Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 9 12345 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 162
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 729
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 729
    Points : 50 129
    Points
    50 129

    Par défaut Le W3C étudie une norme pour la lecture du contenu protégé dans le HTML 5

    Le W3C étudie une norme pour la lecture du contenu protégé dans le HTML5
    qualifiée de « contraire à l’éthique » par un membre du consortium


    Des développeurs de Google, Microsoft et Netflix ont proposé une nouvelle norme pour le HTML5.

    Le futur standard du Web HTML5 qui est de plus en plus utilisé au détriment des technologies comme Flash ou Silverlight souffre encore de quelques manquements par rapport à celles-ci. C’est le cas par exemple pour la lecture du contenu vidéo protégé.

    Une nouvelle proposition a été faite au W3C par David Dorwin (Google), Adrian Bateman (Microsoft) et Mark Watson (Netflix) pour permettre au HTML5 de lire du contenu protégé DRM (Digital rights management ).

    Baptisé Encrypted Media Extensions v0.1 , le projet a pour objectif d’ajouter un nouvel ensemble d’extensions et API pour HTMLMediaElement, qui apporteront les éléments nécessaires pour le support du système DRM. La protection du contenu réel sera gérée par une mise en œuvre d’agents utilisateurs appropriés, ce qui signifie techniquement que le DRM réel n’est pas inclus, et les Encrypted Media Extensions sont plutôt un ensemble d’éléments pour constituer une base de déchiffrage de données protégées basées sur des clés.



    Le projet pour l’instant n’est qu’au stade de simple brouillon soumis au W3C pour étude et validation. Cependant, il fait déjà l’objet d’une certaine polémique.

    Ian Hickson, membre du groupe HTML WHATWG du W3C et par ailleurs employé chez Google, s’oppose au projet et estime que celui-ci est « contraire à l’éthique ». Hickson trouve que la proposition ne fournit pas une protection robuste du contenu, de sorte qu’elle ne pourrait pas remplir sa mission même si elle était éthique.

    De même, du côté de Mozilla, on émet quelques réserves, surtout pour la mise en œuvre d’une telle proposition dans un navigateur open source. Mark Watson de chez Netflix propose pour contourner ce problème que le décryptage pourrait être traité au niveau du matériel, car un navigateur open source ne peut effectivement pas intégrer un tel système.


    Quoi qu'il en soit, le HTML5 à terme devra proposer des moyens pour accéder aux contenus protégés pour que soient totalement abandonnés les plug-ins propriétaires.

    Source : W3C


    Et vous ?C

    Que pensez-vous de cette norme ? Est-elle contraire à l’éthique ?
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Membre chevronné Avatar de Code62
    Homme Profil pro Frédéric Bruyère
    Chef de projet NTIC
    Inscrit en
    novembre 2008
    Messages
    151
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Frédéric Bruyère
    Âge : 31
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet NTIC
    Secteur : Conseil

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2008
    Messages : 151
    Points : 757
    Points
    757

    Par défaut

    Des développeurs de Google, Microsoft et Netflix ont proposé une nouvelle norme pour le HTML5.
    Ian Hickson, membre du groupe HTML WHATWG du W3C et par ailleurs employé chez Google, s’oppose au projet
    ah bah sympa le collègue
    "Le premier venu peut écrire du code qu'un ordinateur peut comprendre. Les bons programmeurs écrivent du code que les humains peuvent comprendre."
    "Any fool can write code that a computer can understand. Good programmers write code that humans can understand."
    (Martin Fowler)

  3. #3
    Membre Expert
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    657
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 657
    Points : 1 012
    Points
    1 012

    Par défaut

    Rien n'empêche les vendeurs à implémenter une API DRM. Vouloir standardiser un truc fermé dans un groupe de travail sur des technos ouvertes , c'est un peu la crédibilité du W3C qui est en jeu.

  4. #4
    Expert Confirmé Avatar de Muchos
    Homme Profil pro Jonathan Renoult
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    1 470
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Jonathan Renoult
    Âge : 28
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant
    Secteur : Arts - Culture

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 1 470
    Points : 3 088
    Points
    3 088

    Par défaut

    Citation Envoyé par camus3
    Vouloir standardiser un truc fermé dans un groupe de travail sur des technos ouvertes , c'est un peu la crédibilité du W3C qui est en jeu.
    Sans aucun doute ; et en même temps, l'abandon de plug-in propriétaires est un pas en avant dans l'ouverture du web.

    En définitive, l'idéal serait tout simplement d'arrêter l'usage des DRM !

  5. #5
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 477
    Points : 14 303
    Points
    14 303

    Par défaut

    Citation Envoyé par camus3 Voir le message
    Rien n'empêche les vendeurs à implémenter une API DRM. Vouloir standardiser un truc fermé dans un groupe de travail sur des technos ouvertes , c'est un peu la crédibilité du W3C qui est en jeu.
    Je pense pas qu'il faille le voir comme ça. Le W3C a bien prévu les balises <applet>, et plus tard <object>, qui permettent de mettre des objets "arbitraires," non décrits pas le W3C, mais que le navigateur a des chances de savoir reconnaître et afficher correctement.
    C'est comme ça qu'on insère des applets Flash, qui nécessitent un plug-in.

    L'idée, ici, serait de ne pas se trimballer l'applet en son entier, mais juste le décrypteur de contenu, garant des DRMs. Et dans les navigateurs on remplacerait les plug-ins "Flash" par des plug-ins "décrypteur de contenu Microsoft," "décrypteur de contenu Google," "décrypteur de contenu Adobe"...

    Bon, ça multiplierait les plug-ins, mais ils seraient aussi plus ciblés, ils ne s'occuperaient que d'une fonctionnalité qui doit nécessairement être fermée : le décryptage. Par opposition à Flash et consorts qui font plein de choses qui n'ont pas, en théorie, besoin d'un plug-in.

    Je vois pas en quoi cette idée nuirait à la crédibilité du W3C, plus que <applet> ou <object> ne le faisaient. Au contraire, ça montre une volonté d'ouverture aux besoins réels exprimés par les acteurs marché, sur des fonctionnalités où le tout-ouvert n'est pas souhaité par ceux qui fournissent les services.

    De là à ce que ça marche et soit une bonne idée, hum. Disons qu'en imaginant que le web reste ouvert et s'ouvre de plus en plus, j'ai toujours été convaincu qu'un jour on proposerait quelque chose comme ça, au lieu de se traîner Flash pour tout et n'importe quoi ad vitam eternam.
    Mais c'est un gros chantier, ça va nécessiter plein de sacrifices, et puis, même si la protection est meilleure que ce qu'on a avec du Flash, elle reste pas terrible aux yeux des ayant-droit.

  6. #6
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de cchatelain
    Homme Profil pro Cédric Chatelain
    Analyste décisionnel
    Inscrit en
    janvier 2003
    Messages
    4 102
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Cédric Chatelain
    Âge : 41
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste décisionnel
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2003
    Messages : 4 102
    Points : 6 567
    Points
    6 567

    Par défaut

    Citation Envoyé par Muchos Voir le message
    [...]En définitive, l'idéal serait tout simplement d'arrêter l'usage des DRM !
    Je plussoie. Une offre légale compétitive et sans DRM, je n'en demanderais pas plus. Mais l'industrie suivra t-elle ce raisonnement ? Un grand pas a été fait dans ce sens pour la musique, mais pour les films ça semble mal parti.
    Les rétroliens, outil ou aimant à spams ?

    Que faire quand firefox ne fonctionne plus ?

    Vous êtes débutant ? Bienvenue à vous. Mes meilleurs conseils sont ceux-ci :
    1 : lisez bien ceci http://club.developpez.com/aidenouveaux/
    2 : lisez aussi ceci http://general.developpez.com/cours/

  7. #7
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Je pense qu'on perd du temps à opposer les modèles économiques gratuits et payants. Un contenu payant ne peut pas toujours devenir gratuit simplement pour respecter une tradition séculaire du web. Dans les fait , ce n'est presque plus jamais le cas. Avant 2000 tout était gratuit et le web était petit.

    Maintenant il rivalise avec les plus grands médias et les conflits sont suffisamment sérieux pour empêcher complètement le passage au gratuit d'un contenu payant. Ce temps est révolu.
    Selon moi, le web révolutionnera quand même le commerce en proposant des essais gratuits , des prévisualisations, des contenus gratuits de qualité et ceux qui voudront tout faire payer seront les dindons de la farce. Mais je constate dans mon travail qu'un contenu payant mis à disposition gratuitement sur le web mène déjà à des suites judiciaires.

    Mieux vaut accompagner le phénomène, laisser le W3C standardiser l'offre payante qui pourra être mieux référencée que des applets java ou Flash souvent mal intégrés dans le web : L'impression ne marche pas bien, le référencement ignore les applets, ... etc...

    Si le web s'interdit les modèles hors-Google , il finira par être marginalisé par les fournisseurs de contenu comme c'est déjà le cas depuis un moment. Il ne restera que Google, Wiki surchargé d'auteurs pas toujours très éthiques, des prospectus de fond de boite aux lettres et des sites marchands.

    En plus , si on accepte d'intégrer le modèle payant , les lois du style SOPA PIPA ACTA , cesseront de nous traiter comme des voleurs et des flibustiers

    Le conflit Payant/gratuit rend tout le monde paranoïaque et donne des excuses aux gouvernements pour financer des brigades de surveillance du web .. Quand les deux modèles se cotoieront normalement, on sortira d'une période de chasse aux sorcières.
    De toutes façons , si un contenu coute cher à produire, son financement par la pub n'est plus possible en france .. Aux USA peut - être...

  8. #8
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 477
    Points : 14 303
    Points
    14 303

    Par défaut

    Citation Envoyé par unBonGars Voir le message
    En plus , si on accepte d'intégrer le modèle payant , les lois du style SOPA PIPA ACTA , cesseront de nous traiter comme des voleurs et des flibustiers
    Pas très crédible . Seule la disparition des ayant-droits géants fera en sorte que leur lobby arrête de demander ce genre de trucs, et donc qu'on nous traitera un peu moins de voleurs sur le net.
    Et jamais un gouvernement tel qu'on le conçoit aujourd'hui, ne se mettra à moins traiter les gens comme des délinquants. La nature du pouvoir est de rester un pouvoir. Pour ça, il faut être supérieur aux gens, et pour ça, il faut les maintenir sous son contrôle, et ça, ça se justifie en les prenant pour des délinquants.

    Pour le reste je suis d'accord : ça sert à rien de compter sur l'arrêt des DRMs, ça n'arrivera pas dans un futur visible.

  9. #9
    Modérateur
    Avatar de Flaburgan
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2010
    Messages
    1 214
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2010
    Messages : 1 214
    Points : 3 338
    Points
    3 338

    Par défaut

    Pour moi c'est clair, on ne peut pas mettre un contenu à disposition sans qu'il soit disponible gratuitement. Si une image est affichée à l'écran, si un son ou une vidéo sont joués, alors ils sont récupérables gratuitement.
    Et très rapidement, il suffit de crée un script pour ça pour le mettre à la portée de tous, voir des addons comme download helper par exemple.

    Partant de là, je ne comprends pas pourquoi les gens s'efforcent encore de publier du contenu qu'ils veulent garder sous contrôle. Ce n'est pas possible. Si on diffuse quelque chose sur le réseau, ce n'est pas pour le freiner.

    Ils n'ont donc qu'à diffuser des trailers / teasers, mais pas de film complet, et c'est tout.
    "Historiquement, techniquement, économiquement et moralement, Internet ne peut pas être contrôlé. Autant s’y faire." Laurent Chemla

    Je soutiens Diaspora*, le réseau social libre.

    Veillez à porter une attention toute particulière à l'orthographe...

    Blog collaboratif avec des amis : http://geexxx.fr

    Mon avatar a été fait par chiqitos, merci à lui !

  10. #10
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    2 676
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 2 676
    Points : 5 566
    Points
    5 566

    Par défaut

    Chez Microsoft, on ne désespère pas d'avoir la peau de l'open-source, par des moyens détournés...
    Les brevets ? Le type qui a inventé l'eau chaude doit être grave blindé de thunes !

  11. #11
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 477
    Points : 14 303
    Points
    14 303

    Par défaut

    Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
    Pour moi c'est clair, on ne peut pas mettre un contenu à disposition sans qu'il soit disponible gratuitement. Si une image est affichée à l'écran, si un son ou une vidéo sont joués, alors ils sont récupérables gratuitement.
    Holà, euh, en théorie oui, mais en pratique c'est quand même un peu moins simple. Je sais bien qu'à l'instar de la copie d'écran, il existe des programmes de capture de vidéo d'écran, avec le son en prime. Mais la qualité des vidéos jouées dans une capture de vidéo, est risible. (Le son pourrait être très bon, par contre. Ça c'est insoluble, mais apparemment ça se sait peu.)

    Il devient donc nécessaire de le faire plus intelligemment, et ça laisse la place à une partie de bras de fer entre ceux qui implémentent les protections et ceux qui les déplombent. Après tout dépend quels sont les droits d'exécution des décrypteurs. Plus ils en ont, plus ils peuvent se battre (et plus ils ont de chances de planter le navigateur ou la machine.)

    Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
    Partant de là, je ne comprends pas pourquoi les gens s'efforcent encore de publier du contenu qu'ils veulent garder sous contrôle. Ce n'est pas possible. Si on diffuse quelque chose sur le réseau, ce n'est pas pour le freiner.

    Ils n'ont donc qu'à diffuser des trailers / teasers, mais pas de film complet, et c'est tout.
    Mais à l'inverse, en le diffusant hors du réseau c'est pas beaucoup plus sûr. Le réseau existe, les gens peuvent bien y mettre leurs Blu-Ray, c'est pareil.

    Même s'ils rêvent sûrement de garder un contrôle total ils ont sans doute compris que c'était pas possible s'ils veulent publier leur contenu (en échange de pognon.)
    Le but étant donc plutôt que ça ne soit pas trop facile à contourner.

    ... Bon, dans le cas présent, à mon humble avis, ça marche pas : soit ce sera vite facile à contourner, soit ce sera inutilisable donc inutilisé. Mais l'idée est là.

  12. #12
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    Citation Envoyé par thelvin Voir le message
    Holà, euh, en théorie oui, mais en pratique c'est quand même un peu moins simple. Je sais bien qu'à l'instar de la copie d'écran, il existe des programmes de capture de vidéo d'écran, avec le son en prime. Mais la qualité des vidéos jouées dans une capture de vidéo, est risible. (Le son pourrait être très bon, par contre. Ça c'est insoluble, mais apparemment ça se sait peu.)
    Je suis bien d'accord pour le son , quoiqu'il suffirait d'ajouter du hardware de décodage et de restitution : une circuiterie DAC coute quelques euros... D'ailleurs presque tous les problèmes liés au contenus protégés peuvent être verrouillés via le hardware (Apple) et très concrètement : comment stocke-t-on du 5.1 ? Pour la video , même si je suis certain qu'un bon hacker peut faire de bons rippers en basse qualité. Il y aura des problèmes de synchro et de réencodage qui nuiront à la fluidité et au volume de la copie. L'interpolation des trames n'est possible que si la fréquence verticale est connue. Or cette fréquence pourrait très bien devenir variable comme le nombre de zones d'image sur un format moins strict que mp4..

    Plus généralement , une fois que les mondes gratuit et payant sont clairement différenciés, c'est la qualité des contenus qui fait la différence comme c'est déjà le cas dans le logiciel où la production gratuite est parfois meilleure que le payant.
    Cependant , le payant est beaucoup plus spécifique et pour les éditeurs honnêtes qui payent des ingénieurs plutôt que des actionnaires, la différence de modèle de financement doit bien se voir quelque part... A eux d'ajuster leurs prix à hauteur de ce qu'ils offrent vraiment et non pas de vente liée ou de marketing douteux.

    Cela inclut une part de service gratuit induit par la concurrence et c'est très bien comme ça. Pourtant si une copie de mes logiciels sortait en open source, je serais bien embêté ... et vous ? feriez vous un hara-kiri honorable si un prestataire proposait le même service que vous gratuitement ?

    J'ai 47ans , je n'ai plus du tout le coeur à contourner quoi que ce soit ni d'excuse pour le faire. Si l'éditeur est payant et que j'ai besoin de son contenu , je ne pose pas de question. Je dois être le seul ici a avoir connu le journal Hebdogiciel (jen ai encore quelques exemplaires) qui avait un succès énorme mais à fini par faire faillite sous le poids des assignations judiciaires.

    Le problème à dire que tout internet est gratuit , c'est que les éditeurs sont aussi agressifs et veulent nous imposer un modèle tout-payant, saisissent les gouvernement et que les lois liberticides nous tombent dessus. Aujourd'hui Wiki, google maps et l'open source sont clairement menacés, avons nous vraiment les moyens et l'envie de renoncer à tout ça ? Si le gratuit devenait interdit et que seuls quelques hackers pouvaient les installer, il disparaîtrait presque complètement. Je redoute une issue de ce genre, l'internet a une vocation à dépasser les autres médias. Il n'y a pas de raison pour que les contenus payants n'y côtoient pas le gratuit : c'est la conséquence de son universalité.

    Quant aux gouvernements , ils s’apprêtent à prélever une taxe sur les FAI en plus du prix des contenus payants (en France , c'est pour financer la presse). Comment hacke-t-on un accès internet ? avec une parabole et un copain administrateur de satellite ?

    Heureusement un bon développeur peut faire beaucoup de choses .... avec parcimonie et discrétion
    Dernière modification par Invité ; 28/02/2012 à 16h36.

  13. #13
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro Stéphane Le Calme
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    1 067
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Stéphane Le Calme

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 1 067
    Points : 16 737
    Points
    16 737

    Par défaut Protestation contre l’ajout d’API DRM à HTML5

    Protestation contre l’ajout d’API DRM à HTML5
    La FSF fais circuler une pétition pour l’interdire

    Mise à jour du 19/04/2013

    La Free Software Foundation (FSF) s’insurge contre les efforts de Google, Microsoft et Netfix (voir section « Retrouvez le dossier complet de la rédaction »).

    Avec son appel « Tell W3C: We don’t want Hollyweb » sur le DefectiveByDesign, la FSF espère récolter pas moins de 50 000 signatures pour obliger le W3C à rejeter la proposition faite d’incorporer un support au DRM à HTML5.

    Depuis le début de leur campagne en 2006, DefectiveByDesign a fait prendre conscience de la façon dont la DRM prive les utilisateurs de leurs accès total aux films, musiques, littérature et logiciels.

    D’ailleurs, comme pour provoquer un peu, ils changent la définition du R dans l’acronyme DRM en « Restrictions » au lieu de l’habituel « Rights ».

    Toutefois, la pétition identifie clairement ce qu’elle entrevoit comme une menace dans ce projet et dit qu’elle « approuve et établit des modèles d’affaire contraire à l’éthique des utilisateurs et cela assujettira certaines entreprises de média […] De plus, l’interopérabilité sera entravée par la prolifération de plugins DRM ».

    Elle ajoute que la validation d’une telle proposition « marcherait sur le principe du W3C de garder le Web libre de droit, car il deviendrait une porte dérobée pour les entreprises médiatiques d’exiger un logiciel de lecture propriétaire ».

    Le délai de cette pétition est le 3 mai 2013, date de la journée internationale contre les DRM.

    Il faut noter que Netfix a déjà manifesté son intention d’abandonner Silverlight sur son service de streaming en ligne pour adopter HTML5. À condition, bien sûr, qu’une API pour DRM soit intégrée au standard du Web.

    Source : Tell W3C: We don’t want Hollyweb

    Et vous ?

    Partagez-vous les craintes de la FSF ?

  14. #14
    Nouveau Membre du Club
    Profil pro David Combe
    Inscrit en
    décembre 2009
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : David Combe

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2009
    Messages : 13
    Points : 35
    Points
    35

    Par défaut

    @thelvin: les plugins ne se trouveraient pas uniquement à décoder des signaux. Il leur faudrait aussi gérer une authentification de l'utilisateur (s'assurer que c'est bien celui qui a payé) et s'assurer qu'en sortie, l'utilisateur ne récupère pas le signal en clair pour l'enregistrer pour son compte, ou que le signal en envoyé à l'écran en HDCP. Donc plus d'impression d'écran, etc.

    Je ne comprend pas l'argument du "ben comme ça ça pourra être indexé" : à part les nom des boutons "lecture", "retour", rien de plus qu'avant ne sera indexable, pas même les éventuels sous-titres encapsulés dans le contenu crypté.

    Et pour les gens qui pensent que SOPA, PIPA, HADOPI seront obsolètes si le DRM est entériné: LOL, mon oeil. On sera pas plus avancé qu'avec Flash et Silverlight.

  15. #15
    Rédacteur
    Avatar de pcaboche
    Homme Profil pro Pierre Caboche
    Inscrit en
    octobre 2005
    Messages
    2 475
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Caboche
    Âge : 34
    Localisation : Singapour

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2005
    Messages : 2 475
    Points : 7 554
    Points
    7 554

    Par défaut

    Actuellement, si un site veut empêcher les utilisateurs d'accéder à du contenu multimédia pour une quelconque raison (ex: "pour des raisons de droits, cette vidéo ne peut être diffusée dans votre pays"), c'est tout à fait possible.

    Quelles fonctionalités supplémentaires apporteraient une API sur les DRM par rapport aux technologies actuelles ? À part bien sûr empêcher les utilisateurs d'accéder à du contenu pour lequel ils ont déjà payé ?
    ( troll à l'intention des DRM)

    Et honnêtement, le W3C a déjà met déjà des plombes à sortir des standards. C'en est à un point où, quand le standard sort, il est déjà désuet ou pas suffisant et il faut rajouter une tonne de sur-couches pour faire quoi que ce soit, en priant pour que ce soit un tant soit peu compatible.
    ( troll à l'intention du W3C)

    Donc pourquoi rajouter encore une API de plus à standardiser ? Vu le temps que ça va prendre, comme d'habitude chacun va y aller de sa propre norme, comme d'habitude il n'y aura rien de standard, et comme d'habitude avec les DRM, le consommateur n'aura pas accès à du contenu qu'il a pourtant acquis légalement.
    ( décidemment, c'est la journée du troll !).

    Donc plutôt que de perdre leur temps avec une API redondante et inutile (on peut avoir sensiblement les mêmes fonctionnalités avec les technologies existantes), que le W3C focalise son attention sur les autres dossiers en cours, ça serait déjà pas mal...


  16. #16
    Membre Expert Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    664
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 664
    Points : 1 526
    Points
    1 526

    Par défaut

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Il faut noter que Netfix a déjà manifesté son intention d’abandonner Silverlight sur son service de streaming en ligne pour adopter HTML5. À condition, bien sûr, qu’une API pour DRM soit intégrée au standard du Web.
    Dans ce cas, qu'ils restent sur Silverlight: Microsoft a lâché cette technologie donc Netflix sera obligé de l'abandonner à un moment ou un autre, DRM ou pas DRM
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C :
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  17. #17
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 477
    Points : 14 303
    Points
    14 303

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ranumao Voir le message
    @thelvin: les plugins ne se trouveraient pas uniquement à décoder des signaux. Il leur faudrait aussi gérer une authentification de l'utilisateur (s'assurer que c'est bien celui qui a payé) et s'assurer qu'en sortie, l'utilisateur ne récupère pas le signal en clair pour l'enregistrer pour son compte, ou que le signal en envoyé à l'écran en HDCP. Donc plus d'impression d'écran, etc.
    C'est sûr que je schématisais. L'idée était de pointer la différence entre ce genre de plug-in et un plug-in d'applet Flash ou SilverLight.
    Mais en l'occurrence, j'ai pas lu les propositions, mais le schéma montré en début de discussion est très clair : l'obtention de la clé de déchiffrage et du contenu chiffré, font partie de l'API standardisée, donc pas du plug-in. Pour déterminer que c'est la bonne personne, on le fait avec les techniques actuelles. Par exemple une session web comme celle qui se rappelle que c'est toi qui poste sur developpez.com. Et je suppose que si la même personne est connectée en même temps depuis plusieurs IP différentes, le serveur va se rendre compte qu'on essaie de le prendre pour un con.
    C'est d'ailleurs une des raisons qui me laissent sceptique sur l'idée : l'utilisateur peut récupérer la clé de chiffrage et le contenu chiffré. Ce qu'on lui cache c'est comment utiliser la clé pour déchiffrer. Pas très efficace comme sécurité par obscurité. Mais bon, au fond rien n'est efficace avec les DRM.

    Pour ce qui est de s'assurer que l'utilisateur ne récupère pas en clair, pourquoi pas mais ça me semble ambitieux. Il me semble que la tendance serait plutôt ne pas lui donner un flux en clair à récupérer, autrement dit s'exécuter dans un environnement pas facile à espionner, et parler d'une manière pas trop standardisée au matériel qui se charge d'afficher le contenu en clair. L'impression d'écran ne fournira jamais une vidéo, et l'enregistrement d'écran ne donne que de la qualité risible.

    Citation Envoyé par Ranumao Voir le message
    Je ne comprend pas l'argument du "ben comme ça ça pourra être indexé" : à part les nom des boutons "lecture", "retour", rien de plus qu'avant ne sera indexable, pas même les éventuels sous-titres encapsulés dans le contenu crypté.
    Rien d'autre ça se discute. On saura déjà que c'est des vidéos, et des URL potentiellement pertinentes. Avec les méthodes actuelles c'est juste des gros blobs qui pourraient être des jeux vidéo et dont on ne sait pas à quoi correspondent les paramètres.
    Mais ça pète pas loin, c'est sûr -_-°.

    Citation Envoyé par pcaboche Voir le message
    Quelles fonctionalités supplémentaires apporteraient une API sur les DRM par rapport aux technologies actuelles ?
    Des plug-ins dont le scope est plus spécialisé, donc plus restreint, que les béhémoths comme Flash ou Silverlight. Ce qui est une méthode d’ingénierie pour améliorer la sécurité et la stabilité de l'ensemble. De manière générale, séparer et cloisonner les tâches donne de bons résultats.

    C'est sûr, c'est léger. Le but du W3C, ici, serait juste de standardiser un peu plus de choses qui étaient avant couvertes par les applets Flash non-standardisées. Pas vraiment de fournir une fonctionnalité. Pour cet organisme l'ouverture c'est une fonctionnalité en soi.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher du poisson, il videra le lac et au bout de deux ans son village ne mangera plus jamais.
    Partagez vos connaissances, mais aussi comment s'en servir.

  18. #18
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    2 676
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 2 676
    Points : 5 566
    Points
    5 566

    Par défaut

    Citation Envoyé par unBonGars Voir le message
    Je pense qu'on perd du temps à opposer les modèles économiques gratuits et payants. Un contenu payant ne peut pas toujours devenir gratuit simplement pour respecter une tradition séculaire du web. Dans les fait , ce n'est presque plus jamais le cas. Avant 2000 tout était gratuit et le web était petit.

    Maintenant il rivalise avec les plus grands médias et les conflits sont suffisamment sérieux pour empêcher complètement le passage au gratuit d'un contenu payant. Ce temps est révolu.
    Selon moi, le web révolutionnera quand même le commerce en proposant des essais gratuits , des prévisualisations, des contenus gratuits de qualité et ceux qui voudront tout faire payer seront les dindons de la farce. Mais je constate dans mon travail qu'un contenu payant mis à disposition gratuitement sur le web mène déjà à des suites judiciaires.

    Mieux vaut accompagner le phénomène, laisser le W3C standardiser l'offre payante qui pourra être mieux référencée que des applets java ou Flash souvent mal intégrés dans le web : L'impression ne marche pas bien, le référencement ignore les applets, ... etc...

    Si le web s'interdit les modèles hors-Google , il finira par être marginalisé par les fournisseurs de contenu comme c'est déjà le cas depuis un moment. Il ne restera que Google, Wiki surchargé d'auteurs pas toujours très éthiques, des prospectus de fond de boite aux lettres et des sites marchands.

    En plus , si on accepte d'intégrer le modèle payant , les lois du style SOPA PIPA ACTA , cesseront de nous traiter comme des voleurs et des flibustiers

    Le conflit Payant/gratuit rend tout le monde paranoïaque et donne des excuses aux gouvernements pour financer des brigades de surveillance du web .. Quand les deux modèles se cotoieront normalement, on sortira d'une période de chasse aux sorcières.
    De toutes façons , si un contenu coute cher à produire, son financement par la pub n'est plus possible en france .. Aux USA peut - être...
    Je ne vois pas du tout ce que ça a à voir avec les DRM. Quand je paie, je veux pouvoir me servir comme je veux de ce que j'achète.

    Quand j'achète un ebook, je veux pouvoir le lire sur mon PC, ma tablette, mon smartphone, ma liseuse, etc, sans avoir à racheter à un moment ou à un autre. Pareil pour les vidéos, la musique, les jeux, etc.

    Sans DRM ne veut pas dire gratuit.
    Les brevets ? Le type qui a inventé l'eau chaude doit être grave blindé de thunes !

  19. #19
    Modérateur

    Inscrit en
    septembre 2004
    Messages
    9 477
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2004
    Messages : 9 477
    Points : 14 303
    Points
    14 303

    Par défaut

    Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
    Je ne vois pas du tout ce que ça a à voir avec les DRM. Quand je paie, je veux pouvoir me servir comme je veux de ce que j'achète.

    Quand j'achète un ebook, je veux pouvoir le lire sur mon PC, ma tablette, mon smartphone, ma liseuse, etc, sans avoir à racheter à un moment ou à un autre. Pareil pour les vidéos, la musique, les jeux, etc.
    Les organismes qui financent la diffusion de ce contenu et la rétribution de ses auteurs, préfèrent que tu n'aies pas ces possibilités et que tu paies la même chose aussi souvent que possible. Vu qu'il y a une logique disant que c'est eux ou rien, ils estiment qu'ils peuvent se passer de ton avis, et préfèrent écouter le leur.
    Les DRM servent à mettre en œuvre cette préférence qui est la leur.

    Bien sûr, ils se heurtent alors aux contournements mis en œuvre par les gens à qui ces méthodes ne conviennent pas, et qui n'ont pas pour autant l'intention de renoncer à la culture diffusée. Autrement dit, dans les faits, ce n'est pas vraiment eux ou rien. Mais il semble qu'ils décident de faire avec.
    Si tu donnes un poisson à un homme, il mangera un jour. Si tu lui apprends à pêcher du poisson, il videra le lac et au bout de deux ans son village ne mangera plus jamais.
    Partagez vos connaissances, mais aussi comment s'en servir.

  20. #20
    Invité régulier
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    5
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 5
    Points : 6
    Points
    6

    Par défaut Récupération du web.

    Le web est né avant les diffuseurs de contenus. Ces derniers se sont apperçu qu'ils avaient l'occasion de mettre la main sur un réseau, initialement concu pour le partage, pour se l'approprier et le dénaturer en le transformant en dispositif de diffusion pour leur contenu.
    Il serait tout a fait légitime que le W3C s'oppose à ce hold up. Si les diffuseurs veulent metre en place un système pour déverser leur soupe, qu'ils se le fassent. Ceux qui veulent acheter s'abonnent, les autres s'abstiennent.
    Les diffuseurs sont bien parvenu a créer leur propre systèmes avec la télévision payante et leur décodeurs maison. Mais qu'il ne viennent pas parasiter et marcher sur les plates bandes de ceux qui ont construit le web.
    Au moins qu'ils ne prétendent pas y faire la loi.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •