Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 54
  1. #1
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 770
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 770
    Points : 50 868
    Points
    50 868

    Par défaut Microsoft dévoile les détails sur Windows Store

    Windows Store : Microsoft fait le point sur les licences d’applications
    tests avant achat, ventes des fonctionnalités, nombre de machines utilisées

    Mise à jour du 13/03/2012

    Le Windows Store a ouvert ses portes depuis quelques semaines et les utilisateurs peuvent déjà profiter gratuitement des premières applications de style Metro présentes sur la galerie. Pour cela, ils doivent disposer d’un compte Microsoft pour se connecter.

    Le modèle de licence des applications du magasin dont Microsoft vient de faire une description permet d’offrir aux clients l’accès à l’ensemble de leurs applications sur tous leurs appareils Windows 8, le contrôle de leurs acquisitions, l’obtention des mises à jour, les réinstallations sur un nouveau PC, les partages avec leur famille et les commentaires sur une application.



    La galerie intègre un support pour les tests. Les développeurs peuvent mettre en place des options de test pour leurs applications en seulement quelques clics. Après la période de test gratuit définie par le développeur, l’application est automatiquement bloquée. Lorsque le client lance à nouveau celle-ci, il accède à une page qui permet d’acheter l’application.

    Lorsque les clients achètent une application qu’ils ont au préalable testée, ils obtiennent un accès instantané à la version complète. Tous leurs travaux et paramètres sont conservés. Ils n’auront pas besoin de télécharger et réinstaller l’application à nouveau. La gestion des essais de la galerie simplifie la tache aux développeurs qui n’ont pas besoin de maintenir deux versions distinctes d’une application.



    Il est également possible de fournir des applications gratuites intégrant de la publicité, ou disposant de fonctionnalités additionnelles qui peuvent être achetées. Les applications peuvent être installées et utilisées sur un maximum de 5 appareils Windows.

    Pour les mises à jour, chaque fois qu’elles seront publiées par les développeurs, elles seront disponibles pour les clients ayant une licence active. Au cas où le développeur voudrait faire payer une mise à jour majeure d’une application, il sera obligé de publier celle-ci comme une application séparée.

    La liste des ordinateurs liés à un compte est disponible dans les paramètres de la galerie. Pour ajouter un 6e ordinateur, il faudra obligatoirement supprimer un PC pour libérer sa place. L’espace pourra être réutilisé 5 jours après si le PC supprimé avait été ajouté récemment.

    Windows Store est le canal exclusif d’installation des applications Metro. Vous pouvez télécharger la Consumer Preview de Windows 8 pour commencer à vous familiariser avec la galerie.

    Source : Blog Windows Store

    Microsoft détaille la soumission des applications sur Windows Store
    pour les développeurs

    Mise à jour du 14/02/2012

    A l’approche de la date de publication de Windows 8 Consumer Preview et du lancement de la version beta de sa galerie d’applications, Microsoft fournit des informations détaillées sur la procédure de soumission des applications par les développeurs.

    Le canal exclusif d’installation des applications Metro sur Windows On ARM, la version pour tablette de Windows a été conçu pour permettre aux développeurs de publier et suivre leurs applications dans la galerie aussi facilement que possible.

    De ce fait, Microsoft a développé Windows Store avec trois objectifs principaux en tête : encourager les développeurs à visiter le portail qui leur est réservé avant de commencer à coder ; aider les développeurs à se conformer aux exigences techniques de la galerie ; réduire les concepts et les répétitions en tirant les informations depuis le package de l’application.

    Les développeurs pourront donc avant d’avoir même finalisé leur application, réserver un nom sur la galerie pour celle-ci, et commencer à se familiariser avec les exigences qu’ils doivent avoir en tête pendant l’écriture du code.

    Afin de permettre aux consommateurs de trouver, acquérir et fournir une rétroaction facilement sur une application dans la galerie, Microsoft a opté pour l’utilisation d’un code unique pour chaque application. Pour diverses raisons techniques, l’identifiant unique pour chaque application doit inclure des détails qui sont spécifiques à l’application et certains qui sont spécifiques au développeur.

    Depuis son environnement de développement (Visual Studio), le développeur pourra s’authentifier sur la galerie, afficher une liste de ses applications, sélectionner l’application qu’il a définie sur le portail et générer un package qui s’aligne avec les détails spécifiques au développeur et à l’application suivant les exigences de Windows Store.

    Par ailleurs, le kit de certification (App Certification Kit) est mis à la disposition du développeur pour permettre à celui-ci de valider son application en local avant de la soumettre au Windows Store.


    Les développeurs sont donc invités à soumettre leurs applications et à participer au concours pour le lancement de la galerie, à l’issue duquel les gagnants verront leurs applications bien positionnées, recevront une tablette sous Windows 8, une année d'abonnement à Windows Azure et deux années d'utilisation gratuite de la galerie.


    Source : Blog Windows Store


    Windows Store : Microsoft limite l’utilisation des applications à 5 machines
    d'autres caractéristiques de la galerie dévoilées

    Mise à jour du 24/01/2012

    Des détails supplémentaires sur Windows Store, la galerie d’applications qui sera intégrée à Windows 8, viennent d’être présentés par Microsoft, à quelques semaines de la publication de la version bêta du magasin.

    La galerie, dont les conditions d’utilisation et quelques fonctionnalités de son interface utilisateur basée sur l’UI Metro ont déjà été dévoilées, arbore une présentation sous forme d’une mosaïque de panneaux et une page d’accueil proposant une sélection d’applications populaires, fréquemment modifiée.

    Microsoft revient en détail sur quasiment toute l’anatomie de la plateforme allant de la page d’atterrissage (the landing page), des pages thématiques éditoriales aux pages de la liste des applications et bien plus.

    Windows Store accueillera les applications payantes et gratuites. Il sera également possible de publier des versions de démonstration. Les développeurs pourront définir les prix de leurs applications allant de 1,49 dollar à 999 dollars.

    Tout comme sur l’iTunes d’Apple, le contenu acheté sur la galerie Windows ne pourra être utilisé simultanément que sur au plus cinq appareils différents.

    En cas de dépassement de ce nombre, l’utilisateur recevra un message d’alerte sur son écran, l’invitant à retirer l’autorisation à l’une de ses machines, qui n’aura alors plus la possibilité d’exécuter l’application. Néanmoins, il sera possible d’annuler l’inscription d’un poste pour en enregistrer un autre.

    La procédure d’installation des applications a été simplifiée avec une réduction au strict minimum de la barre de téléchargement. En ce qui concerne les mises à jour une option est disponible permettant de les télécharger et de les installer automatiquement en arrière-plan.



    Source : Blog Windows Store


    Windows 8 : Microsoft pourra effacer des applications à distance
    Pour des raisons de sécurité ou des demandes légales

    Mise à jour du 09/12/11

    Les conditions d’utilisation du Windows Store, la galerie d’applications qui sera liée au prochain Windows 8 (lire ci-avant), révèle que Microsoft pourra désinstaller à distance des applications sur les terminaux des utilisateurs.

    La procédure ne sera évidemment effectuée qu’en cas de besoin impérieux, comme la découverte de codes malicieux dans un logiciel ou pour des raisons juridiques.

    Cette "fonctionnalité" est une double sécurité pour Windows 8 puisque par tradition, Microsoft vérifie les applications soumises avant de les intégrer à ses galeries.

    L’éditeur précise également que dans ce cas, les clients qui auraient payé pour l’application désinstallée pourraient être recrédités. En revanche, Microsoft décline toute responsabilité pour les données créées ou en rapport avec ces applications.


    Windows Store dans sa version chinoise

    Google (pour Android) et Apple (pour l'iPhone) procèdent déjà de même dans le domaine des smartphones et des tablettes. Et Windows 8 vise aussi bien le marché des PCs de bureau que celui de la mobilité.

    Avant de les voir éventuellement désinstallées, les utilisateurs devront néanmoins les installer. Ce qu'ils pourront faire depuis le Windows Store à partir de février, date espérée de la sortie de la première béta de Windows 8.

    Windows Store Terms of Use

    Et vous ? :

    Appéciez-vous ou redoutez-vous cette "fonctionnalité" ?

    MAJ de Gordon Fowler


    Microsoft dévoile les détails sur Windows Store
    la bêta de la galerie sera lancée en février prochain


    Microsoft a dévoilé lors d'un événement à San Franscico les détails sur la galerie d'applications Windows Store, qui sera une fonctionnalité intégrée à son futur système d'exploitation Windows 8 (lire notre dossier sur l'OS).


    La firme veut la faire adopter rapidement et y attirer le plus de développeurs en proposant des termes et licences d'accès plus souples pour toucher un public plus large.


    Antione Leblond, vice-président de Windows Web Services a déclaré que la firme offrirait une plus grande flexibilité que sur les autres magasins, y compris pour les abonnements et les applications gratuites soutenues par la publicité.


    De plus, une fois qu'une demande a généré plus de 25 000 dollars de chiffre d'affaires, Microsoft va réduire ses commissions qui vont passer de 30 % à 20%.

    Les frais d'inscriptions à la galerie seront de 49 dollars pour les développeurs indépendants et 99 dollars pour les entreprises.



    Les éditeurs de contenus auront leur propre plateforme de transaction, pouvant être intégrée dans leur système de CRM, afin qu'ils puissent garder une trace de leurs abonnées. Microsoft cite par exemple The Daily Telegraph, qui aurait déjà développé une application Metro qui est intégrée à son système interne.


    La firme a également vanté les capacités de sa galerie Windows à prendre en charge les applications écrites avec d'autres langages de programmation, y compris HTML5, JavaScript et CSS3, ainsi que l'accès à un vaste nombre de PC Windows à travers le monde et 500 millions de licences Windows 7 vendues par l’éditeur.

    Pour l'occasion, Microsoft a lancé un concours pour la sélection des applications pour le lancement de la galerie. Les gagnants verront leurs applications bien positionnées, recevront une tablette sous Windows 8, une année d'abonnement à Windows Azure et deux années d'utilisation gratuite de la galerie.

    Les développeurs sont donc invités à soumettre leurs applications Metro pour la bêta de Windows 8 store.


    Au lancement de la galerie, elle supportera plus de 100 langues différentes et sera disponible dans 231 pays. Les développeurs auront le choix entre près de 20 devises.



    Le store Windows sera disponible en version bêta au même moment que la bêta du système d'exploitation en février 2012. La version finale de l'OS pourra être publiée l'automne prochain.



    Source : Blog Windows


    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ? Allez-vous développer des applications pour la galerie Windows ?
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  2. #2
    Chroniqueur Actualités

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 432
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 432
    Points : 34 255
    Points
    34 255

    Par défaut Vidéo de présentation

    Bonjour à tous,

    Pour compléter l'article de Hinault, voici une petite vidéo de présentation très intéressante de ce futur Windows Store :


  3. #3
    Membre du Club
    Inscrit en
    août 2003
    Messages
    58
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2003
    Messages : 58
    Points : 61
    Points
    61

    Par défaut

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Les frais d'inscriptions à la galerie seront de 49 dollars pour les développeurs indépendants et 99 dollars pour les entreprises.
    Heu, rassurez moi, il ne faudra quand même pas payer pour poster une application gratuite, si ?
    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Allez-vous développer des applications pour la galerie Windows ?
    Oui, s'il ne faut pas payer pour poster une appli gratuite

    Selon les modalités liées aux applications supportées par la pub, c'est aussi une voie qui peut être intéressante.

    Selon moi le challenge consistera surtout à comprendre la "philosophie" de l'ergonomie Métro pour ne pas faire n'importe quoi, et surtout quelles seront les types d'applications candidates à ce genre d'IHM. Non ?

  4. #4
    Responsable Actualités

    Avatar de Hinault Romaric
    Homme Profil pro Hinault Romaric
    Consultant
    Inscrit en
    janvier 2007
    Messages
    3 770
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Hinault Romaric
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2007
    Messages : 3 770
    Points : 50 868
    Points
    50 868

    Par défaut

    Microsoft introduit une règle d’exception sur Windows Store
    Pour les applications open source

    Mise à jour du 08/12/11

    Microsoft a présenté récemment Windows Store (lire ci-avant), la galerie d’applications que l’éditeur souhaite utiliser comme canal de distribution exclusif des applications Windows 8.

    La firme qui ambitionne de s’imposer avec son futur système d’exploitation dans le marché des tablettes dont la concurrence s’annonce rude dans les années à venir a présenté des conditions flexibles et beaucoup plus avantageuses pour séduire les développeurs.

    Contrairement au modèle standard de répartition des revenus de 70% pour le développeur et 30% pour l’éditeur qui est utilisé sur l’App Store ou l’Android Market de Google, Microsoft réduit à 20% ses commissions pour les applications ayant généré plus de 25 000 dollars de revenu.

    Bien plus, l’éditeur serait allé jusqu'à introduire une règle d’exception dans la pré-version des termes de licence (App Developer Agreement) de la galerie, pour permettre aux développeurs open source de trouver leur compte.

    Ainsi, les applications publiées sous licence open source qui respectent les critères établis par l’Open Source Initiative, seront distribuées selon des termes qui contredisent la licence « Microsoft's Standard Application » qui interdit la modification et la distribution d’une application.

    Microsoft espère donc ainsi anticiper sur des questions de logiciels libres soulevés dans le passé pour l’App Store.

    Pour rappel, les clauses restrictives de l’AppStore avaient causé la suppression de l’application VLC, dont la licence GPL du produit n’était pas compatible, entrainant ainsi l’indignation des développeurs du lecteur de musique sur les termes de l’App Store qui violent la licence GPL.

    La bêta de Windows Store sera disponible en février avec celle de Windows 8. Les mêmes outils de débogage pour le processus de validation des applications utilisés par Microsoft pourront être exploités par les développeurs avant de soumettre leurs produits.



    Source : Windows Store App Developer Agreement


    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce choix de Microsoft ?
    Si déboguer est l’art de corriger les bugs, alors programmer est l’art d’en faire
    Mon blog Mes articles
    En posant correctement votre problème, on trouve la moitié de la solution

  5. #5
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro Victorien Elvinger
    Étudiant
    Inscrit en
    juillet 2010
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Victorien Elvinger
    Âge : 24

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2010
    Messages : 16
    Points : 22
    Points
    22

    Par défaut

    Contrairement au modèle standard de répartition des revenus de 70% pour le développeur et 30% pour l’éditeur qui est utilisé sur l’App Store ou l’Android Market de Google
    Ce n'est pas 30% pour l'Android Market mais 10%! ça fait toute la différence...

  6. #6
    Expert Confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 041
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 041
    Points : 3 890
    Points
    3 890

    Par défaut

    Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
    Pour rappel, les clauses restrictives de l’AppStore avaient causé la suppression de l’application VLC, dont la licence GPL du produit n’était pas compatible
    Si quelqu'un connaît un vendeur d'explosifs sur Cuppertino et deux ou trois gars pas très malins pour faire le boulot à ma place, je suis preneur.
    A défaut je propos l'incinération de tous les acheteurs d'iPhone.

  7. #7
    Membre Expert
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    544
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 544
    Points : 1 714
    Points
    1 714

    Par défaut

    Citation Envoyé par jyl2002 Voir le message
    Heu, rassurez moi, il ne faudra quand même pas payer pour poster une application gratuite, si ?

    Oui, s'il ne faut pas payer pour poster une appli gratuite
    A mon avis si, ne serait-ce que pour filtrer les développeurs du dimanche.
    Ça va 50$ c'est pas la mort non plus hein!

    Contrairement au modèle standard de répartition des revenus de 70% pour le développeur et 30% pour l’éditeur qui est utilisé sur l’App Store ou l’Android Market de Google, Microsoft réduit à 20% ses commissions pour les applications ayant généré plus de 25 000 dollars de revenu.
    Dans ce cas ils sont distributeurs, pas éditeurs.

    Citation Envoyé par DonQuiche Voir le message
    Si quelqu'un connaît un vendeur d'explosifs sur Cuppertino et deux ou trois gars pas très malins pour faire le boulot à ma place, je suis preneur.
    A défaut je propos l'incinération de tous les acheteurs d'iPhone.
    Tu montres là une fermeture d'esprit encore plus pire qu'Apple, félicitations

  8. #8
    Expert Confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 041
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 041
    Points : 3 890
    Points
    3 890

    Par défaut

    Citation Envoyé par Neko Voir le message
    A mon avis si, ne serait-ce que pour filtrer les développeurs du dimanche.
    Et, tout de même, pour compenser les frais engendrés par la vérification de l'application. Dans ce sens je trouve cette contribution acceptable pour des logiciels libres. Je trouve beaucoup plus gênant le fait que les applications métro ont été annoncées comme ne pouvant être distribuées que par ce canal.

    Tu montres là une fermeture d'esprit encore plus pire qu'Apple, félicitations
    Voyons ma proposition était tout ce qu'il y a de plus raisonnable, exhibant un parfait sens de la mesure.

  9. #9
    Chroniqueur Actualités

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 432
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 432
    Points : 34 255
    Points
    34 255

    Par défaut

    Windows 8 : Microsoft pourra effacer des applications à distance
    Pour des raisons de sécurité ou des demandes légales


    Les conditions d’utilisation du Windows Store, la galerie d’applications qui sera liée au prochain Windows 8 (lire ci-avant), révèle que Microsoft pourra désintaller à distance des applications sur les terminaux des utilisateurs.

    La procédure ne sera évidemment effectuée qu’en cas de besoin impérieux, comme la découverte de codes malicieux dans un logiciel ou pour des raisons juridiques.

    Cette "fonctionnalité" est une double sécurité pour Windows 8 puisque par tradition, Microsoft vérifie les applications soumises avant de les intégrer à ses galeries.

    L’éditeur précise également que dans ce cas, les clients qui auraient payé pour l’application désinstallées pourraient être recrédités. En revanche, Microsoft décline toute responsabilité pour les données crées ou en rapport avec ces applications.


    Windows Store dans sa version chinoise

    Rappelons que Google (pour Android) et Apple (pour l'iPhone) procèdent déjà de même dans le domaine des smartphones et des tablettes. Et que Windows 8 vise aussi bien le marché des PCs de bureau que celui de la mobilité.

    Avant de les voire éventuellement désinstallées, les utilisateurs devront néanmoins les installer. Ce qu'ils pourront faire depuis le Windows Store à partir de février, date espérée de la sortie de la première béta de Windows 8.

    Windows Store Terms of Use

    Et vous ? :

    Appéciez-vous ou redoutez-vous cette "fonctionnalité" ?

  10. #10
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de transgohan
    Homme Profil pro Baptiste ROUSSEL
    Développeur Temps réel Embarqué
    Inscrit en
    janvier 2011
    Messages
    1 729
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Baptiste ROUSSEL
    Localisation : France, Maine et Loire (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Temps réel Embarqué

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2011
    Messages : 1 729
    Points : 4 225
    Points
    4 225

    Par défaut

    Il serait intéressant de voir si cela ne touche que les applications de leur store ou bien s'ils comptent se laisser le contrôle pour toute application installée sur notre poste...

    Cependant dans un cas comme dans un autre il y a selon moi un réel problème de perte de données...
    Car autant pour un téléphone cela dérange pas trop de voir des applications et des données disparaître (bien que... de plus en plus de personnes travaillent désormais avec leur smartphone) autant voir d'un seul coup mon Microsoft Word ainsi que tous mes documents Word disparaitre suite à la découverte d'un méchant virus/faille que je pourrais ne pas encore avoir choppé...
    (Comment ça faudrait que j'utilise la suite Open ? )

    Dans l'ensemble je redoute cette fonctionnalité, j'aime avoir le contrôle sur mon environnement de travail. Savoir que le créateur de l'OS que j'utilise peut faire ce que bon lui semble avec mes données ne me plaît absolument pas !

    N.B: je prend l'exemple de ce logiciel pour la gravité de l'implication, mais je me doute bien qu'ils ne vont pas supprimer leurs propres applications mais chercheront plutôt à apporter le plus rapidement un correctif.
    Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur.

  11. #11
    Membre Expert
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    544
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 544
    Points : 1 714
    Points
    1 714

    Par défaut

    A partir du moment où ils distribuent des applications via leur store, je pense qu'ils ont une responsabilité sur celles-ci. Donc pas le choix faut un moyen de les contrôler.

  12. #12

    Profil pro Non disponible Non disponible
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    34
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Non disponible Non disponible

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 34
    Points : -5
    Points
    -5

    Par défaut

    Je suis le seul à penser que Microsoft est en train de se planter royalement en essayant de transformer nos futurs postes de travail en smartphone?

  13. #13
    Invité
    Invité(e)

    Par défaut

    dans ce cas, les clients qui auraient payé pour l’application désinstallées pourraient être recrédités
    voleurs

    Rappelons que Google (pour Android) et Apple (pour l'iPhone) procèdent déjà de même
    je crois que je vais resté sur bada a moins que....

    donc si j'ai bien compris j’achète une télé elle explose au bout de trois mois je fait marché la garantie et la badaboum on vient me la recuperé en me disant que si je veut une autre télé va falloir que je passe a la caisse

  14. #14
    Candidat au titre de Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 8
    Points : 14
    Points
    14

    Par défaut

    Citation Envoyé par mekal Voir le message
    donc si j'ai bien compris j’achète une télé elle explose au bout de trois mois je fait marché la garantie et la badaboum on vient me la recuperé en me disant que si je veut une autre télé va falloir que je passe a la caisse
    Il pourrait etre préférable d'utiliser une analogie appropriée :
    - Tu vas dans un pays étranger et tu achète un sac, une contrefaçon
    - Retour en France tu est contrôlé par les douanes
    - La contrefaçon est détecté
    - Le sac est confisqué
    - Tu as une amende à payer

    Au final : tu n'as rien mais tu as payé un sac plus une amende =D et c'est entièrement ta faute.

    Si tu utilise une appli qui est retiré et/ou interdite suite à une décision de justice et ben c'est la même chose sauf que là tu as du bol tu évite l'amende (à laquelle tu pourrais aussi avoir droit d'ailleurs)

  15. #15
    Membre Expert
    Avatar de Kiiwi
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    486
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 486
    Points : 1 636
    Points
    1 636

    Par défaut

    euh ... l'exemple n'est pas bon non plus.


    Lorsque tu achètes une contrefaçon, à moins d'être ingénu, tu en es conscient.

    Lorsque tu télécharges une application malveillante, qui a réussi à passer entre les mailles de Microsoft ... tu ne le sais pas forcément.

    Il y a une grande quantité d'applications qui sont retirés du catalogue/market après leur publication. Il doit y avoir aussi une très grande quantité d'utilisateurs qui ont téléchargé ces applications. Si l'application leur a causé des dommages (envoie de sms surtaxés par exemple), il ne manquerait plus qu'en plus, Apple/Google/Microsoft(/HP) leur fasse payer une amande.
    Utilisez des moteurs de recherche solidaires. Parmi ces moteurs de recherche:
    Nouvelle version (aout 2013!) : http://ecosia.org Algorithme de recherche: très performant. 80% des revenus générés sont reversés au programme Plant A Billion Trees. Neutralité carbone pour les recherches Voir http://www.ecosia.org/what
    http://ecogine.org , même résultats que GOOGLE, revenus reversés à des assos écologiques. Voir http://ecogine.org/about/

  16. #16
    Candidat au titre de Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 8
    Points : 14
    Points
    14

    Par défaut

    kiiwi là je ne parle pas des applis retirés par la simple volonté du distributeur mais juste de celle par décision de justice (qui il faut le dire sont très très largement minoritaires).

    Après pour l'autre cas annoncé dans l'article et ben avant de l'avoir vue mis en oeuvre je ne pense pas que l'on puisse dire quoi que se soit, car ça dépends vraiment de la manière dont c'est fait :
    - Si il retirent ce qui ne leur plait pas (comme Apple)
    - Si ils retirent dès qu'une partie malveillante
    - Si ils retirent après avoir contacté la personne qui a mis l'applis sur le marketplace et si ils n'ont pas reçus de réponse
    - Si ils retirent uniquement si c'est détecté comme étant malveillant ou quand il découvre que ça crée une faille
    - ....

    Il est aussi vrai que si ils ont la possibilité de le faire pour les applis malveillantes ils l'ont aussi pour les autres, mais à moins de faire comme Apple (et encore) se serait suicidaire de leur part et, encore une fois, ça dépends de la manière dont c'est mis en place et des protocoles utilisés.

    Ca peut être mis en place de tellement de manière différentes avec des tas de protocoles différents donc c'est difficile à dire.
    Sinon, il est vrai que ça donne l'impression qu'ils veulent appliquer des techniques utilisés sur les tablettes mais après tout, ça ne concerne que les applis métro qui, elles, sont compatibles PC et tablettes sachant que l'on peut très bien continuer à faire tourner des logiciels natifs et n'étant pas du tout des applis métro. Donc qui ne concerne pas le store.

  17. #17
    Membre Expert
    Avatar de Kiiwi
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    486
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 486
    Points : 1 636
    Points
    1 636

    Par défaut

    Ce que j'ai dit ça peut aussi s'appliquer pour les applications retirés par la justice

    Ce que tu achètes dans un magasin ... c'est censé être légal. Encore une fois, si je vais à la FNAC, je ne me pose pas la question de savoir si le CD que je vais acheter (ou alors qu'on va m'offrir, on peut toujours rêver ) est légal ou pas.

    Quand je télécharge une app sur le Market Android, je me dis que si elle a été publiée, c'est qu'elle est légale. Je fais confiance au distributeur.
    Je serai plus suspicieux si je téléchargeais une app depuis une store alternatif.

    Si une amande doit être payée par quelqu'un, ce doit être par le distributeur (Microsoft, Apple, Google), pour avoir publié un contenu illégal.

    Si j'achète à la FNAC un DVD du concert de je sais pas qui, est que la FNAC n'a pas le droit de commercialiser ce DVD pour une raison X ou Y, c'est pas moi le fautif, moi j'ai acheté mon produit de manière légale. C'est la FNAC qui n'aurait jamais du me laisser la possibilité d'acheter ce DVD.
    Utilisez des moteurs de recherche solidaires. Parmi ces moteurs de recherche:
    Nouvelle version (aout 2013!) : http://ecosia.org Algorithme de recherche: très performant. 80% des revenus générés sont reversés au programme Plant A Billion Trees. Neutralité carbone pour les recherches Voir http://www.ecosia.org/what
    http://ecogine.org , même résultats que GOOGLE, revenus reversés à des assos écologiques. Voir http://ecogine.org/about/

  18. #18
    Candidat au titre de Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    février 2011
    Messages
    8
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : février 2011
    Messages : 8
    Points : 14
    Points
    14

    Par défaut

    Je ne l'avais pas vue sous cette angle là mais oui ^^

  19. #19
    Membre Expert
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    544
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 30
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 544
    Points : 1 714
    Points
    1 714

    Par défaut

    Citation Envoyé par Kiiwi Voir le message
    Ce que j'ai dit ça peut aussi s'appliquer pour les applications retirés par la justice

    Ce que tu achètes dans un magasin ... c'est censé être légal. Encore une fois, si je vais à la FNAC, je ne me pose pas la question de savoir si le CD que je vais acheter (ou alors qu'on va m'offrir, on peut toujours rêver ) est légal ou pas.

    Quand je télécharge une app sur le Market Android, je me dis que si elle a été publiée, c'est qu'elle est légale. Je fais confiance au distributeur.
    Je serai plus suspicieux si je téléchargeais une app depuis une store alternatif.

    Si une amande doit être payée par quelqu'un, ce doit être par le distributeur (Microsoft, Apple, Google), pour avoir publié un contenu illégal.

    Si j'achète à la FNAC un DVD du concert de je sais pas qui, est que la FNAC n'a pas le droit de commercialiser ce DVD pour une raison X ou Y, c'est pas moi le fautif, moi j'ai acheté mon produit de manière légale. C'est la FNAC qui n'aurait jamais du me laisser la possibilité d'acheter ce DVD.
    C'est vrai dans une certaine mesure sans être réellement comparable.

    MS sera responsable de ce qu'ils distribuent, mais faut bien comprendre qu'à la FNAC, c'est eux qui vont choisir le contenue à mettre en vente.
    Alors que pour MS c'est tout à chacun qui peu mettre en vente son application. Certes y'aura une vérification, mais impossible d'être 100% sûr que le contenu est exempt de problème.

  20. #20
    Expert Confirmé Avatar de DonQuiche
    Inscrit en
    septembre 2010
    Messages
    2 041
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2010
    Messages : 2 041
    Points : 3 890
    Points
    3 890

    Par défaut

    Mais attendez, nous ne sommes vraiment que des pros à nous exprimer ici ? Je peux savoir quel pro peut raisonnablement exiger de MS que, pour 50$, ils soient capables de certifier qu'une application est parfaitement inoffensive, ne viole aucune droit d'auteur, aucun brevet, est compatible avec votre machine, etc ?

    Soit MS monte la contribution à 10k$ et rejette la moindre application à la première incertitude, si minime soit-elle, et là vous pourrez vous plaindre en cas de déficience. Soit ils font un grand marketplace ouvert, sur lequel le droit d'entrée n'est que de 50$, et là vous trouverez que c'est cool mais ne pourrez pas venir vous plaindre, même si 99% du temps vous n'aurez aucune raison de le faire.


    PS : Si la bouffe pour chien achetée au supermarché empoisonne votre cleb's, le supermarché l'annonce et entame le rapatriement des boîtes. Mais ils ne vous proposent pas de vous rembourser ni de vous indemniser. Et si vous entamez des poursuites, le juge statuera sur la bonne foi du magasin qui ne pouvait savoir. Le responsable, c'est le producteur. Le distributeur peut-il tout de même être condamné à payer ? Peut-être, malheureusement. Et c'est ce qui fait que personne ne prend de risques et que la plupart des grands services web censurent tout et n'importe quoi.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •