Publicité
+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
  1. #1
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 27
    Points : 24
    Points
    24

    Par défaut volume horaire chez un éditeur

    Bonjour,

    Je viens de répondre à un topic sur les horaires de travail en tant que prestataire de service. Ayant moi-même expérimenté les journées à rallonge, je me demandais ce qu'il en était des heures de travail chez un éditeur et autre pme en tant qu'interne:

    -Est-ce que vous pointez pour comptez les heures sup?
    -Faites-vous réellement les heures indiquées sur votre contrat de travail (37h30 par exemple) ou c'est juste un joli nombre que personne regarde?

  2. #2
    Expert Confirmé

    Profil pro Franck Soriano
    Leader Technique
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    1 757
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Franck Soriano
    Âge : 36
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Leader Technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 1 757
    Points : 3 661
    Points
    3 661

    Par défaut

    Tu vas avoir autant de réponse différentes que d'entreprises...

    Chez mon premier employeur (Editeur de logiciel, env 50 Salariés) :
    La DRH avait inventé le concept de cadre autonome payé au forfait, avec un horaire fixe minimale de 39h, l'obligation de pointer mais avec interdiction d'avoir le relevé des pointages.
    Elle était même allé jusqu'à faire supprimer l'affichage sur la pointeuse pour qu'on ne puisse pas connaitre le temps passé.
    Si tu arrivais 5 minutes après 9h le matin, elle convoquait ton chef pour qu'il t'engueule parce que tu étais en retard (heureusement lui, il l'envoyait bouler...). Bien sûr lorsque tu partais 1h30, 2h après l'heure maximale définie au réglement intérieur, là on ne disait rien.

    Pour la petite histoire, la DRH en question arrivait à 10h le matin, partait à 16h et bien sûr, elle, elle ne pointait pas parce que "avec les horaires de fous qu'elle fait, ce serait impossible à justifier à l'inspection du travail".
    Sauf que tout le monde est là pour voir quant elle arrive et quant elle part, et le logiciel de contrôle d'accès du parking enregistre tous les passages...


    A force de réclamer, on a réussit à obtenir le relevé des pointages une fois. On a pu découvrir que la DRH falsifait les durées travaillées : Tous les pointages étaient arrondis au quart d'heure défavorable au salarié. Si tu n'avais pas une interruption de 1h30 entre midi et deux, elle retirait 2h à la durée de la journée. Et les journées de 14h ne dépassaient jamais 10h30... De cette façon, les semaines de 50h ne dépassaient jamais 42h et la majorité des salariés ne faisaient même pas leurs heures ! Et le tout en ayant l'heure pointée exacte sur le relevé...
    Bien sûr en réalité, les salariés avaient des contrats de travail qui ne comportaient aucune mention sur la durée de travail, de sorte que juridiquement, tous les salariés étaient à 35h par semaine sans aucune modulation...

    Chez mon deuxième employeur (petites SSII familiale où je faisais des dev au forfait), ils étaient globalement assez respectueux des horaires.
    Dans les grandes lignes, la politique était : Vous avez des contrats type modalité 2, 37h par semaine avec 10 RTT. Vous faites les horaires demandés par le client. En cas de surcharge, vous le récupérerez après la mission.
    Sauf pour moi où le forfait était vendu pour être fait à 4 sur quatre mois. Quand je suis arrivé, on avait déjà un mois de retard. Et ils n'ont jamais recruté le quatrième dévelopeur (bon faut dire aussi, j'ai refusé la personne qu'ils voulaient recruter). Donc on l'a fait à 3 en trois mois...
    L'agence ouvrait à 9h, on partait à 20h.
    Dans la pièce à côté tu avais les inter contrats qui s'amusaient toute la journée...

    Chez mon employeur suivant (autre éditeur d'env 50 Sal),
    - le premier jour à 18h30 le responsable R&D est venu me trouver pour me rappeler les horaires de travail. Il fallait que je comprenne : "Qu'est-ce que tu fais encore là à cette heure ?".
    - le deuxième jour, j'ai récidivé : Je me suis fait enfermé dans les locaux à 18h. La personne qui avait l'habitude de fermer à clé est partie sans vérifier s'il restait encore du monde dans les locaux. Heureusement, il restait quelques autre attardés qui avait la clé !

    Quatrième employeur (enfin c'est le même mais racheté par une grosse multi nationnale (l'une des quatres dernières AAA dans le monde) :
    - On rencontre tous les cas de figure possibles. Selon les services et d'un manager à un autre la situation peut être très différente.
    - Dans mon service (R&D), la majorité sont en modalité 1 (Je dois être l'exception en modalité 2). Ceux qui voulaient avoir des RTT doivent faire 36h20 et ont 8 RTT, les autres font 35h (et moi je dois faire 38h30 pour 8 RTT).
    En pratique, chacun fait l'horaire qu'il veut. Certains diront qu'ils sont toujours surchargés (ce qui ne les empêche pas pour autant de partir à 17h tous les jours). Moi je dirais que le rythme est cool.
    Il n'y a pas de pointeuses. Seulement un autodéclaratif du temps passé.

  3. #3
    Membre à l'essai
    Inscrit en
    juillet 2008
    Messages
    27
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : juillet 2008
    Messages : 27
    Points : 24
    Points
    24

    Par défaut

    Merci d'avoir répondu.

    Tes expériences chez tes deux premiers employeurs réprésentent exactement ce que je veux maintenant éviter: aucune mention de la durée du travail dans le contrat, se retrouver à finir super tard à cause de délais super serrés.

    Tes deux dernières expériences me confortent un peu plus même si je ne comprend pas pourquoi dans ton service certains font 36h20 pour 8 RTT et toi 38h30 pour 8 RTT aussi?! Mais si aussi final le rythme est stable et cool ça va;-)

  4. #4
    Expert Confirmé

    Profil pro Franck Soriano
    Leader Technique
    Inscrit en
    juin 2005
    Messages
    1 757
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Nom : Franck Soriano
    Âge : 36
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Leader Technique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juin 2005
    Messages : 1 757
    Points : 3 661
    Points
    3 661

    Par défaut

    Citation Envoyé par Frack94 Voir le message
    même si je ne comprend pas pourquoi dans ton service certains font 36h20 pour 8 RTT et toi 38h30 pour 8 RTT aussi?!
    C'est très simple, eux ils sont en modalité 1, pratiquement tous en ETAM. Moi je suis en modalité 2, Ingénieur donc Cadre.
    Le reste découle des accords d'entreprises.
    La modalié 2 est un forfait heure assortie d'une limitation du nombre de jours travaillés. La convention collective permet ainsi aux salariés en modalité 2 de travailler jusqu'à 38h30 par semaine (la limite du forfait), et même d'en faire l'horaire normal.
    Un salarié en modalité 1 n'a pas le droit de faire plus de 35h. Si la durée hebdomadaire dépasse 35h, tu dois avoir le compte exacte de RTT pour compenser.
    Dans nos accords, ceux qui sont en modalité 2 travaillent plus, mais ont aussi des salaires plus élevés. Personnellement, vu mon salaire, il serait indécent que je me mette en plus à compter mes heures. C'est pour ça que j'ai accepté de passer de modalité 1 à modalité 2 au même salaire.
    De plus je t'ai donné la version officielle. En pratique, je fais ce que je veux.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •