Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9
  1. #1
    Membre Expert

    Femme Profil pro Sarah Mendès
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    février 2012
    Messages
    28
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Femme Sarah Mendès
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : février 2012
    Messages : 28
    Points : 1 917
    Points
    1 917

    Par défaut Citigroup embauche Watson, le superordinateur d’IBM

    L’intelligence artificielle de Watson au service de la banque
    Citigroup embauche le super-ordinateur d’IBM


    La troisième banque américaine Citigroup a décidé de faire appel à l’intelligence artificielle du superordinateur d’IBM, Watson.

    D’après un communiqué d’IBM, Citigroup devrait utiliser Watson « pour analyser les besoins des clients et les opportunités financières qu’il est possible de leur proposer ». Watson devrait intégrer Citigroup en utilisant le Cloud Computing et interviendra entres autres « dans la gestion des outils bancaires, le risk management et le suivi des clients ».

    Selon les ingénieurs d’IBM, « sa vitesse et sa précision pourraient rapidement le rendre indispensable ».

    Watson avait remporté le jeu télévisé américain Jeopardy le 16 février 2011. Il avait fait plier les champions de ce jeu en remportant un gain de 77 147 dollars contre 24 000 dollars pour son concurrent Ken Jennings. Celui qu’IBM qualifie comme « la plus récente d’une longue liste d’innovations révolutionnaires » a été capable de répondre aux questions de l’animateur avec une rapidité et une précision étonnantes, ne laissant aucun répit à ses adversaires.



    Watson est le fruit de quatre années de recherches en intelligence artificielle. Son but, rappelle IBM, est de « rivaliser avec la capacité de l’esprit humain à déterminer des réponses précises à des questions en langage naturel ». Le superordinateur, qui tourne sous GNU-Linux et qui embarque 2 880 cœurs de calcul et 15 To de RAM, est capable selon IBM de traiter 200 millions de pages d’informations en moins de 3 secondes.

    Après sa victoire au Jeopardy, Watson avait été choisi par le prestataire de services médicaux WellPoint. Sa mission était d’analyser des données médicales : fournir des informations sur les patients, identifier les diagnostics possibles et les options de traitement.

    Aujourd'hui, signe des temps, il s'attaque donc à la finance et à la bourse.

    Source : Usine Nouvelle, IBM, WellPoint

    Et vous ?

    Dans quels autres domaines verriez-vous une utilisation intéressante (ou plus intéressante) de Watson ?

  2. #2
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 355
    Points
    2 355

    Par défaut

    Petite précision: Watson n'est pas un super-ordinateur à proprement parler, il est basé sur des IBM Power 750 en réseau. Sa force n'est pas sa capacité d'aller chercher des réponses sur Wikipédia (un chatbot qui tourne sur un PC peut le faire), mais, pour répondre, par exemple, aux questions indirectes de Jeopardy, de faire le tri parmi des centaines ou des milliers de résultats positifs pour donner la bonne réponse. Ce qui implique une très bonne compréhension du language humain, ainsi que des algorithmes très performants pour determiner la réponse en moins de temps qu'il n'en faut à un humain pour appuyer sur un buzzer.

    En quelque sorte, Watson est une interface humain-machine superperformante

    C'est impressionant, mais je dois avouer que la perspective de voir des ordinateurs passer le test de Turing me fait peur.

  3. #3
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 133
    Points : 375
    Points
    375

    Par défaut

    A savoir aussi qu'il est basé sur les frameworks Apache UIMA pour l'analyse de contenus non-structurés et hadoop pour le calcul distribué.

    Ca fait peur ou rêver selon le point de vue de chacun.

  4. #4
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    804
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 804
    Points : 2 517
    Points
    2 517

    Par défaut

    Ca me fera peur tant qu'on ne leur aura pas intégré les 3 (enfin, 4 mais la loi 0 est moins célèbre) lois de la robotique d'asimov.

  5. #5
    Membre éclairé
    Inscrit en
    novembre 2003
    Messages
    65
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : novembre 2003
    Messages : 65
    Points : 321
    Points
    321

    Par défaut

    Moi, ça m'impressionne.

    on a des exemples de comportement de watson (dans le jeu jeopardy par exemple) ?

  6. #6
    Membre Expert
    Avatar de MiaowZedong
    Grand Timonier des Chats
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    681
    Détails du profil
    Informations professionnelles :
    Activité : Grand Timonier des Chats

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 681
    Points : 2 355
    Points
    2 355

    Par défaut

    Citation Envoyé par gagaches Voir le message
    Moi, ça m'impressionne.

    on a des exemples de comportement de watson (dans le jeu jeopardy par exemple) ?
    Il a joué au jeu. Tout simplement.

    Jeopardy consiste à donner une réponse, et l'adversaire doit donner la question. Par exemple son adversaire humain a dit, avec humour, “I for one welcome our new computer overlords”, ce à quoi Watson a repondu “Who was Kent Brockman on The Simpsons?

    Ce n'est pas une IA forte, ne fantasmons pas. Son comportement reste définit strictement par sa programmation. Être capable de comprendre le language parlé n'a pas grand chose à voir avec disposer d'initiative.

  7. #7
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mai 2007
    Messages
    133
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : mai 2007
    Messages : 133
    Points : 375
    Points
    375

    Par défaut

    Ce n'est pas une IA forte, ne fantasmons pas. Son comportement reste définit strictement par sa programmation. Être capable de comprendre le language parlé n'a pas grand chose à voir avec disposer d'initiative.
    Entièrement d'accord sur ce point Watson n'en reste pas moins qu'un systême expert très évolué. J'attend de voir son évolution et les autres applications dans le "monde réel".

    Ceci dit ça fait quand même un petit peu penser aux nouvelles d'Asimov (Evasion!, Le Conflit inévitable,...)

  8. #8
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    août 2009
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : août 2009
    Messages : 13
    Points : 16
    Points
    16

    Par défaut

    ça fait vraiment froid au dos.
    bon ça reste de la programmation. je vois mal comment la machine pourrait développer des comportements autres que ceux qui sont programmés.

  9. #9
    Membre émérite
    Homme Profil pro Matthieu Vergne
    Doctorant (Ingénierie des Exigences)
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Matthieu Vergne
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Doctorant (Ingénierie des Exigences)
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 470
    Points : 838
    Points
    838

    Par défaut

    bon ça reste de la programmation. je vois mal comment la machine pourrait développer des comportements autres que ceux qui sont programmés.
    A l'heure d'aujourd'hui ça n'a rien de difficile de faire émerger des comportements. La programmation génétique par exemple permet de générer des comportements programmés. De même Aibo, le chien robot, n'a pas vu sa méthode de déplacement programmée en dur : c'est par apprentissage appliqué sur de nombreux modèles que, à force d'essayer des combinaisons de mouvements, il a pu se tenir sur ses 4 pattes et se déplacer.

    Le principal problème je pense aujourd'hui est de savoir quoi utiliser comme brique de base du comportement (pour Aibo c'est les mouvements possibles des différents moteurs et autre composants, pas dur, mais pour de la réflexion quelles seraient les briques de base les plus intéressantes ?).

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •