Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10
  1. #1
    Expert Confirmé Sénior

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 427
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 427
    Points : 148 506
    Points
    148 506

    Par défaut L’accès aux réseaux sociaux dans l’entreprise renforcerait la motivation et l’engagement des salariés

    L’accès aux réseaux sociaux dans l’entreprise renforcerait la motivation et l’engagement des salariés
    D’après KPMG




    Voila une étude qui va à l’encontre de bien des idées reçues. Pour KPMG Facebook, LinkedIn, Viadeo et autres Twitters ne sont pas les ennemis du travail bien fait.

    Au contraire, d’après le cabinet de consulting et d’audit, il y aurait une contradiction à vouloir utiliser ces sites à des fins marketing et les interdire en interne. Pire, bloquer l’accès à ces applications risquerait de créer une frustration.

    Dans les faits ce blocage se révélerait de plus inutile puisque « un tiers des collaborateurs passe outre cette interdiction et contourne les protocoles de sécurité de leur propre ordinateur » ce qui n’est pas sans risque pour la sécurité informatique. Les entreprises qui restreignent les connexions aux réseaux sociaux s’engageraient donc « dans une bataille perdue d’avance ».

    D’après KPMG, il faudrait d’ailleurs tourner le problème dans l’autre sens. L’accès aux réseaux sociaux aurait en effet des conséquences très positives sur la motivation des salariés et leur engagement au sein de l’entreprise. « Le niveau de satisfaction au travail des employés interrogés est plus élevé dans les entreprises qui autorisent l’accès aux réseaux sociaux (63 %), qu’au sein des entreprises qui en restreignent l’accès (41 % de taux de satisfaction) ». L’idéal serait donc de mettre en place une politique de sécurité pour régir l’utilisation des réseaux sociaux au travail. Mais en aucun cas de les interdire.

    Mieux, avec une formation adaptée, les employés pourraient devenir des porte-parole efficaces et contribuer au développement commercial et à la valorisation de l’image de marque : « 57% des employés qui ont reçu une formation spécifique à l’usage des réseaux sociaux sont susceptibles de diffuser des messages positifs sur l’entreprise – contre seulement 36 % des employés qui n’ont pas reçu de formation ».

    Plus de la moitié des entreprises proposent d'ailleurs déjà à leurs employés une formation pour les éduquer et les informer en vue d’une utilisation plus sûre et responsable. Mais si 57 % des cadres dirigeants savent que leur entreprise a mis en place une politique de sécurité dédiée aux réseaux sociaux, seuls 40 % des employés en sont informés.

    Autres avantages de ces réseaux, pour Marie Guillemot, Associée, responsable du secteur Technologie Média Télécommunications de KPMG en France, ils « deviennent des environnements de plus en plus naturels et ouverts au sein de ces entreprises elles-mêmes, notamment comme alternative aux mails pour la communication interne ou le pilotage des projets ».

    Au final, si l’utilisation des réseaux dans l’entreprise continue de susciter quelques craintes, les risques seraient largement compensés par ses avantages : partage des connaissances (88,8%), amélioration du bien-être au travail, entretien d’un réseau relationnel et gains de productivité.

    Dans la colonne inconvénients, la sécurité informatique constitue le risque principal constaté par 49,2 % des personnes interrogées, suivie par la consommation de bande-passante pour 45,6 %, la baisse de productivité des employés liée à une perte de temps pour 35 %, la crainte de la diffusion des données sensibles pour 22,1 % et enfin une image négative de l’entreprise pour 19 %.



    Qu’on le veuille ou non, 70 % des entreprises dans le monde seraient déjà présentes sur les réseaux sociaux.

    Curieusement, les pays développés seraient les plus réticents à les utiliser. A l’opposé, les marchés émergents seraient plus réceptifs à ces nouvelles technologies en raison notamment « de procédures informatiques moins contraignantes que celles des marchés matures et grâce à la baisse rapide des prix de l’accès à Internet et du matériel informatique ». Dans certains cas, les pays émergents préfèrent renoncer carrément à utiliser les systèmes de messagerie électronique existants, jugés peu efficaces ou peu fiables, au profit des réseaux sociaux qui permettraient « une communication plus rapide et plus cohérente ».

    A titre d’exemple, les entreprises interrogées en Chine, en Inde et au Brésil sont en moyenne 30 % de plus que celles des marchés matures à utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir leur activité.

    On s’en doute, cette étude n’est pas neutre pour KPMG qui voit là l’occasion de vendre du conseil puisque pour lui « ce leadership des pays émergents devrait conduire les entreprises françaises, pour rester compétitives, à poursuivre leurs innovations stratégiques de communication sur les médias sociaux et à insuffler une nouvelle dynamique à la collaboration au sein de leurs équipes ».

    Mais, cette visée commerciale mise à part, cette étude a le mérite de ne pas tomber dans le travers habituel de la diabolisation (ou de l’adoration) des réseaux ni dans celui de la corrélation systématique entre temps de pause et perte de productivité.

    Source : Intervention Radio de la responsable de l’étude

    Et vous ?

    Les réseaux sociaux peuvent-ils booster la productivité ?
    Comment bien les gérer en entreprise ?
    Les entreprises françaises sont-elles en retard et ont-elles une vision trop conservatrice de ces réseaux ?
    Qu'en est-il dans votre entreprise ? Sont-ils bloqués ou librement accessibles ?

  2. #2
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Profil pro
    R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    8 627
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 34
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 8 627
    Points : 23 999
    Points
    23 999

    Par défaut

    Bonjour,

    En gros, l'etude confirme ce qui est deja connu : un employe heureux qui peut, par moment, s'aerer l'esprit est plus productif qu'un employe malheureux contraint d'etre concentre sur sa tache 8 heures par jour.

    Oui, il faut former les gens a l'utilisation de ces reseaux en entreprise.
    Oui, il faut former les gens sur la protection des donnees (privees ou professionnelles, meme combat)
    Oui, il faut laisser cet acces aux gens.
    Oui, les entreprises francaises ont un gros retard sur le sujet.

    A titre personnel, sur 3 entreprises, 1 seule bloquait les acces. C'est celle ou j'ai croise le plus de gens malheureux, et la ou les gens faisaient le moins bien leur travail.
    Modérateur "C", "Informatique Générale & Hardware" et "Unix"
    Les règles du forum

  3. #3
    Membre Expert Avatar de zeyr2mejetrem
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    465
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 465
    Points : 2 057
    Points
    2 057

    Par défaut

    Encore une étude à la c** ...

    La Chine et l'Inde utilisent les réseaux sociaux en lieu et place d'un SI et ils ont une forte croissance.
    Donc, pour booster ma croissance, il faut que je remplace mon SI par Facebook.
    ... CQFD ...

    De qui se moque t'on ?
    Les pays tels que la Chine et l'Inde utilisent bien évidemment les réseaux sociaux.
    => Moins (voire pas) de coûts d'administration
    => On peut embaucher n'importe quel péquin sur une place de marché pour peu qu'il ait un Facebook
    => Si on gère du dév de masse à bas coût ... pourquoi s'emm*** avec une infra.

    Pour avoir utilisé (contre mon gré) de l'offshore indien à trois francs six sous, je vois très bien ce que veux dire l'utilisation du réseau social: (On poste sur Facebook un "J'ai besoin d'un bonhomme pour pisser du code pendant 3j", "Check !", "Tiens, voila le pseudo code qui faut retranscrire, lol. Je t'envoie 5 euros sur ton paypal !")

    C'est pas l'idée que je me fais du boulot sérieux
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  4. #4
    Membre Expert Avatar de zeyr2mejetrem
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    465
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 465
    Points : 2 057
    Points
    2 057

    Par défaut

    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    A titre personnel, sur 3 entreprises, 1 seule bloquait les acces. C'est celle ou j'ai croise le plus de gens malheureux, et la ou les gens faisaient le moins bien leur travail.
    Ton postulat fonctionne à partir du moment où les mecs s'autorégulent.
    Moi j'ai déjà vu des bonhommes passer leur journée (au sens propre) sur FB ...
    tout en étant payé. On fait quoi pour ceux là ? On les vire ? (pas facile !)

    La plupart du temps on coupe l'accès aux réseaux sociaux. Les mecs râlent mais bossent et même si ils partent plus tôt ils ont au moins bossé la journée.
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  5. #5
    Nouveau Membre du Club
    Homme Profil pro Fred
    Gestionnaire de parc micro-informatique
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    23
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Fred
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestionnaire de parc micro-informatique
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 23
    Points : 38
    Points
    38

    Par défaut

    Bonjour,

    Même si ce n'est pas faux (s'aérer l'esprit de temps en temps au boulot), ça me gonf^x^x^x.. m'énerve de voir quelqu'un attendre impatiemment une réponse Facebook à une question type 'qu'est-ce que tu veux bouffer ce soir?' au lieu de me fournir la réponse à ma question bête ('il est où le dossier Machin?..)

    Tout autre chose: après un article disant du bien de Facebook (actu.orange.fr) où quelques personnes ont retrouvé des amis/proches/familles/nimporte-qui, et donc que Facebook/Twiiter/consorts c'est super-extra-le-pied, cet article qui à l'air d'aller dans le même sens aujourd'hui, je me demande s'il n'y a pas une relation cause/effet avec l'entrée en bourse de Facebook..

    Matraquage?..

    Fred

  6. #6
    Modérateur
    Avatar de gangsoleil
    Profil pro
    R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    8 627
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 34
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : R&D en systemes informatiques bas niveau Unix/Linux

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 8 627
    Points : 23 999
    Points
    23 999

    Par défaut

    Concernant les gens qui ne veulent pas travailler, ce n'est pas en supprimant facebook/twitter/meetic/autre que ca changera quoi que ce soit : ils trouveront toujours autre chose a faire.

    Dans le temps, il y avait ceux qui cachaient des livres (romans, ...) derriere des couvertures de livres professionnels. Aujourd'hui, on peut surfer sur le web en ayant l'air de faire une recherche pro - rien n'a change.
    Modérateur "C", "Informatique Générale & Hardware" et "Unix"
    Les règles du forum

  7. #7
    Membre Expert Avatar de zeyr2mejetrem
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    novembre 2010
    Messages
    465
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2010
    Messages : 465
    Points : 2 057
    Points
    2 057

    Par défaut

    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    Concernant les gens qui ne veulent pas travailler, ce n'est pas en supprimant facebook/twitter/meetic/autre que ca changera quoi que ce soit : ils trouveront toujours autre chose a faire.

    Dans le temps, il y avait ceux qui cachaient des livres (romans, ...) derriere des couvertures de livres professionnels. Aujourd'hui, on peut surfer sur le web en ayant l'air de faire une recherche pro - rien n'a change.
    Je travaille actuellement chez un éditeur de logiciel.
    Ils ont mis en place un filtre qui te met un quota sur les sites non professionnels.
    Quand t'as trop surfé, t'as bouffé ton quota et il faut attendre 2 jours pour le récupérer (sauf en cas d'urgence via un lien qui te permet de justifier ta surconsommation).

    C'est très chiant mais il faut avouer que, parfois, je me mets à surfer quand j'ai des trucs barbants à faire (corrections de tickets ) puis je me dis "Non, je vais bouffer mon quota" et je me remets à bosser.

    Après, il est vrai que le glandeur pathologique va être irrécupérable mais je parle plutôt du bonhomme qui a un trou de motivation parce qu'il a des tâches ennuyeuses à faire.
    Si tu ne sais pas faire, apprends. Si tu fais, fais bien. Si tu sais bien faire, enseigne.
    Mieux vaut paraître stupide quelques temps que rester stupide toute sa vie.

  8. #8
    Membre Expert
    Avatar de mitkl
    Homme Profil pro Timothée Bernard
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2010
    Messages
    364
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Timothée Bernard
    Âge : 23
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2010
    Messages : 364
    Points : 1 088
    Points
    1 088

    Par défaut

    Je doute sincèrement de ce sondage, pour ma part, je ne suis jamais sur les réseaux sociaux au travail mais je doute que les personnes qui y vont sont pour "devenir des porte-parole efficaces et contribuer au développement commercial et à la valorisation de l’image de marque".


    gangsoleil > pour moi le meilleur moyen de s'aérer reste de faire une petite pause, c'est souvent salvateur pour le cerveau quand il réfléchit à un problème et ne plus être devant un écran permet une vision différente.

  9. #9
    Expert Confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2011
    Messages
    1 255
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2011
    Messages : 1 255
    Points : 2 570
    Points
    2 570

    Par défaut

    Pourquoi parler de réseaux sociaux ?

    Il suffit de dire : accès à Internet, au sens large (webmail, actu, site marchand...), pour se changer les idées.

  10. #10
    Invité de passage
    Homme Profil pro Xavier Beaud
    Chef de projet MOA
    Inscrit en
    octobre 2010
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Xavier Beaud
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Chef de projet MOA
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2010
    Messages : 1
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut L'enfermement n'a jamais été une solution

    Pour qu'un collaborateur soit productif, il faut le motiver, lui donner des objectifs mesurables à atteindre, lui donner envie d'apporter une valeur ajoutée à l'entreprise. Encadrer une équipe est un métier qui nécessite des compétences particulières. La non-productivité des collaborateurs ne peut pas être la conséquence de l'accès aux réseaux sociaux ou à internet ou à tout autre moyen de communication, mais plutôt celle d'un management incompétent et démotivé...

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •