un tiling window manager.
    La ou le dual screen prend son importance c'est quand on débug, quand l'appli est cachée par l'ide elle perd son dessin et c'est moins pratique. Si l'IDE gérait son affichage au lieu de la faire lancer par le système, pas sûr que le dual screen serait si utile.
    Après, reste le problème de la doc. Quand je suis chez moi, l'IDE sur un écran, la doc sur l'autre en mode normal, et je remplace la doc par l'appli quand je débug/teste. Je pense que le problème de la doc est le même que pour l'appli en cours de débug.
    Parce que plus j'y pense, et plus je pense que l'IDE découpe l'écran en tuiles: les logs, la liste des fichiers, les éditeurs de source, les breakpoint, tout organisé comme on peut le voir sur certains screenshot de tiling wm, sauf que ces screen y intègrent toutes les application du gars et donc bien plus efficace (sans compter l'inutile perte de place de la décoration des onglets et autre fenêtres intégrées par les gestionnaire de fenêtre classique).



    Conclusion de ce fort long post:
    La plupart des exigence matérielles lues dans ce sujet me semble juste être du genre à déplacer le problème. Traiter la conséquence plutôt que la cause ne résout pas le problème.
    Si l'environnement logiciel de dev était adapté à notre métier, c'est à dire à une utilisation intensive du clavier et des fenêtres d'application (qu'on arrête de devoir les bouger à tout bout de champ!), le dual screen serait moins utile, et une grosse partie des ressources gâchées par des logiciels qui répètent la même fonction à l'envi pourrait être économisée, permettant l'utilisation confortable de machines moins gourmandes.
    Imaginez un diagramme des classe de haut niveau de vos applis de dev:
    _ ide: gestionnaire de fenêtre, éditeur de texte, gestion des onglets (éditeur de texte de l'ide)
    _ navigateur: gestion des onglets
    _ environnement de bureau (explorer, gnome, kde, peu importe): gestion des fenêtre, gestion des onglets (c'est au final ce que fait la barre des tâches, vous ne pensez pas?)
    ==> gestion des onglets => implémentée 3 fois
    ==> gestion des fenêtres => implémentée 2 fois
    En programmation, on dit tout le temps que factoriser le code, c'est bon pour les ressources. Peut-être que le problème des ressources de nos machines vient du fait que l'on utilise des logiciels qui sont somme toute peu modulaires et passent leur temps à réinventer la roue (syndrome du NIH)?


    [edit]
    Et pour la réponse "oui mais si on préfère tel ou tel IDE qui se sert pas du clavier on va pas nous le refuser quand même" j'ai envie de dire que ça sent la résistance au changement. Peut-être qu'il faudrait y former les gens, mais en même temps, on forme déjà (ou on devrait du moins) les gens à un tas de logiciels: débogueur, logiciel de contrôle de version... Et je suis persuadé que des gens formés à mieux utiliser leur clavier ne serait pas nécessairement un mal, tant en terme de performance qu'en terme d'état du canal carpien. (Combien utilisent ces petites pattes derrière le clavier, qui vous flingue les poignets? Levez la main, je suis sûr qu'il y en a ici).
    Et si une chose est certaine, c'est qu'un type qui fait WIN+F/CTRL+F pour lancer une recherche de fichier est plus rapide que celui qui va chercher dans le menu démarrer la recherche à la souris. C'est pareil pour tout.

  19. #99
    Nouveau Membre du Club
    Inscrit en
    janvier 2005
    Messages
    54
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : janvier 2005
    Messages : 54
    Points : 27
    Points
    27

    Par défaut

    Je sais que ça ne répond pas directement à la question, mais pour moi, le métier de développeur devrai être revalorisé, car les personnes qui ont un boulot créatif, imaginatif...Ce sont bien les développeurs.
    Mais aujourd'hui (en Europe), il faut absolument devenir chef de projet pour pouvoir évoluer. Alors que le boulot de chef de projet est beaucoup moins créatif, toutes personnes avec un peu de volontés peux réaliser le boulot d'un chef de projet avec quelques mois de formations (j'exsagère un peu je sais ).
    Alors que tout le monde ne peux pas devenir bon développeur... Il y a la logique, l'imagination, et surtout les connaissances qui ne s'acquièrent pas en quelques mois.

    Tout ça pour dire qu'il faudrait revaloriser le statut du développeur avant tout, au lieu de parler matériel...

  20. #100
    Membre éclairé
    Inscrit en
    septembre 2007
    Messages
    244
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2007
    Messages : 244
    Points : 382
    Points
    382

    Par défaut

    [HS ?] Esprit de corporation, es-tu là ?

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •