Publicité
+ Répondre à la discussion Actualité déjà publiée
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 20 sur 26
  1. #1
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Idelways
    Homme Profil pro Ihssen Idelways
    Développeur Ruby on Rails / iOS
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    1 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Ihssen Idelways

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Ruby on Rails / iOS

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 1 379
    Points : 68 966
    Points
    68 966

    Par défaut Google fait désormais payer le chargement des cartes, 0.5$ par 1000 requêtes

    Google Maps : baisse des prix de l’API
    Pour contrer la montée en puissance de OpenStreetMap ?

    Mise à jour du 25/06/12

    Depuis que Google a décidé de rendre payant l’API de son service de cartographie, plusieurs migrations ont été constatées vers le service concurrent – et open-source – OpenStreetMap : Foursquare, Apple et Wikipedia en tête.

    Même si seuls 0.35 % des sites qui utilisent les Google Maps dépassent les seuils de l’usage gratuit et même si ces trois exemples ne sont pas exclusivement liés à ce passage au payant, Google y a certainement vu un signe à prendre en considération.

    Résultat, les prix de l’API ont été drastiquement revus à la baisse. Les 1.000 requêtes au-delà du seuil quotidien gratuit autorisé (25.000) passent de 4$ à 0.5$.

    La facturation ne sera par ailleurs appliquée qu’aux sites qui dépassent pendant 90 jours cette limite de 25.000 par jour. Dans ce cas, les équipes commerciales promettent également de rentrer en contact avec les développeurs et les webmestres pour « discuter des options possibles ».

    Autre barrière levée par Google, la distinction entre cartes personnalisées (« styled maps ») et non personnalisées. Les premières avaient un usage gratuit plus limité que les deuxièmes. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

    Google rappelle enfin que les associations à but non lucratif ne sont pas concernées par le passage au payant des Google Maps et qu’à l’opposé, les très gros utilisateurs du service ont intérêt à passer à la version pro (Google Maps API for Business).


    Pour mémoire, Google avait récemment ajouté la météo et la couverture nuageuse à son API, et a sorti Analytics for Google Maps, un nouveau service pour analyser les interactions des utilisateurs avec les cartes.


    Analytics for Google Maps

    De quoi contrer OpenStreetMap ?

    Source : Google

    Et aussi :

    La Google APIs console pour suivre le nombre de requêtes envoyées par vos projets à Google Maps

    MAJ de Gordon Fowler

    Maps API payante : Google s'explique
    Environ un site sur 300 sera concerné après 90 jours consécutifs de dépassement de quota

    Mise à jour du 25 novembre 2011


    Google entend facturer aux sites le surplus d'utilisation de l'API Google Maps (lire ci-devant). Son annonce laissait toutefois plusieurs zones d'ombre que nos lecteurs n'ont pas manqué de signaler.

    Un nouveau billet du blog Geo Developers vient apporter quelques clarifications, avec quelques informations clés :

    Des sites peuvent dépasser épisodiquement les 25 000 chargements de cartes quotidien sans être concernés par le paiement. Ils doivent en quelque sorte confirmer leur popularité en dépassant ce plafond pendant 90 jours d’affilée.
    Ce n'est qu'à ce moment que la facturation commence, épargnant ainsi les sites qui « peuvent occasionnellement connaître des pics de trafic », comme des sites illustrant un scoop avec des cartes, explique Thor Mitchell, Product Manager, Google Maps API.

    Les sites à but non lucratif ne seront pas non plus facturés, tout comme ceux provenant de pays ne supportant pas la solution de paiement Google Checkout (bientôt intégrée à Google Wallet). Les sites de la fondation Wikimedia (entre autres) pourraient donc être épargnés.

    Ainsi, Google estime qu'environ un seul site sur 300 utilisant Google Maps API sera concerné (0.35 %).

    Pour mesurer l'utilisation de ses applications, Google vient d'intégrer les versions 2 et 3 de Maps API (mais pas encore la v3 Styled) avec Google APIs Console, un tableau de bord centralisé.

    Les développeurs devront ajuster leurs applications pour inclure à l'URL de chargement de l'API une clé pour navigateur générée dans l'APIs Console.

    Les applications sont délimitées par domaine, mais les développeurs peuvent utiliser plusieurs clés d'API pour une même application diffusée sur plusieurs domaines (miroirs ou le même site disponible sur .com et .net par exemple)

    Seuls les chargements de l'API JavaScript sont comptabilisés (une seule fois par page), indépendamment des manipulations des cartes.



    Sources :
    Le blog Google Geo Developers
    FAQ de Google Maps



    Maps API : Google fait désormais payer le chargement des cartes
    4$ par 1000 requêtes au-delà d'un plafond de gratuité



    Les développeurs et propriétaires d'applications utilisant l'API de Google Maps devront débourser 4 dollars pour chaque paquet de mille requêtes, au-delà d'un quota quotidien gratuit.

    Google vient d'annoncer l'entrée en vigueur de ce nouveau modèle, fixé dès avril dernier lors d'une mise à jour des termes d'utilisation du service.

    Précisons-le d'emblée, cette nouvelle ne concerne pas les requêtes de géocoding (déjà limitées, pour obtenir une adresse à partir de coordonnées GPS par exemple), mais bel et bien des chargements de cartes.

    25000 chargements quotidiens représentent le nouveau plafond de gratuité pour les cartes de base, qui se retrouve divisé par 10 en cas d'utilisation de cartes personnalisées (« Styled maps »).

    Le compteur sera incrémenté chaque fois qu'un utilisateur accède à une page ou à l'écran d'une application qui charge une carte, peu importe en suite le nombre de manipulations qu'il en fait.

    Google rassure : les cartes ne disparaîtront pas d'aussitôt pour les sites dépassant la limitation, « nous comprenons que les développeurs aient besoin de temps pour réévaluer leur usage, déterminer s'ils sont affectés, et agir si nécessaire », déclare Thor Mitchell, chef de produit Google Maps API, qui évoque trois options :

    Les développeurs pourront tout d'abord essayer de réduire la consommation de leurs sites. De nombreuses pages incorporent en effet des cartes plus esthétiques que fonctionnelles. Un luxe dont de nombreux développeurs s'en passeront dans les mois à venir.
    Elles pourront être suppléées par des cartes statiques, mais une limitation identique concerne aussi ces dernières.

    Le cas échéant, une deuxième option, qui n'en est clairement pas une : payer l'excès d'utilisation, ou opter pour une licence Premium à partir de 10 000 dollars par an. Un coût toujours proportionnel aux nombres de requêtes.

    Une solution de contournement existe et permet de charger des cartes Google Maps, sans aucune limite, mais sans passer par l'API JavaScript (l’API Flash a été récemment abandonnée).
    Pour les utilisations simples, ces cartes peuvent être obtenues en copiant directement un lien (ou code HTML) à partir du site Google Maps.
    Des librairies sont disponibles pour les différents langages afin de construire les URL kilométriques pour des utilisations à peine plus avancées.



    Source : blog officiel, détails

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette nouvelle limitation ? Raisonnable, excessive ou une traitrise de la part de Google ?

  2. #2
    Membre habitué
    Inscrit en
    avril 2006
    Messages
    57
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Âge : 31

    Informations forums :
    Inscription : avril 2006
    Messages : 57
    Points : 135
    Points
    135

    Par défaut

    25000 requêtes par jours c'est largement suffisant pour de "petits sites".

    Des sites qui génèrent plus de requêtes que le seuil, je suppose que ce sont des sites pros - qui génèrent des revenus, à eux de s'adapter ou de payer quelques $$ pour utiliser les services de google.

    4$/1000 requêtes => 40$ / 10 000 requêtes.

    40$ c'est a peu près le coût d'1 heure de temps d'un ingénieur à une entreprise si je ne me trompe pas.

    Pour l'entreprise qui utilise gmap, c'est une goute d'eau.

  3. #3
    Rédacteur
    Avatar de eclesia
    Inscrit en
    décembre 2006
    Messages
    1 938
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2006
    Messages : 1 938
    Points : 2 420
    Points
    2 420

    Par défaut

    Il y a une solution simple de remplacement, gratuite, sans limite et libre d'utilisation : OpenStreetMap.

    Les cartes sont de bonne qualité et a moins d'habité dans un endroit reculé elles sont complètes.

    Et contrairement a BigBrother, vous pouvez aussi acceder aux données, attributes, geometries, relations ..etc.

    Bref pourquoi rester encore sur G... ?

  4. #4
    Modérateur
    Avatar de Flaburgan
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2010
    Messages
    1 211
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2010
    Messages : 1 211
    Points : 3 702
    Points
    3 702

    Par défaut

    J'allais parler d'OpenStreetMap, content de voir que quelqu'un m'a devancé.
    Je serai cependant moins affirmatif sur le "à moins d'habiter dans un endroit reculé, elles sont complètes", je suis loin d'habiter dans un endroit reculé, et aucun nom de rue chez moi...

    Il me reste à participer à la cartographie
    "Historiquement, techniquement, économiquement et moralement, Internet ne peut pas être contrôlé. Autant s’y faire." Laurent Chemla

    Je soutiens Diaspora*, le réseau social libre.

    Veillez à porter une attention toute particulière à l'orthographe...

    Blog collaboratif avec des amis : http://geexxx.fr

    Mon avatar a été fait par chiqitos, merci à lui !

  5. #5
    Expert Confirmé
    Avatar de pmithrandir
    Homme Profil pro Pierre Bonneau
    Développeur Web
    Inscrit en
    mai 2004
    Messages
    1 537
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Pierre Bonneau
    Âge : 30
    Localisation : Roumanie

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2004
    Messages : 1 537
    Points : 3 272
    Points
    3 272

    Par défaut

    Citation Envoyé par Idelways Voir le message

    Le cas échéant, une deuxième option, qui n'en est clairement pas une : payer l'excès d'utilisation, ou opter pour une licence Premium à partir de 10 000 dollars par an. Un coût toujours proportionnel aux nombres de requêtes.
    Ca me parait pourtant une bonne option de payer une somme relativement dérisoire par affichage. 4$ pour 1000 cartes, c'est 0.4 cents de dollar par page affichée, ou 0.3cents d'euro... ca reste accessible.

    Et pour ceux qui utilse les cartes dynamiques pour tout et rien, ca va les calmer un peu et alléger leur sites...

    Petite question, vous parlez d'un quota de cartes fixes. Est ce bien cela ? Est ce que les 2 quotas sont les mêmes, ou est ce que c'est 2 quotas séparés.

    Pierre

  6. #6
    Membre habitué
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 420
    Points : 132
    Points
    132

    Par défaut

    Ben moi j ai une petite question toute bête :

    25000/jour ok mais 25000 quoi ?

    Requetes Ok !

    Mais un zoom, c est une requête ?

    ou c est simplement 25000 affichages ?

    merci

  7. #7
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Idelways
    Homme Profil pro Ihssen Idelways
    Développeur Ruby on Rails / iOS
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    1 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Ihssen Idelways

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Ruby on Rails / iOS

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 1 379
    Points : 68 966
    Points
    68 966

    Par défaut

    Bonsoir,

    Non, il s'agit de requêtes de chargement initial des cartes. L'article le précise sur ce passage :

    Le compteur sera incrémenté chaque fois qu'un utilisateur accède à une page ou à l'écran d'une application qui charge une carte, peu importe en suite le nombre de manipulations qu'il en fait.
    Cordialement
    Idelways

  8. #8
    Membre habitué
    Inscrit en
    décembre 2007
    Messages
    420
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2007
    Messages : 420
    Points : 132
    Points
    132

    Par défaut

    Bon désolé, une fois de plus, j'ai lu de travers...

    Je dois comprendre parfois aussi de travers...

  9. #9
    Modérateur

    Homme Profil pro Cyrille
    Network programmer
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    1 888
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Cyrille
    Âge : 26
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Network programmer

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 1 888
    Points : 4 994
    Points
    4 994

    Par défaut

    Ce changement est logique, générer et envoyer les cartes a un coût
    OpenStreetMap est très sympa, mais s'il subit le même succès que GMap, il devra lui aussi faire face à ces coûts

  10. #10
    Invité de passage
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 3
    Points : 4
    Points
    4

    Par défaut

    Nous sommes en train de nous poser la question de l'impact sur nos différents sites. S'agit-il d'une limitation par IP serveur ? par DNS (.com, .fr ... etc) ?

  11. #11
    Membre habitué Avatar de supertonic
    Inscrit en
    septembre 2003
    Messages
    166
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : septembre 2003
    Messages : 166
    Points : 140
    Points
    140

    Par défaut cartes fixes

    J'ai peur de mal comprendre. Est ce que l'affichage d'une carte fixe et non interactive est concernée par la facturation ? Je m'en sers dans une application RoR via le gem geocoder, l'utilisateur donne un adresse et j'affiche juste la carte du quartier ... OpenStreetMap et peu être très bien mais pas finalisé pour une production commercial si ? Sinon il reste Bing map ...

  12. #12
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    88
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 88
    Points : 94
    Points
    94

    Par défaut

    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    Ce changement est logique, générer et envoyer les cartes a un coût
    OpenStreetMap est très sympa, mais s'il subit le même succès que GMap, il devra lui aussi faire face à ces coûts
    Pour les gros utilisateurs d'Openstreetmap, si l'on ne veut pas se faire blacklister, la strategie est de monter son propre serveur qui reste synchronisé avec la base grâce au mécanisme des minutes diffs ( ou day diff suivant la réactivite qu'on veut ).
    C'est ce que fait par exemple Mapquest ( AOL ) : http://open.mapquest.fr

  13. #13
    Invité de passage
    Inscrit en
    juin 2008
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juin 2008
    Messages : 6
    Points : 1
    Points
    1

    Par défaut Définition de requêtes ?

    Hello, j'aurais voulu un petit éclaircissement sur la notion de requêtes.

    Une première réponse à déjà été donnée, mais je ne suis pas sûr de la comprendre parfaitement.

    Une requête = une maps. Mais le fait de zoomer/dézoomer ne constituerait-il pas le chargement de nouvelles maps ???

    On peut remarquer par moment le rafraichissement de la map, lorsque l'on se déplace, zoome ou dézoome dans l'interface.

    Cela me parait étrangeque ces actions ne soient pas considérées comme des requêtes puisque dans ce cas précis et si je suis le raisonnement, on pourrait parcourir toute la planète en se déplaçant ou scrollant sans jamais effectuer une nouvelle requête. (Bien évidemment l'internaute sur notre site ne va pas s'amuser à parcourir toute ou une partie de la carte du Monde pour trouver ce qu'il intéresse, c'est juste à titre d'exemple)

    Si quelqu'un a des informations à ce sujet, voir un lien précis (même en anglais). Je suis preneur.

    Merci bien

  14. #14
    Invité régulier
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    novembre 2011
    Messages
    6
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Vosges (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : High Tech - Produits et services télécom et Internet

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2011
    Messages : 6
    Points : 5
    Points
    5

    Par défaut

    Citation Envoyé par Tawan Voir le message
    Nous sommes en train de nous poser la question de l'impact sur nos différents sites. S'agit-il d'une limitation par IP serveur ? par DNS (.com, .fr ... etc) ?
    Quelqu'un à des infos par rapport à cette question?

  15. #15
    Expert Confirmé Sénior
    Avatar de Idelways
    Homme Profil pro Ihssen Idelways
    Développeur Ruby on Rails / iOS
    Inscrit en
    juin 2010
    Messages
    1 379
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Ihssen Idelways

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Ruby on Rails / iOS

    Informations forums :
    Inscription : juin 2010
    Messages : 1 379
    Points : 68 966
    Points
    68 966

    Par défaut

    Maps API payante : Google s'explique
    Environ un site sur 300 sera concerné après 90 jours consécutifs de dépassement de quota

    Mise à jour du 25 novembre 2011


    Google entend facturer aux sites le surplus d'utilisation de l'API Google Maps (lire ci-devant). Son annonce laissait toutefois plusieurs zones d'ombre que nos lecteurs n'ont pas manqué de signaler.

    Un nouveau billet du blog Geo Developers vient apporter quelques clarifications, avec quelques informations clés :

    Des sites peuvent dépasser épisodiquement les 25 000 chargements de cartes quotidien sans être concernés par le paiement. Ils doivent en quelque sorte confirmer leur popularité en dépassant ce plafond pendant 90 jours d’affilée.
    Ce n'est qu'à ce moment que la facturation commence, épargnant ainsi les sites qui « peuvent occasionnellement connaître des pics de trafic », comme des sites illustrant un scoop avec des cartes, explique Thor Mitchell, Product Manager, Google Maps API.

    Les sites à but non lucratif ne seront pas non plus facturés, tout comme ceux provenant de pays ne supportent pas la solution de paiement Google Checkout (bientôt intégré à Google Wallet). Les sites de la fondation Wikimedia (entre autres) pourraient donc être épargnés.

    Ainsi, Google estime qu'environ un seul site sur 300 utilisant Google Maps API sera concerné (0.35 %).

    Pour mesurer l'utilisation de ses applications, Google vient d'intégrer les versions 2 et 3 de Maps API (mais pas encore la v3 Styled) avec Google APIs Console, un tableau de bord centralisé.

    Les développeurs devront ajuster leurs applications pour inclure à l'URL de chargement de l'API une clé navigatrice générée dans l'APIs Console.

    Les applications sont délimitées par domaine, mais les développeurs peuvent utiliser plusieurs clés d'API pour une même application diffusée sur plusieurs domaines (miroirs ou le même site disponible sur .com et .net par exemple)

    Seuls les chargements de l'API JavaScript sont comptabilisés (une seule fois par page), indépendamment des manipulations des cartes.



    Sources :
    Le blog Google Geo Developers
    FAQ de Google Maps

  16. #16
    Membre habitué
    Inscrit en
    février 2007
    Messages
    103
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : février 2007
    Messages : 103
    Points : 139
    Points
    139

    Par défaut

    Voilà une bonne occasion de se débarrasser de ce google map qui piège les utilisateurs en proposant des cartes dont les conditions d'utilisation peuvent changer du jour au lendemain. Voilà une bonne occasion de passer à OpenStreetMap. La différence entre google map et OpenStreetMap c'est qu'il est possible de récupérer les données pour monter son propre serveur cartographique. Le problème du coût pour le serveur officiel du fait de l'augmentation du nombre d'utilisateurs n'a donc pas de sens.

  17. #17
    Expert Confirmé
    Avatar de Franck Dernoncourt
    Homme Profil pro Franck Dernoncourt
    PhD student in AI @ MIT
    Inscrit en
    avril 2010
    Messages
    909
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Franck Dernoncourt
    Âge : 26
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : PhD student in AI @ MIT
    Secteur : Enseignement

    Informations forums :
    Inscription : avril 2010
    Messages : 909
    Points : 2 802
    Points
    2 802

    Par défaut

    http://www.kurzweilai.net/wikipedia-...llenges-google :

    OpenStreetMap — a nonprofit wiki of maps and location data to which anyone can contribute, just like Wikipedia — is suddenly a legitimate challenger to Google Maps, Technology Review Mims’s Bits reports.

    The prices that Google asked of its heaviest Maps users has led to a move away from Google and to OpenStreetMap, supported by deep-pocketed boosters, including MapQuest and Microsoft
    D'avantage d'informations sur http://www.technologyreview.com/blog/mimssbits/27443/

  18. #18
    Membre régulier
    Profil pro
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    88
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Isère (Rhône Alpes)

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 88
    Points : 94
    Points
    94

    Par défaut

    En tant que contributeur a OSM je trouve cet article tres sympa mais etant donne que je ne trouve pas l article tres clair sur ce point je me permets de reposter cette reponse concernant les "couts" d affichage des donnees d OSM lorsque l on depasse un certains volume

    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    Ce changement est logique, générer et envoyer les cartes a un coût
    OpenStreetMap est très sympa, mais s'il subit le même succès que GMap, il devra lui aussi faire face à ces coûts
    Pour les gros utilisateurs d'Openstreetmap, si l'on ne veut pas se faire blacklister, la strategie est de monter son propre serveur qui reste synchronisé avec la base grâce au mécanisme des minutes diffs ( ou day diff suivant la réactivite qu'on veut ).
    C'est ce que fait par exemple Mapquest ( AOL ) : http://open.mapquest.fr

  19. #19
    Chroniqueur Actualités

    Inscrit en
    juillet 2009
    Messages
    3 436
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2009
    Messages : 3 436
    Points : 34 366
    Points
    34 366

    Par défaut Google Maps : baisse des prix de l’API

    Google Maps : baisse des prix de l’API
    Pour contrer la montée en puissance de OpenStreetMap ?

    Mise à jour du 25/06/12

    Depuis que Google a décidé de rendre payant l’API de son service de cartographie, plusieurs migrations ont été constatées vers le service concurrent – et open-source – OpenStreetMap : Foursquare, Apple et Wikipedia en tête.

    Même si seuls 0.35 % des sites qui utilisent les Google Maps dépassent les seuils de l’usage gratuit et même si ces trois exemples ne sont pas exclusivement liés à ce passage au payant, Google y a certainement vu un signe à prendre en considération.

    Résultat, les prix de l’API ont été drastiquement revus à la baisse. Les 1.000 requêtes au-delà du seuil quotidien gratuit autorisé (25.000) passent de 4$ à 0.5$.

    La facturation ne sera par ailleurs appliquée qu’aux sites qui dépassent pendant 90 jours cette limite de 25.000 par jour. Dans ce cas, les équipes commerciales promettent également de rentrer en contact avec les développeurs et les webmestres lorsque pour « discuter des options possibles ».

    Autre barrière levée par Google, la distinction entre cartes personnalisées (« styled maps ») et non personnalisées. Les premières avaient un usage gratuit plus limité que les deuxièmes. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

    Google rappelle enfin que les associations à but non lucratif ne sont pas concernées par le passage au payant des Google Maps et qu’à l’opposé, les très gros utilisateurs du service ont intérêt à passer à la version pro (Google Maps API for Business).


    Pour mémoire, Google avait récemment ajouté la météo et la couverture nuageuse à son API, et a sorti Analytics for Google Maps, un nouveau service pour analyser les interactions des utilisateurs avec les cartes.


    Analytics for Google Maps

    De quoi contrer OpenStreetMap ?

    Source : Google

    Et aussi :

    La FAQ Google Maps sur Developpez.com : 23 réponses à vos questions avec un moteur de recherche intégré

    La Google APIs console pour suivre le nombre de requêtes envoyées par vos projets à Google Maps

    MAJ de Gordon Fowler

  20. #20
    Expert Confirmé

    Homme Profil pro Gilles Vino
    Software Developer
    Inscrit en
    mars 2008
    Messages
    1 477
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Homme Gilles Vino
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Software Developer

    Informations forums :
    Inscription : mars 2008
    Messages : 1 477
    Points : 2 683
    Points
    2 683

    Par défaut

    Ca fait plaisir de voir que Google s'est "planté" sur ce domaine, et que leur quasi monopole décroit.
    Cela prouve que la conccurence croit tres rapidement, et que la gratuité est peut-etre ce qui rapporte le plus, ou du moins représente celui qui mourira en dernier.

    Bon boulot OpenStreetMap et bon courage face a ces féroces conccurents aux budgets hors-normes.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •